C'est sûr j'ai une salope exhib !

Inscription sur LeBisou

Découvrez la suite et fin des aventures d'Henry Gode, membre Lebisou : C'est maintenant certain, j'ai une salope qui adore me pomper en bonne chienne soumise en étant matée ! Attention, ce texte est réservé à un public majeur, adepte de la domination masculine.

Bonne gorge profonde en exhib

Aujourd'hui, ma femme a quand même osé  me dire "mais je vais pas passer ma matinée à te pomper", mais quel culot !

Si j'ai envie qu'elle passe des heures à me pomper elle le fera n'est ce pas ?

Cet après midi, j'étais bien déterminé à me faire pomper, ça faisait déjà 6 jours que ma salope n'avait pas eu sa dose de foutre. La météo étant frisquette, c'est sous la couette que je décidais de l'attendre non sans lui avoir fait part de mes intentions. Je me désape, écarte complètement le rideau de la fenêtre juste face à celle du voisin et m'allonge sous la couette.

Il ne faut pas 5 minutes à ma femme pour me rejoindre. Elle a froid, se mets la chatte à l'air mais garde son haut ainsi que le foulard que j'affectionne tant.

On se réchauffe l'un contre l'autre. Je commence à lui ouvrir les cuisses et à la doigter, elle est déja bien mouillée, puis je me mets de coté et plonge ma langue à l'intérieur de sa chatte. Je commence à bien la lécher tout en lui titillant le clito d'un doigt, la salope gémit bien, mais elle ne s'occupe pas de ma queue. Alors je me relève, me mets à genou sur le lit au dessus d'elle et lui dit de me branler. Elle s'éxécute, et au bout de quelques minutes me dit "tu veux ta pipe ?". Et comment ! Enfin, la salope a fini par verbaliser et assume completement son rôle.

Elle sait ce que je veux et me dit "tu veux te mettre debout", j'acquiesce, me relève, fait le tour du lit et vais me poster juste au coin de la fenêtre. Elle me dit "mais il y a le voisin qui est surement là", sachant bien que c'est une salope exhib et qu'elle a envie de se faire mater en train de me pomper.

Alors ma bonne chienne se penche sur mon torse, cajole ma queue de sa main, la laissant courir sur mon ventre, mon entre cuisses, mes couilles, ... Je prends sa tête entre mes mains, lui caressant ses cheveux attachés en chignon comme j'adore. Elle sent bien maintenant le moment ou elle doit m'engouffrer, alors elle le fait, naturellement, sans aucune gêne et se met à s'activer de suite. Je grossis de plus en plus, elle éructe assez rapidement puisque le rythme imposé est très soutenu. La salope est habituée à ce traitement et à encaisser.

Je lui envoie des insultes de circonstance, lui confirmant que c'est une bonne pompeuse. Je finis par exploser. Elle a sûrement ingurgité une quantité non négligeable de foutre. Elle recrache en plusieurs fois le reste sur le sol.
Un peu plus tard, lovés l'un contre l'autre dans le lit, la salope avoue à demi mots prendre son pied à me pomper la queue. Son dressage buccal n'est pas vain ! Quelle putain de salope !
 

Je force ma salope à se branler et à me doigter le cul

J'ai apporté à ma femme sa "tenue de combat". On s'est mis au salon, on s'est embrassés et je l'ai doigtée. Elle mouillait grave cette pute et elle m'a même demandé d'enfoncer mes doigts à fond (j'en avais mis 2, mais j'en ai meme mis 3). Après elle a voulu que je branle son clitoris.

Je l'ai fait s'accouder à la commode. J'ai commencé à la caresser, la lécher par derriere puis doigter son cul. Elle s'est pas échappée, elle était chaude la pute !

Je me branlais tout en la léchant. Elle a rejoui, je me suis relevé, l'ai fait assoir sur les marches et elle m'a rebranlé, lui ai dit de caresser mes couilles, les lécher puis d'aller vers mon anus, elle l'a fait. Alors je lui ai refoutu ma queue dans sa bouche, là je la tenais fermement et lui imposais un rythme assez soutenu, l'ai insultée, je kiffais la voir comme ça en bonne soumise s'activant sur ma queue, hummmmm.

Je gémissais grave, j'ai fini par exploser et lui gicler dans la bouche, je l'ai maintenue assez longtemps mais elle a fini par s'échapper et elle a encore recraché la salope !

Ma salope apprends à faire sa pute.

#epub

Un autre matin, elle était sortie et je lui avais déposé sa tenue de baise (petit pull angora, bas autofixants et escarpins à talons de 10 cm) dans l'entrée avec une affichette marquée "jeu" (le signal pour séance de baise où elle doit me pomper).
Je suis allé dans le canapé et j'ai commencé à me branler. Elle est arrivée et de suite a mis sa tenue et m'a dit "alors c'est le moment de faire ma pute".

Elle s'est assise cuisses ouvertes sur l'accoudoir du second canapé qui faisait face et je lui ai dit de se branler, elle s'est exécutée la salope, je l'ai traitée de pute.

Puis je me suis levé, j'ai écarté ses cuisses, ses talons reposaient sur mes épaules et j'ai entrepris de lui bouffer la chatte. Je l'ai bien léchée cette salope, je lui branlais le clito et j'alternais entre doigtage de sa chatte et léchage. Elle a fini par jouir.
Alors, je lui ai dit de me suivre, on s'est placé à coté de la table face à la fenetre du voisin qui était ouverte, un simple petit rideau sur notre fenetre et surtout l'armoire à glace tout proche où je pouvais mater à loisir ma salope en train de me pomper avec application.

Elle a sucé avec coeur, je lui appuyais bien sur la tête en la traitant fort de salope. J'ai explosé d'un coup.

Je peaufine le dressage de ma salope

Un matin, de bonne heure. J'étais allongé sur le lit. J'ai commencé à me branler. Ma femme m'a vu, s'est assise sur le lit et a pris le relai pour branler ma queue.

Alors ma salope s'est mise à poil et est venue s'allonger à côté de moi. Elle m'a repris en mains, je l'ai étreinte, lui ai mis la main au panier et j'ai eu envie de lui bouffer la chatte. Alors, je me suis soulevé et suis allé la lécher. Elle mouillait déja bien.

Puis je l'ai doigtée avec 2 doigts et de mon autre main j'ai introduit un doigt dans son cul de salope. Elle gémit. La fenêtre était bien sur ouverte (face à celle du voisin), le rideau un peu tiré quand même.

J'ai retiré ma main de ma queue pour m'occuper d'elle à 100 %. Je lui ai dis ensuite "pompe ma queue maintenant".

Elle s'est exécutée de suite en bonne soumise. Elle m'a parfaitement gobé. Je lui ai bien tenu la tête de mes deux mains pour imprimer le rythme. Je l'ai bien insultée, lui ai dit qu'elle me pompait bien, que c'était bon, qu'elle était ma pute. J'ai encore vérifié que le rideau était bien tiré. Le voisin pouvait nous voir.

J'ai senti que ça venait. Alors j'ai gueulé et me suis vidé abondamment dans sa bouche de salope tout en lui maintenant bien la tête. J'ai beaucoup giclé, putain que c'était bon, l'orgasme a vraiment duré longtemps.

Je suis en train d'en faire une bonne pute soumise. A la fin elle m'a dit "c'est quand que tu vas enfin me pénétrer avec ta queue ?". J'ai pas répondu car je veux encore faire durer le plaisir, mais quand je me déciderai à lui foutre ma bite ce sera à coup sur dans son cul de salope.

Lire d'autres extraits


Les commentaires


Découvrez notre défi photo : Liste au Père Noël

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo