Changement d'ambiance aujourd'hui : à la manière de la famille royale anglaise, vous allez vous comporter avec sophistication et surtout dans un langage très aristocrate. Tout le jeu ou plutôt l'enjeu est d'osciller entre la distance qu'imposent les bonnes manières et les conventions à respecter en société et parallèlement, votre désir de vous jouer la cour mutuellement et plus si affinité bien entendu.




Madame fera à Monsieur l'aristocrate une proposition qu'il ne pourra refuser : une fellation à l'anglaise !




Et si, pour remercier Madame la bourgeoise, Monsieur se lançait dans un cunnilingus royal ?




J'ai l'impression que cette "thé time party" va être chaude, du début jusqu'à la fin...!



Ce scénario coquin a été écrit par Stella Tanagra, une célèbre blogueuse et écrivaine érotique. Retrouvez un grand nombre de ces photos et publications sur sa page profil LeBisou.



La " thé time party " - Nouvelle érotique





Histoire érotique écrite par Stella Tanagra


15h50. Appartements de la duchesse. L'heure du " the time " approche. J'attends le Baron avec impatience et appréhension à la fois. A-t-il la moindre idée des sentiments qui m'animent à son égard ? Devrais-je lui laisser deviner ?


Mes pulsions me rendent aussi honteuse que réjouie à l'idée de le revoir. Il suffira d'un regard ou d'un pincement des lèvres pour que je jauge si mes désirs sont réciproques. Discrètement, je glisserai mes yeux dans son entre-jambe et peut-être aurai-je la réponse à mes questions indécentes.


Apprêtée de mon plus joli chemisier, j'ose exceptionnellement le déboutonner quelque peu pour laisser entrevoir mon décolleté. 16h00. A la porte des appartements. Le Baron ponctuel, s'annonce. Mes hommages, Duchesse. Je vous prie d'entrer cher Baron.


Les 2 prétendants s'installent au salon de thé. Le plus beau service à thé est agencé sur la table autour duquel une ribambelle de douceurs à déguster s'achalande. Le baron ne sait plus tant ce qui lui met l'eau à la bouche à la découverte de ce joli décolleté qu'il rêvait secrètement de découvrir, un jour...





Sensible à chaque détail, il sait d'emblée que cette petite attention de la Duchesse est une invitation à lui faire la cour. Ce qui est néanmoins, politiquement incorrect. Ils décident donc de parler de leur écurie respective en portant une attention à chaque mot utilisé afin de déceler s'il s'y cache un désir indicible de succomber aux viles joies de la chair.





Avez-vous monté récemment, Baron ? Trop peu à vrai dire. Je recherche une monture digne de mon rang. Une jument à débourrer ou une jument plutôt mure ? Je m'attacherai surtout à son élégance. Quant à sa lignée ? ... Le dialogue et les sous-entendus se poursuivent.





Les 2 aristocrates se jouent des mots et interprètent les silences jusqu'à ce que les langues se délient...





Aidez Lebisou en partageant ce scénario sur Facebook