Les Fils de l'Ombre : Adel, Kyllian, et la Vengeance Impitoyable de Soraya

Inscription sur LeBisou


CHAPITRE 5

Pub

 "Les Fils de l'Ombre : Adel, Kyllian, et la Vengeance Impitoyable de Soraya"



Après des mois de souffrance et de résistance, l'un des rebelles, nommé Adel, réussit finalement à s'échapper des griffes de Soraya et de son manoir sinistre. Il avait fait preuve d'une détermination inébranlable et d'une ruse astucieuse pour tromper la vigilance de la reine des ténèbres.


Adel, captif de Soraya, était un homme rusé et ingénieux, qui avait gardé un esprit vif même dans l'obscurité du manoir. Il avait patiemment observé les routines de la reine des ténèbres et de ses gardes, cherchant le moindre signe de faiblesse dans leur vigilance implacable.


Un jour, lors d'un moment de relâchement des gardes, Adel saisit sa chance. Il se faufila silencieusement à travers les couloirs sombres du manoir, en utilisant les ombres à son avantage pour se cacher de la vue des gardes.


Il avait repéré une faiblesse dans la structure du manoir : une porte dérobée, dissimulée derrière un immense tableau. Avec adresse, Adel parvint à ouvrir cette porte, dévoilant un passage secret menant à l'extérieur.


L'espoir le guidait, et il courut à travers la nuit noire, gardant un œil vigilant derrière lui pour éviter d'être repéré. Son cœur battait la chamade, mêlant l'excitation de la liberté à la terreur d'être rattrapé.


Soraya, de son côté, ne se doutait pas que son captif avait découvert son plan d'évasion. Elle était bien trop confiante en son pouvoir et en son royaume d'ombres.


Adel parvint à s'échapper de l'emprise de Soraya, sa ruse et sa détermination le conduisant à la lisière de la liberté. Pourtant, même une fois à l'extérieur, il savait que le règne des ténèbres de Soraya était loin d'être terminé, et que son propre voyage pour se libérer complètement de cette obscurité ne faisait que commencer.


Cependant, Adel ne savait pas qu'il avait éveillé l'ire de Soraya, la reine des reines, la déesse de l'obscurité. Sa fuite ne fit qu'attiser sa colère et sa soif de vengeance. Soraya, accompagnée de son fidèle cobra, ourdit un plan machiavélique pour piéger Adel et le ramener dans son royaume obscur.


Le cobra, dont le lait épais avait un pouvoir envoûtant, fut utilisé comme appât. Il laissa une trace subtile derrière lui, un parfum suave qui ne pouvait échapper à l'odorat sensible d'Adel. Séduit par cette senteur enivrante, il se laissa guider,


Au fil des jours, Adel suivit inconsciemment le parfum, de plus en plus captivé par son ensorcelante aura. Il ne se doutait pas qu'il se rapprochait du piège tendu par Soraya, la reine des ténèbres, et son ami cobra vénéneux.


Lorsque Adel fut enfin pris au piège, il réalisa qu'il avait été trahi par ses propres désirs. Le lait épais du cobra coula sur lui, le plongeant dans une transe hypnotique. Soraya réapparut devant lui, son regard perçant dévoilant son triomphe.


Le piège dans lequel Soraya avait attiré Adel était d'une sophistication maléfique. Chaque pas qu'il avait fait en pensant s'échapper ne faisait que le rapprocher de sa descente aux enfers. Soraya savourait l'idée de briser l'âme de ce rebelle téméraire, et elle comptait bien lui faire payer chaque seconde d'illusion qu'il avait osé croire.


La brume qui engloutissait Adel était bien plus qu'une simple illusion. C'était un cauchemar lucide où ses peurs les plus profondes prenaient vie. Des ombres grotesques et déformées le tourmentaient, murmurant des vérités insupportables sur lui-même, cherchant à briser sa confiance et sa volonté.


Dans cet état de vulnérabilité, Adel se retrouva face à face avec les démons de son passé, les regrets et les faiblesses qui le hantaient. Soraya les manipulait habilement pour le plonger dans un tourbillon de culpabilité et de désespoir, comme un prédateur jouant avec sa proie avant de l'achever.


Le cobra vénéneux sifflait avec une lueur sadique dans les yeux, son lait toxique faisant son œuvre, engourdissant la volonté d'Adel et le soumettant à l'emprise implacable de la reine des ténèbres. La douleur était si intense qu'Adel ne pouvait qu'implorer la déesse de mettre fin à son calvaire.


Mais Soraya était sans pitié, se délectant de la détresse de son prisonnier. Elle le força à confronter ses plus profonds désirs et lui fit miroiter une liberté illusoire, le conduisant au bord de la folie. Elle voulait qu'il s'accroche à cette lueur d'espoir, seulement pour la lui arracher ensuite, le laissant plongé dans un abîme de désespoir encore plus profond.


Dans cette épreuve cauchemardesque, Adel devint le jouet sadique de Soraya, sa volonté brisée, son esprit écrasé sous le poids des ténèbres. Il se rendit compte que la reine des ténèbres était bien plus qu'une simple dominatrice, elle était une maîtresse de la souffrance, capable d'explorer les recoins les plus sombres de l'âme humaine.


Alors que les jours se transformaient en éternité, Adel se retrouva à genoux devant Soraya, acceptant son sort de soumis écrasé par la déesse impitoyable. Dans un murmure dément, Soraya lui susurra que cette souffrance n'était que le début, que sa vengeance était sans limite, et que son règne de terreur ne connaîtrait pas de fin.


Dans un accès de colère et de sadisme ultime, Soraya prit une décision déchirante : elle décida de mettre un terme à la vie de l'un de ses soumis  Kyllian ,avec une arme à feu. La froideur dans son regard ne laissait place à aucune compassion, seule la soif de pouvoir et de domination régnait dans son cœur.


Les autres captifs Kevin ,Adel ,Mathieu,Patrick Julien, et Mehdi furent témoins de cette scène macabre, impuissants face à la cruauté sans limites de la reine des ténèbres. Le silence de la pièce était rompu par le bruit sinistre de l'arme qui se chargeait, un son glaçant qui annonçait l'arrivée imminente de la mort.


Le soumis désigné, tremblant de peur, fut forcé de s'agenouiller devant Soraya, regardant dans les yeux la source de son inéluctable destin. Soraya le défia du regard, cherchant à extraire la dernière étincelle de dignité qui subsistait en lui.


La reine des ténèbres était enivrée par la terreur et la douleur qu'elle infligeait à ses captifs. Pour elle, le pouvoir de vie et de mort sur ses soumis représentait l'apogée de sa domination. Elle avait franchi une limite morale inimaginable, se délectant du pouvoir absolu qu'elle exerçait sur la vie de ses prisonniers.


Lorsque le coup de feu retentit, une lourde atmosphère de silence et de désespoir envahit la pièce. Le corps inerte du soumis tomba au sol, laissant place à une terreur muette parmi les autres captifs. Ils étaient confrontés à l'horreur impitoyable de leur reine des ténèbres, une femme capable de tuer sans hésitation pour asseoir sa domination.


Le règne de terreur de Soraya atteignait de nouveaux sommets d'obscurité. Les soumis, témoins de cet acte atroce, réalisèrent qu'ils se trouvaient sous le joug d'une déesse de la cruauté, prête à tout pour assouvir son désir de pouvoir et de vengeance.


Alors que les larmes et les supplications remplissaient la pièce, Soraya ne montra aucun signe de remords. Pour elle, la mort de ce soumis n'était qu'un avertissement glaçant adressé à tous ceux qui oseraient se rebeller contre sa domination implacable.


Et ainsi, l'histoire sombrait dans un océan de terreur et de souffrance, où Soraya, reine des ténèbres, avait franchi la limite de l'inhumanité en décidant de tuer l'un de ses soumis de sang-froid. Les lecteurs étaient plongés dans un abîme d'effroi, fascinés par l'horreur insoutenable de cette reine vengeresse et sans merci.

 

Auteur : Soraya Laperla


Les commentaires

4lix à 13:52, le 24 août 2023


Ou puis-je trouver les 1er chapitres?


Découvrez notre défi photo : Soutenez votre équipe !

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo

Quoi de neuf ?