Petit relâchement au bord de la mer

Inscription sur LeBisou

Témoignage extrêmement coquin de notre chère Nana Bala. Ses vacances ont encore une fois été très coquines !

 

Un peu de relâchement avec quelques jours de vacances.


Avec mon chéri on est parti dimanche à Ostende où l’on avait loué un petit appart pour 4 jours.
D’abord sur la route, je me croyais déjà en vacances, car il faisait un très beau soleil malgré qu’il n’y avait que 200 km à faire, on s’est arrêté sur un parking pour se balader et prendre l’air. De toute façon, on avait le temps, car on ne pouvait disposer de l’appart qu’après 14 h et il n’était que 11 h du mât et on était à demi parcourt.
On est allé prendre un café à la machine puisque la cafétéria était fermée. Il y avait quelques personnes qui faisaient comme nous, dont plusieurs routiers qui attendaient le soir pour redémarrer. J’ai engagé la conversation avec eux, d’abord en parlant du temps puis en leur demandant si ce n’était pas trop pénible de devoir attendre sans pouvoir déjeuner à l’intérieur. J’ai vite été entouré par 4 hommes qui avaient bien remarqué que j’étais assez légèrement vêtue. Ils m’ont expliqué que non, car ils avaient l’habitude et qu’ils étaient bien équipés dans le camion. Comme mon chéri c’était un peu écarté pour me laisser le champ libre les chauffeurs prenaient un peu d’assurance vu que c’était moi qui étais venue vers eux.

Ils m’ont demandé si je voulais voir le confort de leurs camions. J’ai sauté sur l’occasion sans savoir où ça allait me mener. Ils m’ont d’abord montré le semblant de cuisine installée dans un coffre sur le côté du camion puis ils ont ouvert la portière en me disant que je pouvais monter pour constater le confort du siège. Quand j’ai escaladé les escaliers, ils étaient tous les 4 à regarder sous ma jupe courte et d’admirer mon mini string. Je les ai traités de coquins en ajoutant qu’heureusement j’avais mis une culotte alors que souvent je n’en portais pas. Une fois assise, je me suis tournée vers eux en gesticulant sur le siège pour bien apprécier la suspension. Pour les exciter un peu, j’écartais un peu les cuisses, mais pas trop pour faire durer le suspense puis j’ai demandé si je pouvais regarder dans la couchette.Tu dis qu’ils ont répondu en cœur que oui.

Je me suis mise à genoux sur le siège puis j’ai courbé le dos pour regarder derrière le rideau, ce qui a eu pour effet de faire remonter ma jupe. Donc je leur offrais une vue directe sur mes fesses séparées par la ficelle de mon string. J’ai eu droit à des compliments un peu crus j’avoue du genre : « quel cul ma belle » et aussi : « dommage que tu as mis un string ». Alors pour mettre tout le monde d’accord, j’ai fait glisser mon string le long de mes fesses et ainsi leur montrer mon abricot pulpeux. Là aussi il y a eu des commentaires du genre : » regarde-moi la grosse chatte qu’elle a « et aussi : » quelle belle chatte ». Tu dis que quand j’ai remis les pieds par terre, j’étais cernée avec 4 mains sous ma jupe à me caresser le minou.

Ils ont insisté pour que je m’installe dans la couchette et qu’ils viendraient 2 par 2 me faire savourer le confort. Tu dis que j’ai tout de suite compris qu’ils voulaient me baiser et que je n’avais que ce que je méritais vu que je les avais excités en leur montrant ma chatte. Je leur ai fait comprendre que je ne demandais pas mieux, mais que mon homme devait déjà m’attendre. Je suis partie retrouver mon chéri avec mon string à la main et le minou trempé. Mon chéri était surpris de me voir arriver sitôt, me connaissant. Je lui ai avoué que j’en avais très envie, mais que comme ils étaient 4, ça allait prendre au moins une heure et que je ne voulais pas le faire attendre.
Après ce petit imprévu, on a continué notre route et comme je n’avais pas remis ma culotte je me suis masturbée jusque l’orgasme. J’étais en pleine forme et trouvais que les vacances commençaient bien. Après avoir réceptionné l’appart, on est allé chez un traiteur pour acheter 2 repas qu’on a dû consommer en tête à tête à l’appart.
L’après-midi on s’est baladé sur la plage et ensuite on a fait un peu les magasins.
Le soir en fumant une cigarette sur le balcon, j’ai fait connaissance avec nos voisins 2 jeunes d’environ 35 ou 40 ans qui passaient quelques jours comme nous.
On a un peu refait le monde en disant que c’était triste de ne pas pouvoir aller au resto ou boire un verre dans un bar. A la deuxième cigarette, ils sont revenus à la charge en me disant que je pouvais venir prendre un verre avec eux, mais je leur ai expliqué que j’étais avec mon mari. Ils ont dit que c’était dommage, mais qu’il était le bienvenu aussi.
Vers 19 h 30 on est allé chez nos voisins. Ils nous ont reçus chaleureusement et on a fait connaissance. Ils nous ont appris qu’ils étaient assez sportifs et que le matin ils faisaient au moins 15 km en courant. Et s’est contenté de dire que nous s’était plutôt la marche et pour moi une autre activité qui fut interrompue par le covid pour éveiller leur curiosité, mais ils n’ont pas trop relevé. Il fautdire qu’on les prenait un peu à froid. Puis on a parlé de nos soirées qui n’étaient pas trop jolies en fonction des restrictions.

Ils nous ont demandé si on jouait aux cartes et que l’on pourrait faire une partie demain soir à condition de se procurer un jeu. Mon chéri a profité de l’occasion pour dire que le seul jeu de cartes que je connaissais, c’était le strip-poker, ce qui les a fait rire en pensant que c’était une plaisanterie. J’avais quand même remarqué qu’ils me regardaient avec intéressement, mais vu que j’étais en couple ils n’insistaient pas vraiment.
C’était à moi de provoquer l’événement, mais pour ce soir c’était foutu sauf de dire ouvertement que j’avais envie qu’ils me baisent.
Le lendemain matin c’était le calme plat, surement qu’ils étaient sortis courir sinon j’avais envie de les aborder en nuisette avec par-dessus un peignoir entre ouvert par mégarde. Sur le coup d’onze heures je suis allée frapper chez eux en prétextant que je n’avais plus d’eau chaude pour me doucher. Bien sûr ils m’ont proposé leur salle de bain donc je suis retournée prendre mon nécessaire de toilette. J’ai laissé la porte ouverte pour me doucher de façon qu’ils puissent m’observer en se penchant un peu. Je n’ai pas remis mon peignoir, mais seulement une serviette autour de moi pour sortir. Ils m’ont proposé un café que j’ai accepté avec plaisir, bien sûr quand je me suis assise sur le canapé ma serviette c’est légèrement entre ouverte et j’ai tout de suite remarqué qu’ils n’avaient rien perdu de la scène.
Après le repas mon chéri faisait une petite sieste et comme je m’ennuyais je suis retournée chez nos voisins avec la conviction certaine d’aboutir à ce que je désirais depuis le début. Cette fois je jouais le grand jeu, mini-jupe très courte, mini-soutien et un petit pull qui laissait mon nombril à découvert. Directement je leur ai demandé si ce n’était pas déplacé de m’inviter ainsi pour un deuxième café en attestant que mon chéri était parti voir des amis. Là je ne me suis pas gênée pour leur montrer mon string à chaque mouvement de mes jambes. La conversation était devenue plus charnelle et à moment un des deux a posé la question de savoir si c’était vrai que je jouais au strip-poker alors qu’il n’avait pas relevé la veille. On était sur la bonne voix donc j’ai répondu que oui et que j’étais aussi la reine du strip-tease à mes moments perdus. Donc je me suis levée et j’ai ôté mon pull avec délicatesse puis ma jupe tout en tournant sur moi-même en étant ainsi devant eux en string et soutien qui laissaient mes tétons libres.

Pour la suite je ne vais pas rentrer dans les détails, mais je suis allé retrouver mon chéri avec le minou rempli de sperme de nos voisins. Mon chéri m’a accueilli avec le sourire, car lui aussi était très excité de me savoir entre les mains de nos chers voisins et donc m’a baisée à son tour.
Le soir comme promis on est allé les retrouver avec un jeu de cartes à la main. Et cette fois, j’avais mis la totale, sous-vêtement, bas, talon aiguille, chemisier et petit gilet par-dessus. Mon chéri leur a demandé s’ils étaient prêts pour le poker sans faire allusion à ce qui s’était passé l’après-midi. On a d’abord pris un verre pour se mettre dans l’ambiance puis on a commencé à jouer. Comme ça ne se joue pas comme un vrai poker on s’est vite retrouvé en sous-vêtements, car l’équilibre est plus harmonieux
dans ce genre de partie. Puis comme ils étaient 3 contre moi, j’ai perdu mon soutien puis mon string, les hommes étaient toujours en boxer, mais comme ils ne voulaient pas se rhabiller ils ont commencé à me demander des petits gages. Pour tout dire, c’est mon chéri qui a eu l’idée. Au départ, c’était mignon, du genre toucher les seins ou les embrasser puis leur montrer mon minou sous toutes ses formes et comme je perdais de plus en plus, allez savoir pourquoi c’est devenu plus hard.

Mon chéri m’a caressé la chatte donc les autres en ont fait autant puis ont introduit un doigt puis 2. Ma rondelle a eu aussi quelques visites et après ça plus besoin de jeu de cartes, c’est devenu une vraie partouze comme je les aime. Ils m’ont baisé tous les 3 dans toutes les positions et par tous les bouts sans modération. Quand on est rentré dans notre appart, j’étais démontée de partout en rempli de sperme qui dégoulinait entre mes cuisses.
J’étais prête à recommencer le lendemain, mais pas de chance eux repartaient le matin.
Je n’ai pas à me plaindre, pour un séjour improvisé, ça ne s’est pas si mal passé, mais bon moi j’en demande toujours plus. Les 2 jours suivants ont été plus calmes, mais mon chéri s’est bien occupé de moi.

Auteur : Nana bala


Les commentaires

bou à 10:53, le 29 août 2021


Ça donne envie, très belle histoire

Inox à 12:40, le 29 août 2021


Très excitant cette histoire

Annie la blonde à 06:19, le 30 août 2021


merci à tous les deux

Sim camille à 11:17, le 24 septembre 2021


Excellent et très excitant


Découvrez notre défi photo : Je montre mes muscles

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo