Mon bébé a 20 ans

Inscription sur LeBisou

Témoignage érotique de Sandee37. Nous avons beaucoup de chance d'avoir cette femme très sensuelle dans la communauté Lebisou

Mon bébé a 20 ans

C’était un jour banal du mois de Novembre 2009. J’avais 20 ans et la tête pleine de projets, surtout 3. Et ce jour-là, un de mes projets va se concrétiser car j’apprends que j’ai réussi le concours des sapeurs-pompiers volontaires. Je ne vous cache pas ma joie mais elle est vite remplacée par de la pression, car après l’annonce de cette bonne nouvelle, on me dit que le 4 janvier 2010 je dois me présenter à la caserne pour déjà m’entraîner à la première épreuve de notre formation, bien évidemment éliminatoire, celle de l ‘appareil respiratoire isolant, connu sous le nom de A.R.I et qui est tout autant physique qu’impressionnante.

Arrive le jour tant attendu. On m’avait prévenu que je serai avec un autre jeune futur sapeur-pompier volontaire et que nous serions encadrés par deux sapeurs-pompiers professionnels de notre future caserne. J’arrive, stressée, impressionnée et aussi excitée de pouvoir porter cet uniforme qui représente tant de valeurs pour moi. Un homme m’accueille, c’est un de mes premiers formateurs, très gentil, le Caporal Chef A, il m’indique mon vestiaire pour pouvoir me changer et me dis « et reviens on va attendre « B » le deuxième collègue qui va vous former avec moi »

Je sors de mon vestiaire tout en contemplant cet uniforme et un grand sourire se dessine sur mon visage. Je me dirige vers notre point de rencontre et, tout en marchant, j’entends une voix que je ne connais pas. Elle est belle, douce, légère mais avec une force indescriptible qui ne me laisse pas indifférente. Au moment où je relève la tête, coup de foudre. Je suis devant un homme d’une beauté indescriptible, brun, 1m90, athlétique, un sourire Colgate comme diraient certaines personnes, mais pour moi c’est le sourire le plus parfait que j’ai pu voir sur terre. Il se présente, le Caporal-Chef « B » et je perds mes mots, bafouille et il me fait la bise. Même son collègue a été surpris par son geste vis-à-vis d’une jeune recru. Il faut conserver une certaine distance dans ce monde mais lui s’en fout, il pose sa joue contre la mienne, je sens son parfum et le contact de sa peau, si douce, si chaude me fait tourner la tête… Je tombe amoureuse ! J’ai le coup de foudre ! Et là je me dis « ma cocotte déchire tout durant cette formation pour rester dans cette caserne ».

Les formations passent, je ne lâche rien, il y a des regards, mais rien de plus. Pourtant j’étais loin de m’imaginer ce qui allait se passer quelques temps après. J’avais 20 ans et lui 38 ans, pour moi c’était un fantasme, je me disais que c’était impossible. Et puis je m’entrainais et travaillais beaucoup pour passer les 3 concours que je voulais à tout prix réussir, donc je n’étais pas trop présente en caserne

Arrive la fin de toutes ces formations, de toute cette pression, je commence à prendre mes marques et je vois que ce caporal-chef se rapproche de moi très « dangereusement ». Un jour où je vérifie l’ambulance il arrive, se rapproche de moi, son visage proche du mien et m’embrasse avec une telle passion que tout mon corps s’est abandonné… je suis à lui…
Mais je suis jeune, dans un milieu que je ne connais pas encore bien et surtout impressionnée par ce gradé expérimenté. Je prends un peu peur, mais Monsieur devine mon trouble et me prend dans ses bras protecteurs. À ce moment je comprends et me dis : « il me sent, il sait, je le sens et je te sens ».
L’envie est très forte, tout mon corps le réclame, tout mon être veux le sentir, je rêve de lui. Rien que le sentir passer et me frôler est un délice et à la fois un vrai supplice. Un jour, petit jésus a entendu mes prières, c’est le fameux bal des pompiers. Quand la soirée laisse place à la musique, la danse, la folie, je monte au premier étage pour me rafraîchir et je sens une présence derrière moi, il est là et me plaque contre le mur, il m’embrasse avec une rage, cette rage d’avoir trop attendu ! Inconsciemment je monte ma jambe gauche pour l’enrouler autour de lui, il répond par une caresse tellement douce et ferme qui veut dire « j’ai envie de toi ».
Sans réfléchir, son bureau est à côté, il ferme la porte à clé et d’un coup il me prend par la taille et me fait asseoir sur son bureau et là, Madame pas douée que je suis, je l’arrête, « je vous en supplie mon caporal-chef je n’ai que 20 et vous en avez 38 » et il me répond « Et Alors, je t’ai tant désiré, ton âge je m’en fous, Bébé qui a 20 ans ». Il m’embrasse fougueusement pour me le confirmer, j’écarte mes jambes pour avoir son corps entre elles et je sens son désir durcir de plus en plus. C’est alors que je décide de desserrer sa ceinture, descendre son treillis, caresser ses fesses musclées. Puis je décide de prendre son sexe tout dur en main, jouer avec et le gouter. Tout est bon chez lui, tout est exquis, je goutte toutes les parcelles de son corps, lèche ses abdos, mords son cou, mais mon péché mignon reste son sexe. J’adore les gémissements qu’il fait et je mouille rien que de l’entendre. Il relève mon menton, m’embrasse et me dit « à moi de m’occuper de bébé » je souri et il en raffole ce qui l’excite encore plus. De ses mains il m’aide à me déshabiller, je me retrouve pour la première fois nue devant lui, mais je m’en moque, je veux m’offrir à lui, je suis à lui. Je m’allonge et il me fait des bisous dans le cou, m’embrasse et me lèche les seins. Sa langue descend sur mon ventre, mon nombril et je sens une chaleur humide sur mon bouton de plaisir qui me fait échapper un petit gémissement. Il me lèche comme un dieu, je mouille comme jamais, je sens mon désir monter. Je lui presse la tête pour qu’il continue à me lécher, à me dévorer. Il me dit que je suis belle et qu’il a envie de moi alors je lui relève la tête, l’embrasse pour lui dire « je suis à toi » et je lui dis « baise moi » !
Je sens son bras s’enrouler autour de ma taille, il me met debout pour me tourner et je me trouve dos à lui. Sa main s’appuie sur mes reins pour que je m’allonge sur le bureau lui offrant la vue de mes fesses bien athlétiques à cette époque qui rebondissaient et lui procuraient de l’excitation. Sa main parcourt la ligne de mon dos, ses doigts effleurent ma colonne vertébrale jusqu’ à mes fesses et il me met une petite fessée. Je suis surprise mais c’est tellement agréable que je me courbe encore plus pour lui. Il ne résiste pas à cette vue et entre en moi. Nous poussons tous les deux un cri de plaisir, de soulagement de cette trop longue attente. Ses va et vient sont de plus en plus intenses, je gémis fort, qui sont heureusement masqués par la musique du bal. Je lui dis d’y aller encore plus intensément. Mes mains se crispent et j’ai envie de le toucher, je me redresse pour sentir sa peau contre la mienne et entendre ses gémissements dans le creux de mon oreille. Sa belle voix qui m’excite, il me chuchote : « mon bébé qui a 20 ans est une sacrée petite coquine ». Je réponds par un sourire pour le rendre encore plus fou et me cambre toujours plus pour qu’il profite de la vue, pour sentir sa force, sa puissance et son excitation en moi. Je mouille de plus en plus, il me caresse les seins, me caresse le clitoris et surtout je l’entends de plus en plus gémir. Je sens qu’il est au bout je dis cette phrase qu’il a tant appréciée : « oh vas-y fais toi plaisir baise moi plus fort ». Il répond à mes ordres et par cette force je sens tout mon corps se contracter des crampes agréables. J’ai un orgasme c’est sûr ! Il me fait tellement de bien… Je lui prends la main qui pressait une de mes hanches pour lui sucer les doigts. Il répond par un « Waouh j’adore ça », le dernier coup arrive et j’explose en même temps que lui. Grâce à lui j’ai mon premier orgasme vaginal, je gémis fort et il me retourne pour qu’on soit face à face. On s’embrasse langoureusement, fougueusement, je veux que le temps s’arrête et pouvoir lui faire l’amour toute la nuit.

Je n’oublierai jamais ce moment-là, car il reste mon plus bel amour. Je me suis découverte grâce à lui. J’ai appris, je me suis sentie désirée, aimée et moi-même. À l’heure actuelle je suis toujours son bébé sauf que nos chemins se sont séparés peu de temps après, en 2013 à cause de mon travail mais pour se retrouver cet été 2019 soit 6 ans après et les retrouvailles ont été de plus belles...

Histoire à suivre….

sandee37 day off
SanDee37, le bébé de 20 ans qui a bien changé...

 

Lire la suite


Les commentaires

SanDee37 à 10:51, le 28 janvier 2020


Merci beaucoup Taylan ! :) l’histoire fut très belle.. même parfaite

Playou à 12:07, le 28 janvier 2020


Magnifique, jolie tension très bien décrite, vivement le récit des retrouvailles !

SanDee37 à 12:14, le 28 janvier 2020


Merci !! Déjà en cours d’écriture ;)

Marynela à 17:32, le 28 janvier 2020


Je crois que je vais juste lacher un soupir, très chouette ^^

SanDee37 à 17:43, le 28 janvier 2020


Merci ma belle marynela :) et pourquoi un soupir ?

Agapè à 18:46, le 28 janvier 2020


Très belle histoire

SanDee37 à 19:03, le 28 janvier 2020


Ravie que cela te plaise mon cher ami

PierreGM à 21:13, le 28 janvier 2020


Jolie texte! Il en a eu de la chance!

Epoh à 21:24, le 28 janvier 2020


Belle histoire, excitante... bravo et merci !

Bisouscoquin à 21:39, le 28 janvier 2020


Très belle passion dévorante ! Très excitant

Lady Bird à 11:55, le 29 janvier 2020


Très beau récit plein d'intensité ma ptite sœur adorée ❤ on y ressent ta sincérité, ton émotion, ta passion... Je te reconnais bien là, magnifique jeune femme, adorable, au coeur pur, altruiste qui sait ce qu'elle veut et où elle veut aller dans la vie et tu t'en donnes les moyens, je t'admire ma chérie. Comme tout le monde, impatiente de connaître la suite

SanDee37 à 07:53, le 30 janvier 2020


Djibi je te remercie, je suis contente que cela te plaise. Et je suis entrain de travailler sur la suite :)

SanDee37 à 07:53, le 30 janvier 2020


Pierre GM : je ne sais pas si il a eu de la chance mais moi oui !

SanDee37 à 07:54, le 30 janvier 2020


Epoh : merci beaucoup ! C’est une victoire pour moi !! Merci infiniment

SanDee37 à 07:55, le 30 janvier 2020


Freyja je suis si contente que tu as adoré !! J’ai voulu transmettre ce que j’ai pu ressentir et merci de l’avoir compris ! Tu es adorable !! Je t’adore

SanDee37 à 07:57, le 30 janvier 2020


Mon double je te l’ai déjà dit mais tu m’as mis les larmes aux yeux toi qui me connaît si bien alors qu’on se parle que depuis peu. Tu es ma grande soeur de coeur toujours là pour moi et cette histoire je l’ai écrite pour que tu partages encore un bout de ma vie, un bout marquant bouleversant de ma vie de jeune femme ! Je te promet que la suite arrive en espérant que cela vous plaise ♥️

SanDee37 à 07:58, le 30 janvier 2020


Mon doux Jarod75 toujours les mots qu’il faut pour rendre un commentaire beau et sincère ! Merci beaucoup je suis toujours aussi heureuse de te le lire ! De gros bisous

Matel à 11:16, le 2 février 2020


Merci SanDee37 d enous avoir partagé ce moment plein de sensualité et de tendresse. Tu l'as tellement bien rédigé qu'on se sentait frissoner :-) Vivement la suite!

SanDee37 à 20:20, le 2 février 2020


Oh merci beaucoup Matel c’est super gentil de ta part merci beaucoup ! Tu sais je n’ai que transmis ce que je ressentais à cette époque là et je n’ai eu l’occasion de raconter ma belle histoire que je me suis lancé sur la communauté :) merci beaucoup encore

Sim camille à 15:05, le 4 février 2020


Vraiment magnifique cette description. On est transporté par ton récit emprunt de désir, de sensualité et de plaisir. Continue comme ça...

SanDee37 à 13:41, le 10 février 2020


Merci à toi AurelSange d’avoir pris le temps de le lire

Eddy à 23:23, le 13 février 2020


Bah dis donc, ça donne envie de devenir pompier ça ;)

SanDee37 à 21:13, le 14 février 2020


Et pourquoi pas Eddy ? :)


Découvrez notre défi photo : Photo risquée

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo