Comment rendre service à son voisin...

Inscription sur LeBisou

Nouveau récit de Nana Bala, femme très coquine de la communauté Lebisou.

Un matin de très bonne heure, je venais de me lever pour prendre un café avec mon mari avant qu'il ne parte travailler. J'avais juste passé une petite nuisette très courte et transparente pour lui égayer son début de journée. Je m'étais assise sur la table juste en face de lui avec mon minou à portée de ses mains au cas où il aurait envie de me faire un câlin. Bien sûr, il a commencé à me caresser, car il savait où je voulais en venir. Ensuite, il s'est levé, a écarté mes jambes puis s'est mis entre elles après avoir baisé son pantalon. Et comme mon minou était très humide, il m'a pénétré directement puis s'est mis à entreprendre un va et viens régulier en s'agrippant bien avec ses 2 mains sur mes fesses. J'étais aux anges et nos lèvres se sont collées jusque tant que l'on jouisse ensemble.

Après une petite toilette, mon chéri et parti travailler, à peine parti que l'on frappait à la porte, je croyais qu'il avait oublié quelque chose et bien non c'était un voisin qui habite à quelques maisons de là. Donc je me suis retrouvée planté devant ce voisin, la nuisette à ras du minou et les seins bien visibles par transparence. Je me suis excusée de ma tenue en disant que je croyais que c'était mon mari, mais justement c'était lui qu'il voulait voir, car sa voiture ne voulait pas démarrer à cause du froid. Il voulait que mon chéri vienne avec sa voiture pour mettre des pinces. On discutait ainsi alors que j'étais quasiment à poil devant lui alors j'ai dit que je voulais bien aller avec ma voiture s'il m'expliquait ce que je devais faire. Bien sûr, je lui ai dit que je n'allais pas y aller dans cette tenue en écartant les bras au cas il n'aurait pas remarqué mes seins et mon minou.

J'ai passé une robe de chambre puis je suis allée avec ma voiture près de la sienne comme il me l'a demandé. Il (Medhi) m'a demandé d'ouvrir le capot et comme je ne savais pas il a ouvert ma portière en s'agenouillant pour chercher la manette et moi j'en ai profité pour ouvrir ma robe de chambre. J'avais mon minou tout près de sa bouche et quand il a trouvé la manette il s'est tourné vers moi comme si c'était un héros et comme il était nez à nez avec ma chatte il m'a regardé en me disant de cacher mon minou sinon il ne répondait plus de rien. J'ai rigolé en disant que je n'avais pas peur, mais que j'allais le cacher avant de prendre froid.
Il a mis les pinces et sa voiture a démarré aussitôt et il est revenu au carreau pour me remercier et moi en écartant encore ma robe je lui ai proposé de venir boire et café chez moi. Il m'a dit qu'il était désolé, car il était déjà en retard et qu'en plus il devait passer au garage. Je lui ai dit : « alors je t'attends demain juste après que mon chéri soit parti au travail » il m'a dit OK en ajoutant oui bien sûr un café. Je suis rentrée toute contente de moi et fière au point d'avoir envie d'envoyer un texto à mon chéri pour lui raconter, mais en réfléchissant j'ai préféré attendre le lendemain pour voir si Mehdi ne me poserait pas un lapin.
Le soir j'étais quand même excitée d'y penser devant mon mari. Le lendemain matin mon chéri à peine parti que Mehdi arrivait et rentrait vu que j'avais entre-ouvert la porte, j'étais dans la même tenue que la veille donc les seins et le minou bien en vue. J'aurais tellement aimé que mon chéri soit caché dans un placard pour profiter du spectacle alors il m'est venu l'idée de mettre mon portable en mode enregistrement et de le poser sur la table de la cuisine.

À peine arrivée que déjà il me caressait la chatte alors pour l'enregistrement j'ai dit que c'était un rapide et que je croyais qu'il venait pour un café et pas pour me baiser alors il m'a répondu qu'hier il avait bien remarqué que j'avais le feu au cul et que je ne demandais qu'à me faire baiser. Et moi j'ai enchainé en ajoutant : « alors ne perd pas de temps, baise-moi avec ta grosse bite » je me suis assise sur la table face à lui en disant : vas-y défonce moi bien et surtout donne-moi de bons coups de bite. Pendant l'action j'ai ajouté que j'adorais sa bite énorme et j'ai joui en criant comme une malade en le suppliant de ne pas s'arrêter.

À la fin, je lui ai dit de regarder ma chatte qui débordait de son sperme. Une fois qu'il a repris ses esprits je lui ai dit qu'il pouvait passer quand il voulait et que peut être je lui donnerais encore plus. Avant de couper l'enregistrement, j'ai ajouté : « j'espère mon chéri que tu es content de savoir que je suis toujours une vraie salope ».
Le soir quand mon mari est rentré je lui ai fait écouter et là encore j'ai eu droit à la qualification de salope et de pute, car c'était moi qui l'avais racolé comme une pute le fait dans la rue.
Voilà à quoi l’on s'amuse mon chéri et moi, enfin surtout moi et comme dit mon chéri : « une vraie salope »

FIN

Lire une autre histoire érotique du même auteur.


Les commentaires

Inox à 05:29, le 17 janvier 2022


Très jolie récit et très excitant

Rabbit Hood à 05:09, le 18 janvier 2022


Vivement la fête des voisins !

Rabbit Hood à 04:44, le 5 février 2022


A la fête des voisins, c'est toute la rue qui est invitée, tu crois pouvoir assumer ?


Découvrez notre défi photo : Sur le canapé

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo