Balade en forêt

Inscription sur LeBisou

Découvrez sans plus attendre la nouvelle histoire coquine écrite par nous2.cf, membre de la communauté Lebisou.

Promenade en soirée

Une douce et chaude soirée de mars, Lydia et Antoine ont prévu une balade en forêt afin d’en profiter. En descendant de voiture, Antoine prend la couverture dans le coffre puis ils marchent sur un sentier désert. Il fait plus frais sous les arbres, mais cela reste agréable. Après quelques instants, il lui prend la main. Il apprécie ces moments en couple. Ils arrivent à un croisement, à droite un espace large comme une clairière. C’est là que Lydia s’arrête et installe la couverture, un peu à l’écart.


Elle s’assoit dessus et invite Antoine à la rejoindre. Cela lui plait bien. Il se place derrière elle, et avance jusqu’à ce qu’elle sente son érection naissante contre le bas de son dos, puis il glisse ses mains sous son chemisier. Il apprécie qu’elle n’ait pas de soutien-gorge... Il attrape ses seins et s’amuse avec ses pointes érectiles. Elle soupire et se penche en arrière, s’appuyant contre lui. Le sexe d’Antoine est comprimé dans ses vêtements, ce qui est un peu désagréable, mais il se concentre sur elle. Il descend ses mains le long de son ventre, remonte sa jupe, mais se fige soudain. Il vient d’entendre des pas dans le sentier qu’ils ont quitté. L’un comme l’autre arrêtent presque de respirer.

Un couple de promeneurs débouche dans la clairière, mais heureusement, ces derniers ne les remarquent pas. Ils continuent tout droit, Antoine ne sait pas s’il doit se remettre à bouger les mains ou si Lydia veut s’en aller. Il attend les paumes sur ses cuisses, ses doigts dessinant des cercles. Elle frissonne, et d’un coup se penche pour attraper sa bouche et l’embrasser langoureusement. Elle en a envie, il le ressent. Il remonte ses mains, l’une passe sous la jupe de Lydia et l’autre retourne caresser sa poitrine. Il arrive entre ses cuisses, directement sur son sexe. Elle oublie souvent ses dessous avec lui. Il ne s’en plaint pas, c’est tellement agréable de pouvoir la satisfaire si aisément et de la sentir si libre avec
lui.

Il n’a aucun mal à se glisser en elle, son sexe est déjà humide de désir. Elle étouffe un gémissement de plaisir au moment où ses doigts la caressent intimement. Antoine a très envie d’elle et en même temps, il prend beaucoup de plaisir à la voir s’abandonner dans ses bras, à sa merci. Elle ferme les yeux. Il peut caresser son corps où il le souhaite et apprécier ses réactions contre lui. Elle doit bien sentir que lui aussi est très excité, son sexe est plaqué contre son dos. Gonflé de désir pour elle, prêt à la pénétrer.

De nouveau des pas se font entendre sur le sentier. Les promeneurs ne les ayant pas vus à leur premier passage, Antoine se sent confiant et presque invisible. Il retire pourtant ses doigts. Lydia soupire, déçue, en gardant les yeux fermés. Le couple l’entend car Antoine, surveillant leur réaction, les voit se tourner vers eux. Il fait sombre maintenant : les distinguent-ils ?. Antoine repasse ses mains sous le chemisier et caresse les seins de Lydia. Elle apprécie et se laisse aller contre lui, les yeux toujours clos.

Étonné, il voit que l’homme en face de lui se place derrière sa compagne et l’imite. Il place ses mains sur la robe à hauteur des seins et les lui caresse. La femme déboutonne alors doucement son décolleté afin que son conjoint accède à sa peau. Comme hypnotisé par la scène, Antoine continue machinalement de masser la poitrine de Lydia tout en ouvrant son chemisier à elle aussi, si bien que les deux femmes se retrouvent dénudées sous les mains de leurs amants. Antoine murmure à Lydia :
— Garde tes yeux fermés... Tu es à moi, je veux te faire jouir ici.

Lydia hoche la tête et se cale contre lui. Ses ondulations le stimulent. En face, la femme a fait tomber sa robe à ses pieds. Elle est nue, et l’homme caresse son sexe. Antoine est excité par le spectacle, il remonte la jupe de Lydia et entreprend de faire de même. Les deux hommes attisent leurs compagnes, titillent leurs seins, leur intimité. Leurs doigts les fouillent, cherchent à les faire exploser de plaisir. Elles ne sont plus que soupirs et gémissements. Au moment de la jouissance, elles crient ensemble leur orgasme.

Rencontre avec un autre couple

Lydia ouvre alors les yeux et découvre, avec surprise, le couple devant eux, dévisage la femme haletante de leur volupté partagée. Antoine se demande comment sa compagne va réagir. Elle reste quelques instants sans réaction et cela lui parait une éternité. En face, la femme remet sa robe avec des gestes lents, et son mari et elle disparaissent sur le sentier.

Enfin Lydia se retourne. Son regard n’est pas fâché, elle est surexcitée, elle embrasse, dévore la bouche d’Antoine avec furie. Il sent qu’elle lui arrache son jean et son caleçon pour sortir son sexe. Son érection est si dure qu’elle en est presque douloureuse. Son envie d’elle le dévore de l’intérieur. Elle se met sur lui et prend son pénis entre ses cuisses, elle le chevauche jusqu’à jouir de nouveau, avec lui cette fois.


Les commentaires

Vince3469 à 12:23, le 8 octobre 2020


Très joli récit !

L@ur à 08:17, le 30 octobre 2020


magnifique


Découvrez notre défi photo : Halloween

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo