À la découverte du squirt !

Inscription sur LeBisou

Savez-vous ce qu'est le squirting ? Ce terme emprunté à la langue anglaise est devenu récemment populaire grâce à internet et à la diffusion de films X qui se servent de plus en plus de la pratique pour améliorer l'expérience des utilisateurs derrière leurs écrans. Résultant d'une stimulation méthodique, le squirting est souvent assimilé à une éjaculation féminine.

Le sujet a longtemps été tabou, puisque l'on confondait les liquides émis au cours de l'acte à des fuites urinaires. La controverse a toutefois été clarifiée grâce à des études, et aujourd'hui, le squirting représente l'une des meilleures façons de donner du plaisir à sa compagne. Gentlemen, rangez vos verges, et partez à la découverte du plaisir féminin avec vos doigts.

Qu'est-ce que le squirt ? Quelles méthodes ?

Pendant la stimulation sexuelle, il peut arriver que votre compagne arrive au point culminant de son plaisir. Une fois à ce stade, elle relâche involontairement un fluide semblable à de l'urine. Cette libération est ce qu'on appelle le squirt.

Le squirting quant à lui est le terme employé pour désigner la méthode utilisée pour arriver à cette finalité, ou le fait même pour la femme de libérer ce fluide. En d'autres termes, il s'agit d'une méthode efficace pour faire jouir une femme en suivant des techniques précises.

Si le terme est aussi populaire aujourd'hui, c'est grâce à la vulgarisation qu'en font les films pornographiques, qui placent ce type d'éjaculation au centre de leurs publicités. Cependant, bien qu'il soit souvent qualifié d'éjaculation féminine, le squirt n'est pas à confondre avec la petite quantité de liquide épais ou laiteux libérée par la femme pendant la stimulation.

Cette libération-là est bien un éjaculat. Le squirt se réfère plutôt à l'expulsion d'une concentration d'urée, de créatinine et d'acide urique, à la manière d'un jet, qui survient lors de la stimulation de certaines parties érogènes.

 

À la découverte du squirt !

 

Squirting : les étapes

Puisqu'il s'agit d'une réaction sur laquelle les femmes n'ont pas vraiment de contrôle, le squirting n'est pas une méthode qui fonctionne sur tout le monde. Elle se manifeste le plus souvent chez les femmes qui ont une tendance à mouiller plus facilement que les autres. Ainsi, si votre partenaire a des difficultés à humidifier ses parties génitales, il ne faudra vous attendre à des résultats qu'après plusieurs tentatives.

Bien qu'il n'y ait pas de technique universelle qui fonctionnerait pour tout le monde, il y a quelques étapes que vous pouvez suivre avec votre compagne pour essayer de lui faire atteindre l'éjaculation.

Vous devrez commencer par vous détendre tous les deux. L'objectif est d'arriver à un résultat que vous ne pouvez pas contrôler ; il est inutile d'essayer de comprendre le processus. Assurez-vous seulement de suivre les étapes et de ressentir le plaisir. Votre compagne allongée sur le dos, vous serez l'acteur de sa stimulation, pendant qu'elle vous guidera au rythme de ses plaisirs. Posez votre main sur le bas-ventre, juste au-dessus du clitoris et exercez une petite pression.

Avec l'index et le majeur de votre main libre, entrez dans la cavité vaginale et faites des mouvements circulaires avec vos doigts sur la partie arrière de son bas-ventre, juste en bas de la zone où votre première main est posée.

Laissez-vous ensuite guider par le ressenti de votre femme. Au fil des mouvements circulaires, remarquez la partie qui semble apporter le plus de sensations et continuez à stimuler cette partie en bougeant uniquement votre poignet. Si vous êtes sûr de ne pas perdre le point, vous pouvez faire des allers et retours avec vos doigts pour accentuer la sensation. Si votre partenaire a envie d'uriner, c'est normal. Cela signifie qu'elle n'est pas si loin de l'éjaculation. Demandez-lui de se détendre et continuez vos mouvements pour la garder chaude. Lorsqu'elle voudra retirer votre main, elle ne pourra plus se retenir et l'éjaculation risque fort bien de mouiller les alentours.

Quelle est la différence entre femme-fontaine et éjaculation féminine ?

Certaines femmes disposent d'une prostate entre le vagin et l'urètre. Appelée glande para-urétrale, ou glande de Skene, cette prostate sécrète un liquide qui a à peu près les mêmes caractéristiques que le sperme masculin ; c'est l'éjaculat féminin.

Toutefois, cette substance ne contient pas une concentration comparable au liquide émis par les hommes. Par ailleurs, la faible quantité émise lors de la stimulation passe facilement inaperçue, puisqu'elle peut se perdre dans les sécrétions vaginales.

Contrairement à une femme qui éjacule ou squirte, une femme-fontaine est qualifiée ainsi lorsqu'elle libère pendant l'acte une quantité importante de liquide au niveau de son vagin. Les femmes-fontaines sont plus prédisposées que d'autres femmes à avoir un squirting. De fait, pendant les rapports sexuels, les femmes fontaines ont plus de facilité à remplir la cavité vésiculaire et à la vider entièrement une fois le point culminant atteint.

Cela s'explique notamment par l'effort physique fourni pendant l'acte ainsi que l'excitation ressentie. Ces deux facteurs augmentent considérablement le rythme cardiaque, augmentation qui entraîne une circulation et une filtration plus rapides du sang, ce qui a pour conséquence une augmentation du liquide au niveau de la vessie. La femme parvient alors au squirting une fois que ses glandes urétrales sont trop sollicitées.

 

À la découverte du squirt !

 

Squirting : comment donner du plaisir à sa compagne ?

Faire plaisir à sa femme au cours de l'acte sexuel, c'est avant tout rester à l'écoute de sa partenaire. C'est une forme de communication non verbale qui est opérée à ce moment-là. Il ne s'agit pas de lui demander si vous vous y prenez bien ou de lui poser des questions sur ce qu'elle aime. Vous devrez prêter attention à ses réactions, ses gémissements. Laissez-vous guider par sa voix et son ressenti pour la faire grimper au rideau.

Aussi, prenez votre temps pour atteindre les portes du plaisir. L'objectif n'est pas de la faire jouir au plus vite, mais bien de faire durer la sensation qui conduira au point culminant. Alors oui, si vous n'êtes pas très endurant, vous devrez passer par les préliminaires. Faites-les durer, en explorant tout le corps de votre compagne autour de ses parties érogènes. Restez sur ces dernières le temps qu'il faudra pour la faire mouiller et n'hésitez pas à vous servir de la méthode de squirting pour lui faire atteindre la jouissance.


Les commentaires

Terremer à 23:20, le 27 juillet 2020


Phénomène qui m'a longtemps fait "rêver", j'avais eu tendance à le reléguer au rang des choses impossibles à vivre. Et puis, incidemment, au détour d'une rencontre d'un jour, une partenaire qui s'est laissé aller sur le siège de sa voiture, au rythme de mes caresses. Rien de prémédité mais une jouissance féminine d'une intensité rare. Et puis plus tard, la même expérience avec une partenaire qui n'avait jamais connu cela. De la confiance, de la douceur et être à l'écoute de ses désirs et de son corps. Elle parvenait à ce type d'orgasme dans 75% des cas, mais uniquement QUE si elle se laissait aller totalement. Ce n'était pas un objectif pour nous deux, mais le résultat était là, un plaisir immense et un magnifique sourire sur son visage après. Mais oui, il ne faut pas chercher à le provoquer à tout prix, juste se laisser aller et être patient(e). Alors, lancez-vous, explorez, vibrez et...

Libel à 21:39, le 29 juillet 2020


Oui Terrmerre, c'est tout à fait ça. Cela ne se commande pas mais quand cela arrive lorgasme est très puissant... la première fois la sensation est déroutante, une impression d'uriner mais à force d'apprivoiser et de comprendre le phénomène c'est extrêmement jouissif... à chaque fois que cela m'arrive, une plénitude m'envahit et une douce fatigue m'emporte ^_^

Altaïr69 à 07:01, le 30 juillet 2020


Pour nous, après avoir voulu l'expérimenter, le phénomène s'est produit quand on y pensait pas, et quand la sensation arrive pour elle, il a suffit qu'elle lâche prise. Impressionnant la première fois. Et une fois débloqué, ça devient moins compliqué même si c'est pas '' sur commande''

muambapatrick617@gmail.com à 16:53, le 4 septembre 2020


Super


Découvrez notre défi photo : Halloween

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo