Mon rêve érotique

Inscription sur LeBisou

Histoire érotique écrite par Matel, membre de la communauté Lebisou.

Prélude

Tout a commencé sur LB par un petit jeu avec une charmante bisounaute. Elle m’a lancé un gage dont j’ai essayé de le relever au mieux. Je devais lui raconter mon dernier rêve érotique. Je n’avais pas envie de lui raconter ce dernier rêve dans le chat en trois lignes, raison pour laquelle j’ai décidé de l’écrire plus en détail.

À la lecture du récit, ma partenaire de jeu m’a suggéré de le publier sur LB, mais je n’étais pas certain que ça en vaille la peine. J’ai demandé à d’autres extraordinaires bisounautes de me donner leur avis. Vu les réactions plutôt positives, voici donc mon premier petit récit. Je les remercie, car, sans elles, je n’aurais rien publié. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Si vous aimez, je pourrais rajouter quelques histoires coquines.

Mon délit/mon rêve érotique


Nous étions invités à un dîner chez de gens que nous ne connaissions pas très bien. Nos femmes (Oriane et Laly) se connaissent, car elles adorent toutes deux la mode. Ce qui est rapidement devenu leur sujet de discussion tandis que nous parlions de sport et autres banalités. Oriane a toujours eu l’œil pour reconnaître les belles tenues et pour les assortir des vêtements de toute gamme de prix, ce que Laly savait bien. La maison dans laquelle nous étions invités était superbe et très lumineuse, on pourrait se croire à Hollywood. Ma femme (Oriane) ne se fit pas prier pour la visiter. La dernière pièce fut le dressing de madame. Les vêtements les plus beaux s’y retrouvaient, Oriane se croyait dans une boutique très intime. Un emplacement de choix était réservé aux sous-vêtements. Notre hôte du soir l’y avait conduite pour lui demander son avis sur certains de ses derniers achats. La collection de sous-vêtements était impressionnante tant par la quantité que la qualité de la dentelle. Pour qu’Oriane puisse plus facilement donner son avis, Laly décida de passer les tenues qu’elle avait soigneusement sélectionnées les unes après les autres. Elle se déshabilla sans complexe et passa les différents soutiens-gorges. Ça amusait fort Laly de voir son amie gênée et lui proposa à son tour de passer ses plus beaux sous-vêtements. Dans un premier temps hésitante, Oriane fut rassurée d’entendre les garçons rire aux éclats dans le grand salon, elles n’allaient certainement pas être dérangées. Dès qu’elle eut accepté l’offre de son amie, la gêne se dissipa petit à petit. Elle retira sa robe, Laly la complimenta immédiatement sur son petit ensemble et, dans la foulée, lui tendit une première tenue, un bustier assorti de sa petite culotte. Oriane se retourna pour avoir un peu d’intimité et l‘enfila rapidement.

Après quelques instants, Laly passa d’autres tenues plus complètes. Elle se dévêtit sans complexe devant devant son amie et ne prenait pas la peine de se retourner dévoilant ainsi ses courbes sensuelles. N’éprouvant plus trop de gêne, Oriane fit de même. Les deux superbes femmes se retrouvèrent au fil du temps nues puis en petite tenue. Elles eurent beaucoup de fous rires et s’amusèrent à jouer de leurs superbes corps devant le grand miroir du dressing.

Cela faisait à présent plusieurs longues minutes qu’elles étaient dans le dressing, les coupes de champagne s’étaient vidées gentiment. Laly laissa Oriane dans le grand dressing pour aller chercher une bouteille de champagne qui était au frais. Toujours en petite tenue, Laly croisa son mari sur le chemin de la cuisine. Avec un petit sourire qui en disait long, elle lui dit discrètement de monter dans le dressing, qu’une surprise l’y attendait.

Oriane était tellement occupée à essayer de nouvelles combinaisons qu’elle ne vit pas immédiatement que l’hôte se dégustait de la voir en petite tenue. Dès qu’elle s’en aperçut, elle devint toute rouge et gênée, ce qui la rendait encore plus belle.  Il la rassura, disant qu’il n’était venu que pour retrouver sa petite femme. En petite tenue, ne sachant pas quoi faire, Oriane se sentait étrange. Elle aimait que l’inconnu la regarde, mais était toujours mal à l’aise. Elle décida quand même de continuer ses essayages. Ses formes étaient belles, ses petits seins fermes bougeaient en synchronisation avec les mouvements de son corps. Les strings qu’elle essayait glissaient sur ses fesses lisses. Son corps légèrement bronzé était un régal pour les yeux. C’est à cet instant que Laly revint avec sa bouteille de champagne. En voyant la forme du sexe de son mari à travers son pantalon, elle fit mine d’être fâchée de le voir reluquer une autre femme. Elle lui intima l’ordre de descendre pour que je ne sois pas seul plus longtemps. Il accepta à condition d’être accompagné des deux superbes créatures. Laly passa devant, elle fut la première à me rejoindre tandis qu’Oriane hésitait à se rhabiller ne fut ce que pour la forme...

Laly arriva trois bonnes minutes avant les autres dans le salon, vêtue de superbes porte-jarretelles. Elle se mit devant moi pour que je puisse bien voir son minou à travers le string transparent. Elle m’expliqua ce qui s’était passé en haut en continuant à se dandiner et se tortiller devant moi. De dos, elle prit soin de se cambrer en avant, jambes tendues pour se servir de chips qui étaient dans un bol sur la table basse. J’avais une vue superbe sur sa rondelle. Cette femme me rendit fou et j’en oubliai jusqu’à l’absence de Oriane. Mon sexe fut rapidement à l’étroit dans mon pantalon j’étais tellement excité ! C’est à ce moment que Oriane rentra dans le salon, elle aussi en petite tenue. Les filles passèrent l’apéro dans cette tenue en nous faisant languir...

Il fut temps de passer à table. Pour pimenter un peu la soirée, les filles nous demandèrent de nous mettre à l’aise. Sans trop d’hésitations, nous nous retrouvions très rapidement en caleçon. La table en verre rajouta du piment au dîner. Laly était assise à côté de son mari et moi à côté de Oriane. Le dîner était très bon, mais le spectacle offert par Laly et son mari l’était encore plus. Laly écartait les jambes et fit passer la ficelle de son string pour nous montrer ses lèvres humides. Son mari la caressait de sa main gauche tout en dégustant le dîner. Un puis deux doigts s’insèrent dans la chatte de cette superbe femme ce qui lui fit pousser de légers petits bruits.

Oriane n’en perdait pas une miette, elle commençait à gigoter sur sa chaise et décida de prendre quelques initiatives, elle commença par retirer sa culotte et me demanda de la caresser... C’est à cet instant qu’un bruit dans la maison me sortit de mon rêve...

La suite, je vous laisse la deviner ou je l’écrirai peut-être ;-)

Auteur : Matel


Les commentaires

L@ur à 17:12, le 31 décembre 2020


Yess super ce récit je vais pouvoir le lire encore et encore

EricK78 à 00:14, le 1 janvier 2021


Nous attendons la suite. belle plume

blaise à 06:16, le 1 janvier 2021


très bien écrit et envoutant . Vite la suite

Matel à 12:02, le 1 janvier 2021


Merci pour vos like et encouragements à continuer. Quand on ne sait pas si ça plaît,on hésite à continuer ;-) ’

Matel à 12:17, le 1 janvier 2021


Merci pour vos like et encouragements à continuer. Quand on ne sait pas si ça plaît,on hésite à continuer ;-) ’

doudou1982 à 11:10, le 2 janvier 2021


Merci pour le récit de ce rêve érotique, je pense que l'on attend tous la suite. Mais pour cela, fait de beaux rêves ;)

Pitou1979 à 13:49, le 2 janvier 2021


Évidemment, nous souhaitons tous qu'il y ait une suite.

Sim camille à 23:54, le 2 janvier 2021


Superbe rêve. On n'a pas envie de se réveiller pour connaître la suite

Cliff à 09:14, le 4 janvier 2021


Superbe....ne manque que la suite

Vince3469 à 14:31, le 4 janvier 2021


Ah mince... La suite ! Vite ! Bravo ;-)

Severinedu18 à 12:41, le 14 janvier 2021


Ah si.si si!! Tu nous laisses sur notre faim!! Moi je veux savoir comment ils vont entamer les festivités ensemble....ou rester en face ou....je ne sais pas moi! Fais nous mouiller stp! La suite! La suite! ;)


Découvrez notre défi photo : Star Wars

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo