L'otage d'un soir

Inscription sur LeBisou

Témoignage érotique racontée par L@ur, membre coquine appartenant à la communauté Lebisou.

Jeu coquin l'otage d'un soir

Samedi jour de sortie ! Samedi jour de sortie chez notre amie, une délicieuse libertine que l’on raffole, un bonbon à mille saveurs, pétillante, à milles facettes que l’on aime découvrir et savourer à chaque rencontre !
Nous voilà invité chez elle pour une « soirée surprise », « une prise d’otage », rv samedi soir 20H30.
Depuis mercredi nous avons le temps de laisser les fantasmes s’emparer de nous tant nous ne savons pas à quoi nous attendre pour ce rv  avec cette belle à l’imagination érotique débordante !
 Seule indication, venir pour Madame en salope sexy en cuir accompagné de son gentleman.
Dans l’après-midi nous pouvons lire sur le site libertin un petit message subliminal : « Le libertinage n'est-il pas un cadeau que l'on offre à ses partenaires ? Offrir le meilleur de soi pour le plaisir de chacun. Ce soir, je reçois des libertins que j'adore. J'ai donc décidé de m'offrir à eux comme il se doit. J'ai concentré toute ma sensualité, mon vice, ma libido et ma perversité pour eux. Je sais qu'ils vont lire ces lignes avant de me rejoindre donc je ne dévoilerai rien de ce que j'ai préparé. Ils n'auront qu'à s'abandonner à moi pour leur plus grand plaisir. A vous que j'attends ce soir, voici mon invitation : mouillez, bandez, frissonnez, impatientez vous, appréhendez... Ce soir j'oeuvre pour votre plaisir. Je vous ai prévu mille délices... Et peut être quelques supplices. Bises très coquines à tous les libertins »
Le ton était donné !
Nous voici, nous voilà devant la porte de notre douce hôtesse, une belle soubrette nous ouvre la porte ! Hummm qu’elle est belle, magnifique, cela nourrit encore plus notre imagination, notre cerveau est en ébullition !
Un petit moment après cet accueil des plus agréable pour nos yeux, notre belle soubrette du soir installe le gentleman  dans le salon « t’inquiètes tu ne vas pas t’ennuyer  pendant que je capture ta douce salope très sexy en cuir »
Me voilà capturer, je suis pour ce soir l’otage de cette libertine. Elle me fait part  des règles du jeu  : " tu es prise au piège. Aie confiance, je t’ai préparé un éveil des sens ".
Nous entrons dans une chambre, elle me pose un bandeau sur les yeux sans attendre  ne devant  pas obtenir d'indice sur tout ce qui se passe dans cet endroit où je vais être captive !
Je suis assise sur un fauteuil, elle me quitte, me laisse seule, de la musique m’accompagne. Elle revient et retire mes vêtements sensuellement avec milles baisers, qu’elle est douce !
Je suis  docile et suis ses indications sans tenter la moindre initiative, j’ai une confiance aveugle en elle . Elle me lève et on bascule sur son lit. Elle attache mes mains à l’aide de menotte. Je suis allongée sur le dos puis plus tard je serai sur le ventre
Me voilà à sa merci pour son éveil des sens.
Des caresses sur tout mon corps à l’aide de divers objets de textures, températures, matières, bruits  différents procurant des sensations diverses et variées sur tout ma peau. Avec présence évidemment de certains jouets sexuels vibrant ou pinçant, le tout en insistant sur les zones érogènes. Tous mes sens furent en éveil ! Et que dire de ces léchouilles gourmandes !
Du doux au piquant, du froid au chaud, du soyeux au rugueux, tout était là pour m’offrir du frisson, de l’excitation, de l’étonnement et nourrir mon imagination.
Mais ce n’était que la face visible de l’iceberg, trop de délices,  il fallait passer aux choses sérieuses afin de  faire vaciller les émotions de son otage.
Debout contre le mur bras levé – mon kiffe le plus totale – voilà ma douce qui devient plus sauvage – pour mon plus grand plaisir- et m’inflige quelques tapes sur le cul afin de préparer ce dernier à recevoir sa récompense !
Après explication des règles et l’établissement du code – vert/orange/rouge – voilà le moment où notre libertine féline va faire tressauter cette salope sexy otage d’un soir à l’aide d’une belle cravache d’équitation.
Ce n'est en réalité qu'une manière détournée de me préparer à ma récompense lors de la prochaine action.
J’avais été bien courageuse !
Me voilà contre le mur, je dois attendre, et voici ma douce qui revient avec sa cravache, et je sens une main sur mon corps qui me caresse, puis une seconde, une troisième, une quatrième, une cinquième et une sixième…. Je n’arrive plus à compter ! Ca va, ça vient, ça bouge, et pendant ce brève instant j’en oublie même la cravache et paff code Rouge !!!! Elle s’arrête et offre des caresses et des bisous sur cette fesse légèrement colorée et chaude !
Elle me bascule à nouveau sur le lit et glisse en partant « voilà Messieurs je vous offre cette salope sexy effarouchée. Je dois m’occuper de ce second otage, le gentleman »
J’ai toujours mon bandeau sur les yeux, les mains attachées. Combien sont-ils ?
Je suis allongée, ils s’approchent, jouent avec moi, mes lèvres, mon corps, mon intimité, mes seins, ma bouche, …. Ils bougent beaucoup, j’ai un homme à gauche, un homme à droite, puis je sens quelqu’un devant moi et derrière aussi ! Les coquins bougent, tournent, changent de place, d’endroit à toucher !!!
J’ai été très gentille et docile, je mérite un long et délicieux cunni et étant généreuse et gourmande et bien chaude j’offre de belles fellations dans l’espoir d’être libéré de mon bandeau et menottes . Je l’ai bien mérité. On me libère les mains et mon bandeau. Ils sont deux je les connais, ses petits coquins comploteurs !
Nous nous laissons alors ensuite guider par nos désirs réciproques...
Et voilà l’heure du dîner qui arrive, il n’est pas loin de 23H. On perd facilement la notion du temps lorsque l’on est otage !J’apprends ce qui est arrivé à mon gentleman de chéri durant le dîner, la même torture sensuelle mais toujours debout contre le mur avec un bonus pour ce courageux homme qui a pu s’adonner à combler notre gourmande ravisseuse du soir ! Lui offrir du plaisir et l’entendre gémir fut une torture de plus douces pour mon chéri !
Quelques mets délicats et conversations coquinnes plus tard nous voilà tout requinqué pour un second round !
Nous sommes des otages nous obéissons avec joie et gourmandise !
Et nous revoilà reparti pour des délicieux rodéos en tout genre où seules nos envies charnelles sont reines!
Il est 4H00, après un dernier verre, notre libertine – et sans avoir recours au GIGN-  libère ses otages.
Nous sommes libres, nos corps tout frissonnant, la tête remplie de souvenirs charnels les plus intenses
Nous rentrons en silence dans la voiture, il faut reprendre nos esprits !
Pas un mot dans la voiture, que des sourires !
Je crois que nous souffrons tous les deux du syndrome de Stockolm, nous adorons notre ravisseuse et libertine chérie !
Merci à elle et à ses deux complices
L@ur et JC

 

Jouer au jeu coquin "l'otage d'un soir"


Les commentaires

Epoh à 21:02, le 6 octobre 2020


Jolie soirée très bien racontée !! Excitante...

secretje à 23:35, le 6 octobre 2020


Magnifique récit d'une soirée merveilleuse. Très excitant...

Franckyes à 08:36, le 7 octobre 2020


folle soirée et beau recit

doudou1982 à 15:13, le 21 octobre 2020


Un très beau récit très bien raconté, merci l@ur et JC

Sibergag à 12:12, le 24 octobre 2020


Une belle soirée riche en émotions !

Sibergag à 12:12, le 24 octobre 2020


Une belle soirée riche en émotions !


Découvrez notre défi photo : Halloween

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo