Annie la belge blonde, petite exhib au parc à Bruxelles

Inscription sur LeBisou

On l'attendait tous avec impatience ! Voici la liste des aventures très coquines d'Annie, cette femme blonde sexy !

Au parc de Bruxelles

Après le confinement, on a voulu sortir pour voir un peu de monde et se défouler donc on est allé à Bruxelles, d'abord au resto puis après, promenade dans un parc pas loin de l'Atomium. On connait bien cet endroit car dans un coin un peu plus à l'écart il y a un lieu ou se pratique l'exhibe et aussi l'occasion de faire connaissance pour l'échangisme. J'ai déjà pas mal pratiqué dans ce parc en ce qui concerne l'exhibition mais un peu aussi pour trouver des partenaires pour passer une soirée sympa.
Je m'étais habillée très sexy mais quand même tenue correcte, pas du genre que je mets quand je vais en club ou dans un bar de nuit. Jupe à mi-cuisses, des haut talons respectables, un string noir ajouré, un mini soutien noir aussi, lui-même ajouré et un chemisier blanc boutonné sur le devant. Mon chéri Marc lui était assez décontract, on s'est baladé main dans la main pour jauger un peu le terrain ou disons plutôt les promeneuses et promeneurs. Comme c'est endroit est bien répertorié comme lieu coquin, il n'y a pas de couples avec enfants.
Déjà dès le début quelques beaux spécimens Mâles me faisaient déjà de beaux sourires que je leurs rendais volontiers en ayant dégrafés quelques boutons de mon chemisier pour qu'ils comprennent que j'étais très réceptive et surtout pas farouche.
Après avoir fait le tour, on s'est installé sur un banc, Marc m'a tiré vers lui pour me faire un bisou mais surtout pour faire remonter ma jupe et me mettre dans une position plus subjective. Je me suis prêtée au jeu bien volontiers en écartant les jambes pour montrer mon string à qui voulait bien jeter un regard. On était en pleine conversation tous les deux pour ne pas dévoiler notre jeu trop tôt. Il y a des mecs qui se sont installés sur le banc d'en face et d'autres sur l'herbe. Je croisais mes jambes puis les décroisais ou les écartais pour ne pas que mes admirateurs ne se lassent. Marc en a profité pour me dégrafer encore quelques boutons au point que le haut de mes seins faisait leur apparition ainsi que mes tétons dès que je me tournais vu que mon soutien ne les couvrait pas. Je me suis levée et me suis penchée sur Marc pour l'embrasser en m'assurant bien que ma jupe remontait pour laisser apparaître mon string puis tout naturellement j'ai repris ma place auprès de mon chéri en écartant généreusement mes jambes et en relevant ma jupe. Mon chéri en a profité pour mettre une main entre mes cuisses et de toucher ma chatte. Je lui ai proposé d'enlever mon string pour pigmenter un peu la scène, ce qu'il approuva directement.
Je me suis levée pour le faire glisser le long de mes jambes et de le ramasser et l'exposant devant Marc et aussi en faire profiter les autres. Je me suis retourné pour voir mes admirateurs en le faisant un petit coucou pour le faire comprendre que le spectacle n'était pas réservé exclusivement à mon chéri. Je me suis bien penché pour mettre le string dans mon sac que j'avais volontairement laissé sur le sol en prenant soin d'écarter les cuisses au maximum. Une fois assise sur le banc, c'était carrément porte ouverte et jupe relevée sur la taille au point que Marc en a profité pour me caresser le clito. Les plus téméraires c'étaient approché pour me mâter plus facilement au point qu'ils faisaient écran devant nous. J'ai descendu ma main en direction de ma chatte en les regardant puis un de mes doigts a frôlé ma chatte et a écarté mes lèvres humides pour dégager mon clito qui était bien gonflé pour l'occasion. En introduisant un deuxième doigt j'ai pu maintenir ma chatte grande ouverte au bonheur de mes admirateurs puis ensuite je me suis masturbée devant eux en leur souriant, la bouche légèrement ouverte en passant ma langue sur mes lèvres (du haut cette fois) comme pour les inviter à m'aider. Un couple nous avait rejoint aussi et s'était assis à nos côtés Elle avait entre 30 et 40 ans et lui, la cinquantaine. Ils m'ont complimentée tous en ayant l'air très intéressés, elle est venue près de moi en me faisant un bisou sur la bouche puis m'a titillé les tétons qui étaient devenus tout raide avec l'excitation qui montait.
Puis elle s'est penchée sur moi pour me les sucer, elle avait aussi sa jupe bien remontée qui laissait sa chatte bien en vue du fait qu'elle n'avait pas non plus de culotte. Puis sa main est descendue retrouver la mienne entre mes cuisses pour prendre le même rythme que moi et me masturber à son tour. J'étais tellement excitée que j'ai joui aussitôt, on s'est embrassée à pleine bouche pour se remercier mutuellement. J'ai aussi remercié les mateurs en leurs demandant de nous laisser un peu d'intimité et on s'est levé pour aller plus loin pour plus de tranquillité.
Je lui ai confirmé que j'étais bi mais que j'étais plus attiré par les mecs. On a parlé tous les 4 de nos antécédents pour savoir si on était compatible. Je sentais bien que Marc était très attiré par cette femme donc on a accepté d'aller chez eux se divertir mais le mari a insisté sur le fait que lui était plus branché " sadomasochisme " et ne se contentait pas d'un seul échange. En voyant Marc très intéressé par la femme, j'ai accepté mais en prenant l'option de me retirer si ça allait trop loin dans la souffrance. Une fois d'accord on est parti avec eux, ils avaient une maison de tout confort et nous ont proposé de prendre un verre dans le salon en nous disant de nous relaxer et que tout allait bien se passer. On s'est mis à l'aise en se déshabillant entièrement puis elle a voulu reprendre ou elle s'était arrêtée en me bouffant la chatte pendant que Marc lui caressait la chatte. Le mari se contentait que de regarder sans commentaire. Après qu'elle m'ait fait jouir, je n'ai pas voulu être en reste donc je l'ai léchée à mon tour.
Après on est passé dans une autre pièce ou il y avait plein ustensiles, du genre salle de sport mais différant quand même. Il y avait des poulies, des cordes, des carcans ou l'on met sa tête dedans, une table de massages mais avec des menottes et un grand canapé. La femme a pris Marc par la main et sont allés s'asseoir sur le canapé. Je n'étais pas très rassurée quand le mari a dit : " à nous deux maintenant ". Il m'a allongé sur la table puis attaché les jambes en me les écartant au maximum puis les mains aussi. Il a sorti des pinces, genre à linge mais plus grosses Puis m'en a mis une sur chaque téton puis une sur mon clito, c'était supportable mais quand même douloureux. Marc regardait mais était très occupé avec sa belle jeunette. Je m'inquiétais de ne pas savoir ce que mon partenaire allait me réserver surtout quand je l'ai vu m'introduire dans la chatte un genre d'écarteur qu'il s'est mis à ouvrir tout en me disant de me détendre. Je sentais ma chatte prête à craquer tellement il me l'avait ouverte, il a appelé sa femme et mon chéri en disant de venir voir et qu'il ne s'était pas trompé quand il avait remarqué au parc que j'avais une grosse chatte. Il a ajouté que c'était la première fois qu'il utilisait son écarteur à fond. Je n'avais pas mal mais non plus de plaisir, c'est vrai que j'étais habitué à me mettre plein d'objets dans la chatte lors des gages pendant des jeux érotiques. Le plus gros calibre que je m'étais déjà englouti, c'était une bouteille de champagne, pas entière mais jusque la moitié de l'étiquette en m'empalant dessus devant quelques invités Mais cette fois je me sentais encore plus écartelée mais je sentais venir en moi des frémissements surement dû aux pincements de mes tétons et de mon clito. Le problème il ne faisait rien pour encourager mon plaisir comme par exemple m'embrasser. Le pire c'est que je me sentais abandonnée par Marc qui avait repris son activité avec sa belle.
Mon partenaire m'a détachée puis m'a fait mettre sur le ventre puis a fait glisser la table sous les poulies et m'attaché les 4 membres avec des cordes pour me hisser vers le plafond. J'étais ainsi pendue, la chatte grande ouverte en voyant mes amis de très haut. De-là je pouvais voir Marc entrain de baiser sa belle en levrette en me regardant. Mon partenaire a commencé à me masser la rondelle en me lubrifiant comme il faut, je m'attendais au pire en imaginant ce qu'il allait bien prendre pour me défoncer le cul. Quand j'ai vu le bug qu'il prenait, j'étais un peu rassurée, naturellement il était plus gros que ceux que j'utilise mais je savais qu'il restait dans l'acceptable vu les grosses bites qui m'ont déjà sodomisées.
Quand il a commencé à me masturber le petit trou, j'ai pris du plaisir rapidement en lui demandant d'aller plus vite. C'était la première fois que j'ouvrais la bouche, je l'ai tout de suite regrettée car il s'est arrêté net. Mais bon c'était pour me taquiner car il a repris de plus belle en me faisant jouir comme une malade.
Après ça il m'a redescendue puis détachée mais en maintenant ma chatte écartelée puis a mis ma tête et mes deux bras dans un carcan à mi-hauteur en me laissant le cul juste au niveau de sa bite. Il s'est approché en frottant son gland sur mes fesses et ma rondelle puis m'a enculée d'un seul trait en me limant de toutes ses forces. L'écarteur me faisait mal la chatte à chaque coup de butoir donc je lui ai demandé s'il pouvait l'enlever, ce qu'il a fait directement avant de reprendre de plus belle à me labourer le cul. Juste avant qu'il me remplisse de sperme je me suis mise à jouir comme jamais sans savoir m'arrêter. Après s'être retiré, il m'a tapé sur les fesses en me disant que j'étais bonne. Une fois délivrée je suis allée m'étendre sur le canapé, ma chatte était encore grande ouverte quand Marc et sa partenaire son venus de part et d'autre de moi pour me consoler. Mon chéri m'embrassa puis me suça le bout des seins pour calmer le feu de mes tétons. La femme s'est occupée de me caresser partout pour finir ses mains entre mes cuisses. C'est tout juste si je sentais ses doigts qui s'activaient en moi pourtant il y en avait plusieurs jusqu'au moment ou c'est sa main entière jusqu'au poignet qui est entré dans ma chatte en le faisant remarquer à mon chéri. Elle m'a Masturbée ainsi en faisant des mouvements circulaires. Marc nous a laissé ensemble tout en nous regardant plein d'admiration. Là encore j'ai joui très fort surtout quand elle rentrait et ressortait sa main sans interruption.
Après ça on s'est rhabillé puis on a repris et un verre et on s'est quitté en nous promettant de nous revoir.
En en discutant pendant le retour avec Marc ce n'était pas une si mauvaise rencontre que ça, j'ai pris pas mal de plaisir mais de-là à recommencer c'était une autre histoire mais Marc lui ne demandait que ça car il s'était éclaté avec sa jeunette
C'est une réelle aventure parmi les très nombreuses que l'on a pratiquées et que j'espère pratiquerons encore.
Fin de compte à cette date on y est déjà retourné 2 fois mais c'est plus pour faire plaisir à Marc que pour moi. Après j'y trouve un certain plaisir sauf le fait que la dernière fois je suis restée 2 heures ficelée comme un saucisson avec un poireau planté dans le cul et 2 concombres dans la chatte. Ce n'est pas les légumes qui m'ont dérangé le plus mais le fait d'être attachée.

Lire la suite


Les commentaires

blaise à 12:22, le 12 octobre 2020


tu es une belle coquine, j'adore


Découvrez notre défi photo : Halloween

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo