Chouchou a 30 ans

Inscription sur LeBisou

Découvrez la suite du témoignage érotique de Sandee37, nous livrant les détails croustillants de sa relation coquine avec un pompier très sexy !

Juillet 2019

Juillet 2019, j’ai 30 ans et je suis infirmière à domicile dans ma ville de naissance, je retrouve les lieux de mon adolescence, tous pleins de souvenirs me reviennent en tête et surtout une. Mon plus beau souvenir, ce lieu où j’ai eu ce coup de foudre, où je suis tombé amoureuse de cet homme que je n’ai plus vu depuis 6 ans maintenant, même si j’avais de ses nouvelles…
Je dois aller chez un patient et je passe devant la caserne où je reconnais sa voiture. Je décide de lui envoyer un message avec son véhicule en photo lui disant « coucou toi ! ».S’ensuit des questions sur mon travail et ma localisation pour finir par me dire « si tu as le temps passe à midi en fin de ta tournée, vient me faire un coucou. »
Je suis dans tous mes états, je vais LE revoir mais je stress car je ne suis pas bien habillée, pas désirable. Malheureusement je finis plus tard que midi et lui part en intervention, on se rate…
Je rentre triste mais, mon téléphone sonne et c’est lui qui me dit de revenir l’après-midi si j’ai le temps. Mon cerveau lui répond déjà « MAIS OUI mon gars que je vais venir !!! »
Grande chance, j’ai un trou entre deux patients, je décide de lui écrire que j’arrive et il me donne rendez-vous sur le parking du supermarché à côté de la caserne. J’arrive, je tachycarde, je le vois de dos, la respiration s’accélère, je tremble. Je me demande s’il va me trouver aussi belle qu’à mes 20 ans. Il me voit arriver et je revois ce sourire, celui qui m’a fait tellement fondre « mon dieu qu’il est beau ».
Je me gare et, comme un gentleman, il m’ouvre la porte tout en me donnant la main pour sortir, je me retrouve face à lui, je reconnais son parfum qui me rappelle tant de souvenirs à la fois beaux et excitants. Seigneur il m’avait manqué. On se fait la bise, timidement, puis nous commençons à discuter sur le temps qui a passé sans que l’on s’en rende compte. Je lui dis cette phrase « et oui bébé a déjà 7 ans de diplôme », un sourire se dessine et exprime sa joie. Il se met à me surnommer « chouchou » puis me prend dans ses bras devant tous les passants et là plus rien n’existe autour ! Il y a seulement lui et moi. Je le ressens comme avant, je me blottis contre lui et l’envie de l’embrasser me démange… mais je me retiens.

Avant de reprendre ma tournée, on se donne rendez-vous le 22 aout pour se revoir. Je suis heureuse. Pour me dire au revoir, je lui fais la bise mais je sens toute autre chose se passer. Le coin de ses lèvres se rapproche à chaque bise, et là je comprends, lors de la troisième bise je relève les yeux et, avec un sourire en coin, il m’embrasse devant tous ces passants… La terre s’arrête pendant quelques secondes. Mes tripes se serrent, je ressens du désir, ce désir qui m’a tant manqué, je voudrais lui dire « touche moi encore, embrasse-moi... » mais il était temps de filer.

Le Jour J

C’est le jour J, je suis excitée, angoissée, joyeuse, je me pose des milliards de questions. Mon meilleur ami est là pour me rassurer, m’aider à trouver la tenue pour ces retrouvailles. Ma tenue : soutien-gorge à fleurs et string qui assorti, un serre taille incluant un porte-jarretelles sous un bel ensemble noir. Je lâche mes cheveux longs en les ondulant un peu, maquille mes yeux de biches avec du marron pour bien faire ressortir mes yeux noirs. Je chausse mes talons pour affiner ma silhouette et me voilà sur la route.

J’ai 30 minutes de trajet, elles sont les plus longues de toute ma vie, elles se mélangent à l’excitation de le retrouver, l’angoisse de ne plus lui plaire. J’arrive devant sa porte, je prends une grande respiration et je frappe. Il m’ouvre de suite comme s’il m’attendait… celui-là !!
Ses yeux me parcourent et il me sourit, moi je fonds. Je jette tout par terre et me pends à son cou pour l’embrasser comme si c’était la délivrance. Il m’aide à m’enlever ma veste tout en continuant à m’embrasser. Il accentue ses gestes et je commence à sentir des chaleurs monter en moi, je ne tiens plus, je veux son corps. Il a compris, il me soulève et me plaque contre le mur pour continuer à m’embrasser, je sens la force de ses bras, la force de son envie... Mais je veux jouer, je l’arrête et le fais asseoir, je lui demande de répondre à mes questions et je dévoilerai petit à petit ma tenue. Au moment où il m’avoue que j’étais son coup de cœur, je dégrafe tout doucement ma robe pour laisser apparaitre petit à petit ma tenue cachée. Elle ne le laisse pas de marbre car il me fait pivoter sur son canapé et je me retrouve en dessous de lui. Nous commençons notre valse de baisers, caresses… J’en reçois une sur mon intimité du bout de sa langue gourmande, j’explose !
Mon amour à toi ! Je m’allonge sur lui pour l’embrasser, embrasser son corps qui m’a tant manqué, embrasser le creux de sa cuisse tout en soufflant sur sa verge bien dressée qui n’attend qu’une chose c’est que je la déguste. Je le fais languir jusqu’au moment où je la prends, je la lèche, l’aspire, mélangeant douceur et poigne. Je vois qu’il aime ça et je suis encore plus excitée. « J’ai envie de toi » sort de ma bouche et par ma surprise il me remet sur le dos, s’allonge sur moi, je le sens tout chaud. Il me pénètre tout en douceur. Sensualité. De quoi apprécier nos retrouvailles et ces longues années d’attente. Qu’est-ce que c’est bon ! Je sens son souffle et ses gémissements dans mon l’oreille. Je relève mon bassin pour le sentir encore plus et il accélère le mouvement, j’aime le sentir en moi, le voir face à moi.


Avec une telle montée en température, je décide de me rafraîchir un peu et je vais dans la cuisine il me laisse partir, mais à peine le temps que l’eau touche à mes lèvres, je le sens derrière mon dos me saisit les hanches, me bloque les mains derrière le dos et me pénètre à nouveau. Je pousse un gémissement de plaisir, d’un désir ardent. Comble de l’excitation c’est que je nous vois dans un miroir et surtout ses hanches musclées qui rebondissent sur mes fesses. Il me dit « ma chouchou petite coquine tu aimes ça ! ». Je mouille encore plus fort. Ses coups sont intenses, je monte, je monte et mes jambes dégringolent. Je ne me retiens plus, le plaisir est trop fort pour moi, je jouis !
Pour le remercier, je me mets à genoux devant lui et lui fais une fellation. J’y vais de grand cœur, quand je vois le plaisir qu’il reçoit. J’aime le savoir comme ça, je ne lâche rien, je continue, je varie la succion, l’aspiration, les petits coups de langue… Au moment fatal, je le branle jusqu’à recevoir sa semence sur mes seins, lui qui adorait me faire ça auparavant... Il me relève et me prend dans ses bras tout en me retenant car je n’ai toujours pas de force dans mes jambes. Il m’embrasse passionnément puis m’amène dans la douche avec lui.

S’en suit un moment de douceur sous l’eau chaude tout en se regardant. Nous finissons au lit, le sourire aux lèvres, à parler de nos souvenirs, à s’embrasser puis à s’endormir paisiblement dans les bras l’un de l’autre…

Lire d'autres histoires coquines


Les commentaires

Marynela à 17:55, le 4 février 2020


Toujours aussi beau à lire ^^

Inconnuflo à 20:26, le 4 février 2020


Si excitant ces retrouvailles

PierreGM à 21:35, le 4 février 2020


C’est de très bonne retrouvailles!

SanDee37 à 21:48, le 4 février 2020


merci à vous 4 pour vos commentaires merci beaucoup ! je suis contente que cette suite vous plaise et je peux vous confirmer que ces retrouvailles ont été genialissimes

mindou à 11:12, le 5 février 2020


j'ai vraiment adorée

SanDee37 à 13:42, le 10 février 2020


Merci à vous 5 ! Ça me fait tellement plaisir !! Merci merci infiniment

Oksana_Wolf à 22:18, le 19 février 2020


Oww je trouve ça tellement beau ce désir ardent après si longtemps. J'espère qu'il y aura une suite pour nous comme pour vous ;)

SanDee37 à 19:17, le 22 février 2020


Oui oksana je ferai une autre historie ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu ;) merci beaucoup pour le compliment

Sim camille à 06:47, le 1 mars 2020


Tout à fait magnifique. On sent bien le desir, l'envie, la complicité de ce couple. Comme quoi le temps n'altère pas les sentiments quand ils sont si forts ! Merci pour ce doux moments passé à te lire !

Aufeu à 15:10, le 22 mars 2020


Trop bien !

Terremer à 10:30, le 21 avril 2020


Des retrouvailles qui ne laissent pas de marbre. Mais surtout une suite qui se fait attendre... alors ?


Découvrez notre défi photo : Photo risquée

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo