Nos petits délires sexuels avant de devenir de vrais libertins

Inscription sur LeBisou

Témoignage érotique raconté par le membre Blaise.

Rencontre avec ma boulangère

Veuf depuis un an, j'ai sympathisé avec la boulangère qui livrait mon pain à domicile.


En semaine elle me le déposait à ma porte mais un samedi je l'ai invité à prendre un café pour discuter un peu, on a parlé de banalité. J'étais un peu intimidé pas son âge (41 ans) et de sa beauté (blonde 1m75 et des jambes interminables), surement qu'elle l'a senti et en sortant elle a fait un bisou sur la bouche. Dans la semaine je lui ai mis un petit mot pour que l'on s'appelle le soir puis on est allé au resto le samedi suivant. On a même pas terminé le dessert tellement on était excité.

On est allé chez moi et on a passé une nuit torride. J'étais très surpris de son tempérament et son enthousiasme à faire l'amour. Déja au départ elle m'a sucé jusqu'au bout sans en perdre une goutte, j'ai cru que j'allais mourir. Pour moi c'était une première. Ensuite je l'ai baisé dans la position du légionnaire mais très vite elle a voulu me chevaucher. Une vraie furie, je n'en revenais pas surtout qu'à peine avoir repris ses esprits c'était en levrette que je la prenais. Toutes les positions y sont passées avant que je la ramène chez elle. Elle était encore en couple mais je l'ignorais mais ça ne marchait plus donc ils se sont séparés après 14 ans. On s'est mis en ménage directe

ment malgré que j'ai tout de suite compris que j'avais à faire à une sacrée salope et je l'adorais.

Comme elle ne semblait pas avoir de tabou on abordait tous les sujets surtout sa vie sexuelle. Elle s'était fait dépucelée à 16 ans par son patron (resto routier) qui avait 53 ans puis elle s'est fait baiser par deux petits copains dans la suite puis un troisième qui l'a mise enceinte donc elle s'est mariée à 16 ans 1/2 mais ça a tenu moins de 4 ans. Comme elle faisait la nounou à domicile un papa est rentré à l'improvise pour la baiser puis ensuite c'est avec le cousin du mari, à la ferme dans la paille. IL paraît que son mari faisait de même, donc il se sont séparés. Elle est sortie en discothèque avec une ami qui n'avait pas froid aux yeux non plus et là elles s'en sont donné à coeur joie.

Elle se faisait baiser chaque samedi, dans une voiture et sans préservatif à l'époque, un à trois mecs maxi pour la soirée et elles n'était pas gêné de tailler une pipe sous la table en disco. Puis elle a rencontré le mec avec qui elle a vécu 14 ans. Ce n'est pas pour ça qu'elle s'est arrêtée en si bon chemin. Elle baisait avec le frère de son conjoint puis avec le médecin pendant une consultation alors qu'il l'accompagnait en salle d'attente. Dans son travail en usine c'était pareil, d'abord avec le patron et le contremaître puis avec les chauffeurs livreurs alors qu'elle réceptionnait la marchandise. Comme ses chefs pouvaient compter sur elle ils l'ont passé chef d'équipe.

Je n'avais pas besoin de la forcer pour qu'elle me donne tous ces détails, on a fait les comptes ensemble, elle avait du avoir une cinquantaine de partenaires. J'étais admiratif devant un tel exploit.
On a commencé à parler de nos fantasmes dont baiser à 3. Pour moi c'était 2 filles mais pour elle 2 mecs. j'ai du admettre qu'avec elle on ne serai pas de trop à 2. Mais bon ce n'est pas facile d'organiser vu qu'il n'y avait pas d'internet. Il y avait bien mon copain dont elle ne parlait souvent. Un soir je lui dit de passer à la maison pour porter quelque chose de lourd au garage. On c'était mis d'accord ma chérie et moi, je suis rentré avec lui dans la maison, comme convenu, elle lustrait le haut des escaliers.
Elle était en nuisette transparente très courte sans sous-vêtements, à genou les jambes écartées les fesses à l'air avec son abricot pulpeux bien en vue. Comme elle faisait semblant de ne pas nous avoir entendu, elle continuait d'astiquer en remuant son cul. Je l'ai appelé, elle a fait semblant d'être surprise une fois relevée face à nous la chatte à la hauteur de nos yeux et ses seins pointés vers nous. Elle a monté les escaliers en faisant la mijaurée en disant qu'elle allait se rhabiller mais je l'ai rappelé en disant qu'il était trop tard et que Claude avait tout vu donc elle est redescendue.
Je l'ai pris par la main pour l'amener au salon en demandant à mon copain comment il la trouvait. Bien sur qu'il l'a trouvé jolie malgré qu'il était très gêné. J'ai demandé à ma chérie de nous servir à boire en lui disant que j'adorais sa tenue. Sa nuisette arrivait au-dessus de sa chatte donc le spectacle était intéressant. Sans lui dire elle s'est assise en face de nous en écartant les cuisses alors je lui ai demandé de se caresser, ce qu'elle a fait avec plaisir puis c'est levé pour se mettre à califourchon sur mon copain. Je lui ai dit qu'il pouvait lui masturber la chatte en disant qu'elle n'attendait que ça mais il a dit que vis à vis de sa femme il ne voulait pas mais appréciait beaucoup le spectacle.

Elle s'est masturbée elle-même sur lui jusqu'à en jouir puis s'est relever pour retourner à sa place. On a beaucoup parlé ensemble du sujet en reprenant un verre et depuis quand il vient il a droit à un strip-tease suivi de caresse et comme il vient régulièrement c'est qu'il aime et nous aussi.
Donc ce n'était pas pour ce coup-ci notre trio, plus tard elle ne dit qu'un de ses clients lui montrait sa bite dans l'entrebâillement de la porte du garage et comme elle s'intéressait il le faisait chaque fois puis venait chercher son pain. Elle en bavait quand elle me racontait car il avait une bite énorme, elle ajouta qu'il lui proposait un rencart dans les bois mais disait non vue qu'il me connaissait. A force d'en parler même pendant nos ébats, un jour je lui ai dit d'accepter. Elle disait non mais en crevait d'envie. Le lendemain, je l'ai excitée en lui envoyant des sms pour qu'elle ne se dégonfle pas.

Quand je suis rentré le soir elle était rayonnante donc j'ai compris qu'elle s'était fait baiser. Elle m'a expliqué qu'elle avait honte et qu'elle était une vraie salope de m'avoir fait ça mais ensuite quand elle m'a raconté qu'il lui avait bouffé la chatte à la faire mourir de plaisir et qu'ensuite il l'a baisé avec sa grosse bite en lui ramonant la chatte comme jamais. Et qu'ils s'étaient donné rendez-vous le dimanche à vélo dans les bois, le remorts était vite passé. Ils se sont revus pas mal de fois et chaque fois j'avais du plaisir de la voir revenir sur son vélo.
La semaine suivante elle ne raconta qu'à la boulangerie un jeune nouveau l'aidait à charger sa camionnette et qu'elle se frottait contre lui pour le faire réagir mais qu'il était timide. Je la voyais venir mais je n'ai pas relevé alors elle a dû en parler ouvertement en me disant qu'elle aimerait bien baiser avec lui si j'étais d'accord. Pour la taquiner je lui ai dit que peut être que lui n'avait pas envie d'une vieille de 42 ans alors que lui en a 20. Elle ne supporte pas que je la mette au défi donc me dit ouvertement : " tu vas voir s'il ne pas me baiser " Le jour suivant elle lui a demandé si elle ne pouvait pas visiter son appart car elle en cherchait un dans le même immeuble.

Après son travail elle a mis une jupe très courte comme elle en a l'habitude, un mini string, pas de soutien comme souvent et un chemisier à bouton et elle s'est rendue chez son collègue de travail. Il lui a fait une visite dans les règles mais arrivée dans la chambre, elle s'est roulée sur le lit, sa jupe relevée mais il n'a pas réagi. Il lui a offert un café dans le salon, elle s'est mise en face de lui en écartant les cuisses mais là encore rien alors elle s'est levée en lui demandant comment il la trouvait, a tourné sur elle-même, lui a demandé s'il aimait bien les longues jambes en relevant sa jupe jusque -la taille. Puis lui a fait un strip-tease avant de lui sauter dessus.
Malgré qu'il allait emménager avec une copine il a baisé ma chérie et pas qu'une fois. Elle était très fière de me rapporter la nouvelle le soir même.

Deuxième amant

Donc ma chérie venait d'avoir un deuxième amant après un an de vie en couple. On était toujours aussi amoureux l'un de l'autre et surtout de plus en plus excité.
Après avoir entendu de sa bouche qu'elle avait eu énormément de partenaires avant de se connaître (plus ou moins 50), j'ai remarqué qu'elle avait un penchant pour l'exhibition déjà par le fait de son comportement face à mon copain Claude donc je l'incitais à le faire en terrasse de café ou lorsqu'elle montait des escaliers ou en voiture. C'était assez facile vue ses jupes très courte et le fait que je la préférais sans culotte pour nos sorties. Une fois alors que l'on était bloqué en double file dû à un accident et comme on était à la hauteur d'un camion, je lui ai demandé de relever sa jupe. Comme celle-ci était déjà à mi-cuisse, j'avais remarqué que le chauffeur la mâtait sans se gêner la vitre ouverte. J'ai baisé aussi celle de son côté pour plus de connivence, ce qui l'a tout de suite mis en condition.

Non seulement elle a relevé sa jupe sur la taille mais a immédiatement écarté les cuisses en mettant un pied sur le siège pour mieux s'exposer et c'est mise à se masturber en regardant le chauffeur. Elle ressortait les doigts de sa chatte pour les passer sur ses lèvres (de sa bouche) puis à un moment c'est excité plus vite pour jouir en poussant des :"ho ouiiiiii". Ensuite elle a demandé au chauffeur si ça lui avait plus et qu'elle avait pris son pied et était prête à continuer tout en écartant les lèvres pulpeuses de sa chatte en ajoutant qu'elle aurait aimé qu'il la baise. On est encore resté 10 minutes sur place donc en a profité pour montrer aussi ses seins. Quelques temps ont passé puis une fois en rentant, je l'ai vu toute enthousiaste, directement je lui ai dit : " oh toi ma chérie tu t'es faite baiser ". Réponse : " comment as-tu deviné ".

Tu vois le genre, de là elle m'a raconté qu'elle s'arrêtait devant un petit atelier et que les 3 employés et le patron venaient acheter des croissants en la taquinant un peu plus à chaque fois mais que cette fois le patron l'a invité à venir prendre un café dans son appart au-dessus de l'atelier et qu'il l'avait baisé sur la table de la salle à manger sans ménagement et que lorsqu'elle est redescendue les employés la regardaient admirativement. Elle a répondu par un grand sourire et un petit coucou de la main. Vue comme elle m'a excité avec son récit je l'ai baisé directement en appliquant à la lettre ce qu'elle m'avait raconté. Le lendemain elle a encore eu droit à son petit café accompagné d'une levrette corsée, le regard des employés avaient changés à son égard, surement que le patron n'avait pas tenu sa langue, ce qu'il l'a amusée de plus belle. ça la réconfortait dans son rôle de salope, comme ce jeu a continué les jours suivant une fois qu'elle était plus excitée que d'habitude elle demanda pendant leur ébats s'il ne voulait pas demander à un employé de venir se joindre à eux.

Il refusa car son autorité serait mise en cause mais lui promis que si elle venait samedi soir chez lui il lui ferait une surprise. Le samedi venu elle me demanda si j'acceptais qu'elle se rende à son rencart en me disant qu'elle était triste de me laisser seule.

Naturellement demandé comme ça, je ne pouvais pas refuser. Elle s'est habillée très sexy, jupe mi cuisses, des bas-résille, un string noir transparent, un mini soutien (juste deux coquilles minuscules qui maintiennent ses seins en les laissant apparent ainsi que ses tétons) et par-dessus un chemisier blanc transparent aussi boutonné seulement jusque le milieu de ses seins. Elle était jolie ma chérie habillée ainsi avec j'oubliais des talons aiguilles et le tout caché par un manteau pour faire la surprise. Il (Ludo) est venu la chercher car elle ne voulait pas se faire remarquer dans le village ou elle distribuait le pain. En rentrant à 4 heures du mat (je l'attendais avec impatience) elle m'a raconté sa soirée, vue qu'elle était radieuse je savais d'avance que je ne serais pas déçu. En arrivant chez lui elle fut reçue par un ami à lui (Fred) qui préparait l'apéro dans le salon. On l'aida à enlever son manteau et là se fut la révélation de sa personnalité, les compliments ne manquèrent pas.

La surprise passée elle s'installa dans le canapé face à eux, à chaque mouvement de ses jambes elle était scrutée par 4 yeux grands ouverts. Elle jubilait de plaisir à les voir se languir de la sorte donc prenait un malin plaisir à écarter légèrement les cuisses puis les croiser et décroiser. Ils avaient préparé un petit repas, disons plutôt un apéro dinatoire. Ludo est venu s'asseoir près d'elle et l'a embrassée (enfin) puis a commencé à poser une main sur sa cuisse, à peine au-dessus du genou puis a monté doucement sous le regard de son copain. Elle s'est prêtée au jeu en rectifiant sa position en écartant un peu les jambes, avec l'autre mains il a enlevé, un puis 2 boutons de son chemisier et c'est là que Fred c'est mis aussi à ses côtés sans dire un mot. Fred c'est occupé du reste des boutons pendant que Ludo arrivait avec sa main à son string. Là aussi elle s'est remise en position en écartant plus les jambes ce qui a eu pour effet de remonter sa jupe au maximum et en s'écartant du dossier pour que Fred lui enlève le chemisier.


Elle se retrouvait entourée de 2 mecs les seins à l'air et les cuisses grandes ouverte avec son string qui laissait apparaître ses grosses lèvres et son énorme clito . Ludo lui a demandé si lui aussi pouvait lui enlever un vêtement, elle accepta en se doutant de qu'el vêtement il s'agissait. Doucement Ludo fit glisser son string le long de ses jambes, Fred c'est empressé de dire qu'elle avait une belle foufoune épilée comme il les aime puis s'est mis à lui sucer les tétons pendant que Ludo lui caressait la chatte. Elle était aux anges ma chérie car c'était la première fois que 2 hommes s'occupaient d'elle en même temps. Elle était sur le point de réaliser son fantasme du trio.

Les 2 amis ont inversé les rôles Mais on était plus au stade des caresses mais plutôt de la masturbation. Ils ont commencé par lui enlever ses bas puis sa jupe et son soutien ce qui lui a fait dire qu'elle ne voulait pas rester la seule à être nue. Une fois tous à poil, elle a commencé à prendre leurs bites à pleine main et de les branler doucement puis a commencé à sucer Fred car Ludo elle l'avait déjà sucé les fois d'avant. Comme elle était à 4 pattes Ludo avait 3 doigts dans sa chatte et lui chatouillait la rondelle avec son pouce avant de l'introduire entièrement dans son petit cul. Les choses sérieuses arrivaient, elle a joui comme une malade tout en pompant Fred qui voulait se dégager car il allait éjaculer.

Elle s'est cramponnée à ses fesses pour qu'il lui décharge au fond de sa gorge. Après avoir tout avalé elle a dit à Ludo : " maintenant à ton tour" en joignant le geste à la parole, Lui aussi s'est vidé entièrement dans sa bouche alors que Fred venait de la faire jouir de la même façon qu'au paravent.
Ils ont fait une petite pose en prenant un verre puis on reprit ou ils en étaient. Comme Fred était allongé sur le canapé les jambes écartées et pendantes ainsi que le dos appuyé au dossier, ma chérie s'est allongée sur lui en introduisant la bite de Fred dans sa chatte. Ludo compris ce qu'elle voulait vu ça demande de renfort la fois d'avant, il lui a bien massé la rondelle puis est venu sur elle pour la sodomiser en même temps. Ils l'ont limée ainsi pendant un 1/4 d'heures la faisant jouir sans interruption avant qu'ils lui remplissent les 2 trous du bonheur.
Encore une petite pose puis c'est Fred qui voulut l'enculer pendant que Ludo lui baise la chatte. Ensuite Fred la pris en levrette pendant qu'elle suçait Ludo puis vice versa.  Je passe les épisodes ou ils lui ont bouffée la chatte et le petit trou.
Quand ils me l'ont ramené à 4 heures du mat, elle était démontée ma chérie mais ça ne l'a pas empêchée de me donner le moindre détail et de me faire constater que son cul et sa chatte débordaient de sperme. Je l'ai enculé à mon tour en lui faisant dire qu'elle avait été mieux baisée tout à l'heure par ses "amis" mais qu'elle m'aimait et me remerciait pour lui avoir permis de vivre ça.
Pour elle son fantasme était réalisé et moi je ne désespérais pas de le réaliser à mon tour.
Mais ce sera peut-être dans le prochain épisode


Les commentaires

Sim camille à 05:42, le 20 septembre 2020


Super histoire.

Olivie à 19:48, le 20 septembre 2020


Je n’adhère pas du tout désolée

L@ur à 21:40, le 27 septembre 2020


wahouuuuuu

blaise à 15:53, le 2 octobre 2020


coucou Olivie, ne soit pas désolée et je peux comprendre que tu d'adhères pas. Mais je tiens à te dire que c'est du vécu sans rien y ajouter

blaise à 15:55, le 2 octobre 2020


Coucou L@ur , j'adore ton wahouuuuuu et j' aurais aimer que tu m'en dises plus . Bisou


Découvrez notre défi photo : Liste au Père Noël

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo