Où se situe mon point G ?

Inscription sur LeBisou

Toutes les femmes l’ont cherché un jour ! Ce célèbre point G… Certaines l’on trouvé, d’autres y sont presque arrivées pendant que quelques-unes désespèrent de ne jamais y arriver.
Lebisou vous donne quelques pistes pour trouver rapidement votre point G.

L’anatomie féminine

Les bases

Tout ce qu’il faut savoir sur l’anatomie féminine, pour ne plus se trouver bête devant un sexe féminin !

  • Autour de la vulve, il y a les grandes lèvres puis les petites lèvres. Ces dernières sont très sensibles – à manipuler avec attention (ce sont des muqueuses). Pensez bien à ne pas les coincer au début de la pénétration.
  • Au-dessus de l’intersection supérieure des lèvres, juste au-dessus de là où elles se rejoignent, il y a le clitoris (aussi appelé le bouton d’or).
  • En dessous des lèvres et du vagin se situe l’anus.
  • En écartant les lèvres de Madame, vous trouverez en haut l’orifice urinaire et en bas l’orifice vaginal.

Le clitoris

A quoi ressemble un clitoris ?

 anatomie clitoris femme

Le clitoris est un petit organe sexuel féminin. Véritable organe de plaisir, le clitoris permet à de nombreuses femmes d’atteindre l’orgasme. De nombreux sextoys lui sont même dédiés ! Cet organe sexuel se compose d’un capuchon, d’un gland (comme pour le sexe masculin), d’un corps caverneux ainsi que d'un urètre. Le clitoris entoure le vagin.

Plus on apprend à connaître son clitoris, plus la voie à l’orgasme est facilitée. 

Souvent surnommé le « bouton rose », ce que nous voyons du clitoris est pour ainsi dire la partie émergée de l’iceberg. C’est le « capuchon » d’un organe assez important, dont les bulbes côtoient les parois du vagin (cf schéma ci-dessus).

Le clitoris en action

Lors d’une simulation, le gland gonfle. Il est aussi sensible que le gland masculin lors d’une érection alors prenez garde Messieurs, on y va avec douceur et délicatesse.

Pendant un rapport sexuel, on note plusieurs changements au niveau du sexe féminin et plus spécifiquement bien sûr autour du clitoris. Le pénis fait, tour à tour, comprimer et écarter les bulbes du clitoris. Le clitoris, sous l’action, descends et les corps caverneux ainsi que les bulbes se gonflent de sang. L'orgasme n'est plus très loin.

Le point G

Le point G doit son nom au gynécologue allemand Ernest Grafenberg. Il a ainsi été nommé en 1944.

Où se situe le point G ?

Le point G (appelé aussi prostate de la femme) se situe à quelques centimètres à l’entrée du vagin. Il forme une petite bosse. C’est une zone extrêmement sensible car particulièrement innervée.

Pour l’atteindre, la position idéale est de rentrer 2 phalanges à l’intérieur du vagin, les placer en crochet (au niveau du ventre) et de faire des mouvements de va-et-vient. Le point G déclenche chez certaines femmes un orgasme vaginal beaucoup plus intensif que l’orgasme clitoridien. Vous reconnaîtrez facilement la zone au toucher. En effet, l’aspect est rugueux. Cela donne une impression de « fripé ».

Inscription sur LeBisou

Nous sommes toutes différentes

Chaque femme a un corps différent. L’emplacement du point G peut légèrement différé d’une femme à une autre. Ne baissez pas les bras si vous ne le trouvez pas tout de suite.

Le conseil en + Lebisou : pensez à bien vous coupez les ongles. La peau de Madame à cet endroit est très sensible. N’oubliez pas aussi de vous laver les mains avant de commencer les préliminaires. Les mains sont toujours très sales et il ne faudrait pas que vous refiliez un maladie à votre chère et tendre.

Comment atteindre le 7ème ciel ?

La jouissance d'une femme provient de la stimulation de 2 organes sexuels : le clitoris + le point G. Pour stimuler le point G, mieux vaut alterner les rythmes rapide-lent et gérer la profondeur de pénétration du sexe de l’homme afin d’exciter le vagin de la femme.

Les positions stimulantes

La position du lotus - kamasutra

Illustrations : Luna Joulia - Elle

La posture du roseau

Certaines positions sont plus efficaces que d’autres pour stimuler le point G. Découvrez-les :

  • L’andromaque : Madame est sur Monsieur. C’est elle qui mène la danse
  • La levrette
  • La position du lotus : Vous êtes tous les 2 assis, en face-to-face (variante - la posture du roseau).
  • L’équerre : Madame s’allonge au bord d’une table ou d’un lit avec le bassin dépassant légèrement. Monsieur lui tient ses hanches et la pénètre. Madame doit bien penser à mettre ses jambes autour de la taille de sa moitié.
  • Le cheval renversé : cette position est une variante de l’andromaque. Madame chevauche Monsieur en lui tournant le dos.
  • Le coquillage : La femme est allongée sur le dos et l’homme lui tient les cuisses, écartées autour de son bassin. Il peut ainsi la pénétrer assez profondément.
  • Le tigre pénétrant : Agenouillée, la femme se tient sur ses avant-bras et se cambre pendant que l’homme la pénètre en la tenant par les fesses (ou les hanches).
  • Le capitaine de navire : Madame est allongée sur le dos, les jambes levées et tenues par son partenaire. C’est lui qui est maître de ses mouvements. Pensez à mettre un oreiller sous les fesses de Madame pour atteindre + facilement le point G.

L'orgasme arrive

Vous ressentez pendant l'acte sexuel une forte envie d'uriner ? Laissez-vous aller, l'orgasme arrive. La raison : le point G se trouve juste en arrière de l'urètre, qui conduit l'urine de la vessie vers l'extérieur. Quand cette zone gonfle, lors d'un rapport sexuel, elle appuie sur l'urètre, ce qui entraîne un "faux besoin d'uriner".

Pour éviter de vous bloquer lorsque cette envie d'uriner arrivera, pensez à aller aux toilettes avant de commencer vos ébats sexuels. 

Les autres moyen d’accéder au plaisir

Le deep point

Le deep Point, encore trop peu connu, est le point le plus profond du vagin. C’est aussi une zone érogène pour certaines femmes.

Et si on arrêtait de chercher le point G ?

Découvrir son plaisir tout doucement, sans vouloir forcément accéder tout de suite à l’orgasme. Et pourquoi pas ? Tenter le slow sex, c'est très tendance actuellement et c'est tant mieux ! Ne vous focaliser pas sur le point G. Tourner autour, tout doucement... Le plaisir ne sera que plus intense.

Certaines filles sont plus clitoridiennes. C'est à dire qu'elles réagissent fortement à la stimulation clitoridienne et beaucoup moins à la stimulation vaginale donc au point G. D’autres filles au contraire sont plutôt vaginales. elles connaissent donc plus aisément un orgasme par le coït ou par la stimulation du point G avec un doigt que par la stimulation clitoridienne.

Messieurs, vous devez impérativement faire tout votre possible pour savoit exactement ce que votre partenaire aime par dessus tout. 

Inscription sur LeBisou

Masturbation féminine

femme - stimulation du clitoris

Rien de tel que la masturbation féminine pour trouver seule son point G. En vous masturbant, pensez aussi à stimuler les autres zones du vagin : l'entrée, l'arrière, les côtés, le fond... Leur excitation aussi suscite du plaisir

Une femme sachant déclencher un orgasme seule a plus de chance de le trouver avec son partenaire.

La carte aux trésors est maintenant complète. A vous de jouer lors de vos prochains calins ! Messieurs, n'hésitez pas à demander de l'aide à votre partenaire. Elle sera toute heureuse de vous guider vers son point G.

 #masturbation

Devenir un dieu du sexe


Les commentaires


Découvrez notre défi photo : Movember

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo