Sonate à l'opéra

Inscription sur LeBisou

Sonate a invité sa belle Nathie à l'opéra. Il nous raconte les détails croustillants de cette magnifique soirée.

Préparation & défi coquin

Récemment, j’ai proposé un petit jeu à ma belle complice Nathie ! Pour alléger un peu ce confinement qui s’éternise...

Elle devait me faire parvenir un autoportrait d’elle revêtant une belle tenue de soirée, bien coiffée, maquillée, souliers et bijoux... tout comme si je venais la chercher ce soir même pour l’amener à une chic soirée ! Mais c’est le seul indice qu’elle a eu. Je ne lui en ai dis pas plus.

Moi de mon côté, j’entrepris un savoureux texte en me basant sur cette simple photographie.

Cela demande un travail fou de tirer ne serait-ce qu’une seule bonne photographie. Vous le savez bien ! Pas facile de se prendre sous notre meilleur angle afin de publier un autoportrait des plus sensuel sur ce site.

Mais je ne m’inquiète vraiment pas pour ça car je sais pertinemment qu’elle réussira ce défi haut la main ! Elle est tellement photogénique et d’une telle aisance devant la caméra.

Alors bonne lecture à ma Belle Nathie qui prendra connaissance de mon petit récit coquin maintenant que j’ai reçu son autoportrait et à vous amis et amies bisounautes.

Période d'après-guerre

Ça fait maintenant plus d’un mois que la vie a repris son cours normal. Le beau temps est revenu dans tous les sens du terme ! On peux sentir la fébrilité de tous et chacun-e aux visages décrisper des gens sur la rue. Tous ont maintenant le sourire aux lèvres et pratiquement toute la population a les cheveux fraîchement coiffées. Trop drôle !

On pourrait se croire comme à une période d’après guerre. Là où le Soleil brille de nouveau et que la vie reprend le dessus sur les jours sombres !

Tout le monde veux aider à relancer la grande roue de l’économie avec de simples petits gestes, comme se rendre au petit bistrot du coin pour un simple café sur la terrasse, un bon repas au resto avec ami-es et familles ou se rendre dans des salles de spectacle.

L’orchestre Symphonique de Montréal a d’ailleurs organisé une série concert avec plusieurs chanteurs populaires de tous les coins du pays pour amasser des fonds afin de venir en aide à différents organismes de charité à bout de souffle. Ils auront une panoplie de style musicaux. De la musique classique en passant par le rock et même le disco. Vraiment diversifié comme style de musique ! Je me suis donc procurer deux billet pour la première de ce concert.

J’ai invité ma Belle Amie Nathie  pour qu’elle m’accompagne à cette sortie à la Place des Arts de Montréal. Tous les deux étant fervents de musique de tout acabit, ce sera une fort agréable soirée !

Concert

La première du concert aura lieu dans moins d’une semaine, ce samedi à 20h. Elle a rendez-vous chez le coiffeur l'après-midi. Une fois bien coiffée, il ne lui restera plus qu’à enfiler sa robe, ses bijoux et se maquiller. Ce qui en principe devrait se faire en deux temps trois mouvements !

Nous avons prévu avant le concert de faire un p’tit saut sur une terrasse du centre ville pour le repas, histoire de bien s’imprégner de la foule et de profiter de la belle température qui sévit depuis déjà plusieurs journées déjà.

Arrive le fameux samedi... Dès le matin, je m’empresse de laver la voiture et préparer mes vêtements. J’ai aussi rendez-vous chez la coiffeuse, qui m’a offert son petit studio à côté de son salon afin de me préparer pour la soirée.

J’arrive un peu d’avance au salon, prépare avec soin mes vêtements au petit studio et retourne au salon pour ce gros ménage du printemps. Un bon lavage et une trime à la barbe + une nouvelle coupe de cheveux font de moi un homme nouveau.

Une nouveauté maintenant au salon de coiffure. Une spécialiste en soin des ongles s’est ajoutée à l’équipe. La dame m’offre un entretien complet des ongles de la main qui semblent en avoir vraiment besoin suite à une série de travaux manuels. Alors, assis dans ce salon, tout pleins d’idées me traverse soudainement la tête. Je me mets alors à rêvasser !

C’est vrai que les femmes aiment bien voir que les mains viriles et ongles d’un homme soient constamment bien propres et biens entretenus. C'est toujours agréable pour une femme lorsque son partenaire la caresse dans son intimité avec une main très douce, les ongles de doigts bien limés afin de rendre agréables ces touchers dans l’intimé tendre et sensible de son sexe.

Je pense alors à ma Belle amie qui remarquera sans aucun doute ce traitement que je me suis fais faire juste pour elle.

Rêve érotique

Nathie, je m’imagine placé derrière toi. Je couvre ta nuque de tendres bisous et que je te susurre des mots doux à l’oreille. Ma main habile détache ton chemisier très sensuellement, pour venir se poser délicatement sur ton corps fébrile. Ma main toute douce et bien chaude caresse la peau soyeuse de ton ventre. Je sens ta respiration qui s’accélère au creux de ma main. Je caresse la galbe de ta poitrine et presse légèrement ces seins bien ferme pour tout simplement glisser mes doigts dans ta petite culotte.

Je caresse ce minuscule velours aussi doux que la peau d’une nectarine. Je descends encore plus bas tout en appuyant mes doigts sur ton sexe. Je ressents les battements de ton cœur sur ce sexe déjà humide. J'entendre le souffle de ta respiration. On s’embrasse langoureusement et je redémarre sans urgence ma quête pour ce petit bijou.

Je masse tout doucement ton sexe de mes doigts habiles. J’introduis un doigt pour te découvrir toute trempée. Pour t’exciter davantage je rentre un second doigt. Tu apprécies mes doigts qui bougent délicatement en toi... Je poursuis ma recherche ce trésor caché en décapsulant ce petit bouton de plaisir dissimulé entre tes lèvres toutes humides. Ta mouille me coule entre les doigts.

Je te laisse te dandiner sur le mouvement de ma main pour en établir le rythme auquel tu veux ces caresses. Maintenant que j’ai découvert ce petit bijoux bien gardé dans ce coffret à trésor de velours, je m’amuse à le triturer entre mes doigts.
Tu me supplies de ne surtout pas m’arrêter en haletant de plaisir. J’exerce un mouvement de rotation sur ton clitoris tout en exerçant un bonne pression dessus.

Ta respiration s’accélère de nouveau. Je ressent en toi ce besoin de jouissance qui s’intensifie de plus en plus. En quelques mouvements, je t’amène à cette vague que tu aimes tant lorsqu’elle te traverse le corps pour s’échouer sur ton ventre. Tout ton corps se mets en mode vibration. Tu jouis intensément sur le bout de mes doigts en relâchant un profond râlement de satisfaction. Je ressorts ensuite mes doigts imprégnés de la saveur pure de ton intimité pour les porter à nos bouches respectives afin de se délecter de ce nectar si délicieux. Que c’est savoureux !

Encore plus lorsque la main de l’homme qui a fait tout ce travail est d’une propreté exemplaire et fraîchement manucurée !

— Et voilà monsieur! c’est terminé avez-vous apprécié votre manucure ?

—-Heu -eu  ! Oui-oui ! Tout à fait ! Heu- vraiment mémorable !

— ???

Après ce ménage du printemps, j’entre dans le petit studio de ma coiffeuse afin de me préparer pour la soirée. J’en ressort vêtu d’un pantalon et veston noir, souliers chics noir, chemise blanche et même un petit noeud papillon. Très simple mais vraiment classe !

L’équipe dans le salon me complimente sur ma chic tenue et me fait part que j’ai dans ces vêtements une allure de vedette cinéma ...

— Peut-être un petit côté Agent secret... genre 007 ??? Pour son côté charmeur !

— Double 007 ne porte pas la barbe ! Je dirais plus l’allure de Ray Donovan  ! Tout de noir vêtu et chemises blanche, avec ses cheveux coupés bien courts et sa barbe de 4 jours !

Effectivement j’ai ce côté un peu charmeur de cet agent secret dans le regard.

La soirée ne fait que commencer

Je me rends chez ma Belle, sonne à sa porte. Ma Belle Amie m’apparaît parée d’une superbe robe pour la soirée. Je m’empresse de lui servir un petit verre de blanc bien frais.

Cette robe à la mi-cuisse mets en évidence la beauté toute entière de ton corps. Tes longues fines jambes qui n’en finissent plus et ces belles cuisses bien musclées. Que dire de petit fessier tout dur et sculpté à la perfection ! Et bien sûr de superbes souliers à talons en velours rouge qui étirent tes jambes à l’infini. Une longue écharpe noire ornée d’un mince filet de fourrure couvrira tes épaules afin de prévenir un coup de froid dans la salle ce soir.

Sans oublié ce petit plus qui te donne un air légèrement coquine, un simple rouge à lèvres d’un rouge tout aussi éclatant que le rouge de ta robe.

Tu n’aurais porté qu’un simple jeans et T-shirt avec un soulier sport que tu aurais été tout aussi séduisante ! L’éclat de ton sourire, la brillance de tes yeux, ton charme incontestable et même le timbre de ta voix sont des atouts majeurs en matière de séduction. Tout le reste n’est que superficiel.

Nous prenons quelques minutes pour prendre un apéro avant le départ pour ce petit bistrot du centre-ville. Je n’ai de yeux que pour toi.

— Ce que tu peux être belle ...te l’ai-je déjà mentionné ? Si oui alors je vais répéter ces paroles encore et encore !!!

— Oui bien sûr ! J’aime bien que tu me trouves jolie.

— Jamais je me lasserai de te dire ces mots.
C’est tout simplement la vérité ! Toujours souriante, les yeux brillants et si séduisante ! Comment ne pas m’enthousiasmer devant ce pur moment de bonheur.

Nous trinquons à notre retour à la civilisation. À nos retrouvailles... enfin réunis après ce trop long confinement.

Tu t’étires alors un peu pour nous servir un autre verre. Tu décroises ces grandes jambes pour atteindre la bouteille placée dans le sceau de glace. Au même moment, j’entrevois subtilement ta petite culotte de dentelle blanche sur lequel le soleil reflète ses rayons pour réchauffer ce jolie petit minois, Huuuuum !

— Tu sembles bien curieux ? J’ai remarquée ton regard se poser sur mes cuisses. Est-ce qu’il y a quelque chose qui t’intéresse à cet endroit ? Parce que tes yeux ont eux l’air de bien apprécier !

— heu-euuu ! Un peu comme un homme assoiffé par un trop long séjour dans le désert ... J’ai comme aperçu comme un mirage ! pour ne pas dire un miracle !!! J’ai soudainement vraiment soif tout d’un coup.

— Ohhh ! Avec ce confinement Je comprends très bien ta soif. J’ai un peu asséché mon puit dernièrement. J’espère bien le réactiver bientôt ! Je me suis procurée ce petit cadeau juste pour toi. Petite culotte coquine avec ouverture. Elle est  fendue en son centre afin de faciliter l’accès en cas d’urgence ! (avec un un clin d’œil coquin)

Sensuellement tu écartes les jambes, soulève un tout petit peu ta robe. Tout au bout de ces cuisses qui n’en finissent plus, je redécouvre ce tissus de dentelle fine d’un blanc éclatant sous Le Soleil. Tu glisses ta main sur ce petit cadeau, entrouvre délicatement avec finesse cette petite fente afin de me faire découvrir cet oasis auquel j’aurai droit peut-être droit de ce soir.


— WoW !! Je ne savais même pas que ce type de sous-vêtements coquin pouvait exister. J’aimerais bien voir de plus près les détails de la fine couture ! ( en tentant subitement une approche )

— Tu en as assez vu petit coquin ! Finissons nos verres et partons pour ne pas arriver en retard.

Trop drôle de nous voir partir de chez toi, tous les deux élégamment vêtus. Nous nous dirigeons vers ma vielle voiture sport de collection. Nous ressemblons à un couple célèbre du cinéma. Je suis ton super héros vêtu à l’effigie du fameux agent 007 et toi ma superbe Bond Girl en tenue de soirée hyper craquante et combien séduisante !

Je t’ouvre la portière, t’aide à monter à bord de ma vieille Oldsmobile des années 60 et lance :

— Bienvenue Madame Bond à bord de mon carrosse royal ! Ne vous en faites pas nous allons nous rendre à bon port !

Je démarre la voiture alors que la radio crache Bobby Darin : Mack The Knifes. Après une agréable balade à déambuler dans les rues de la grande ville, nous arrivons à destination. Nous marchons quelques pas pour se rendre à une jolie petite terrasse de restaurant. Trop drôle de voir la réaction des gens :

- Mais qui donc sont ces vedettes de cinéma ? Dans quel films je les aies vus ?
 
J'adore voir la réaction des gens qui se plaisent à jeter un œil subtil à ton petit popotin tellement seeeexy dans cette robe si affriolante ! Même au petit bistrot avec le serveur nous recevons un léger passe-droit.

- Nous vous avons trouvé une excellente table  sur la terrasse, veuillez me suivre M. et Mme Bond !
Alors que la ligne d’attente s’allonge à vue d’œil ! Attablés à cette terrasse nous profitons du moment présent. La foule qui nous entoure ne semble plus exister. Se tenant les mains, les yeux dans les yeux, nos discussions partent dans tous les sens ! Je bois chacune de tes paroles tellement j’ai soif de toi !

Le repas terminé, nous sautons dans un taxi, direction la salle de spectacle. Nous profitons de cette balade pour se partager de petites bises, qui se transforment rapidement en langoureux baisers. Je pose ma main sur ton genou, la remonte habilement sous cette robe. Je tente une approche vers cette petite culotte trop excitante. J’ai bien envie d’aller voir derrière cette petite porte secrète la surprise qui peut s’y cacher. Probablement le plus beau trésor du monde se retrouve enfoui. Je tente ma chance. Tu poses alors ta main sur mon sexe d’un coup sec !

— Alors si ça ne te déranges pas de sortir du taxi avec une solide érection et peut-être même une belle tache blanchâtre sur ton beau pantalon noir tu n’as qu’à poursuivre ton petit jeux M. Bond ! Ou devrais-je dire ...M. Bande  !!!

— Ok-ok ! Je garde ça pour plus tard alors ! Adieu petit trésor, j’espère bientôt repartir à ta recherche !

Nous trouvons vite nos places, presque isolées, dans une longue rangée de sièges collés le long du mur. Personne derrière nous, juste un long mur qui élargit la salle de l’endroit où nous sommes placés mais tout en conservant une superbe vue sur à la scène...
Un peu comme le sentiment d’être à la dernière rangée d’un grand avion.

Plusieurs personnalités connues du grand public sont présentes tout autour de nous. Les gens viennent nous saluer tout en cherchant bien la ressemblance avec des vedettes du grand écran ? Je lance que tu es la vedette du dernier film de Spielberg qui sortira bientôt sur grand écran. Les gens demandent alors à se faire prendre en photo avec toi !
—Tu vas me le payer toi. Tu ne perds rien pour attendre !!!

Le concert ouvre avec de magnifiques classiques rock de nos jeunesses, du bon rock des années 80. Brian Adams est sur la scène. L’ambiance est survoltée dès le départ ! S’enchaîne par la suite des chansons d’allure country de l’ouest canadien genre d’hommage posthume  à Neil Young avec vidéo en arrière scène ... même Shania Twain vient nous livrer une performance endiablée qui fait danser l’assistance ! Nous avons droit à une multitude de prestations différentes toutes plus spectaculaires les unes que les autres.

Lors d’un morceau classique avec lumière tamisée, je sens ta main qui se pose sur mon genoux puis remonte à ma cuisse subtilement et s’arrête enfin au trois-quarts de celle-ci. À mon oreille tout doucement, tu me susurres :

— j’ai une folle envie de toi !  Là ! Maintenant ! A l’entracte, je veux que tu me fasses l’amour ! Tu m’as allumée dans cette voiture taxi tantôt... Alors trouve un endroit au plus vite  !

Je ne me souviens plus ce que l'orchestre s’affairait à jouer...? Mon cerveau est présentement en  *mode panique* !!!
Sitôt la pièce terminée, on nous annonce l’entracte !
Je te tire du siège pour t’amener à ce corridor fermé qui amène le jour les travailleurs aux bureaux d’administration. Les lumières sont pratiquement toutes éteintes, seules quelques veilleuses de sécurités sont en fonction. Ce long couloir est bordé d’immenses colonnes de ciment derrière lesquels nous serons à l’abri des regards indiscrets.

Sitôt à l’abri, nous pressons les préliminaires. Il y a une forte urgence plus que pressante ! Je te plaque au mur ,descends tes bretelles afin de dégager tes seins de cette petite robe que je m’empresse de relever !

— Comme tu peux être être seeexy ! J’ai tellement envie de toi depuis cet après-midi !

Au même moment, tu défais la braguette de mon pantalon. D’une main habile, tu en ressorts mon sexe déjà bien durcit par cette urgence d’agir. De mon côté, à ma grande surprise, je découvre du bout des doigts derrière cette petite fente un sexe bien lubrifié.

Au même moment tu glisses tes doigts dans ma bouche en me disant :

— Savoures cette petite surprise que je t’ai préparé. Pratique cette petite culotte coquine ! Je me suis caressée lorsqu’ils ont tamisé l’éclairage un peu plus tôt afin d’être fin prête pour que tu me prennes à l’entracte.

Sans plus attendre tu lèves ta grande jambe que je soutient sous la cuisse pour ensuite me glisser en toi. Ton vagin semble aspirer mon sexe.

Pendant que je te pénètre avec passion, ma bouche dévore ton cou si sensible, ma main libre triture tes seins, pressant leurs pointes entre mes doigts. Je les suçotes passionnément sans relâche.

Rapidement nous trouvons un bon rythme. Nous entamons un va-et-vient délicieux ! Nos respirations s’accélèrent...de petits gémissements s’échappent de ta gorge. Je commence à râler de plaisir.

Bien vite nous atteindrons l’orgasme si recherché. Tes gémissements se transforment en puissant cris de jouissance que tu tentes d’étouffer de ton mieux à cause de l’effet d’écho du corridor. Mon plaisir rejoint rapidement le tien. Je relâche à mon tour ce grand cri tant attendu.
Ton sexe s’agrippe au mien au moment même qu’une intense vague traverse ton corps. J’inonde en ce même moment d’un puissant jet ton intimité de ma semence bien chaude.

Il est grand temps de retourner à la salle. Plus que 2 minutes et les musiciens reprendront leurs partitions. Nous regagnons nos places juste à temps, légèrement essoufflés mais bien heureux de cet * Entre-Acte*.

Assis sur nos fauteuils, après quelques morceaux à apprécier le spectacle, tu me glisses à l’oreille :

— Je suis encore bien excitée tu sais !

Dès que l’éclairage se tamise, tu en profites pour glisser un doigt dans ta petite fente secrète et le porter à mes lèvres afin de tenir en moi ce feu de passion qui nous alimentent. J’ai alors une solide érection que je tente de dissimuler de mon mieux en saisissant ton sac à main pour couvrir mon sexe sur le point de déchirer mon pantalon.

Sitôt le concert terminé, je recommence mon petit manège. Je te tire à cet endroit où nous étions lors de l’entracte, te plaque au mur de nouveau, soulève ta robe, m’agenouille face à ton pubis, entrouvre la porte du bonheur de ta culotte coquine et y glisse la langue afin de bien nettoyer ta petite chatte bien juteuse.

Je savoure nos sucs d’amours. Je me relève afin de les partager avec toi en t'embrassant puis retourne ensuite à cette fontaine de plaisir. Mes lèvres trouvent tes lèvres puis se glissent dans ta vulve pour t’arracher une plainte de bonheur.
Je prends mon temps, je t’amène au bord du plaisir pour remonter ensuite à ce petit bouton d’urgence que je lèche.
Je sens cette deuxième vague sur le point de te traverser.... je presse ton clitoris entre mes doigts afin que tu accèdes à l'orgasme.

À deux mains sur ma tête, tu me tires vers toi afin que je m’enfonce plus profondément en toi !

—Fais moi jouir ... je suis prête... mon tsunami approche !

Quelques coups de langue sur ton petit bouton t’amènent à l’orgasme en peu de temps. Dans un hurlement de plaisir, je sens cette vague te traverser tout en entier pour enfin s’échouer au bout de ma langue.

Je me relève bien heureux de * mon petit ménage *. Tu me plaque alors au mur, défais mon pantalon pour le porter à mes genoux.

- À mon tour maintenant de faire un petit nettoyage !

En saisissant mon sexe bien dur et luisant par ces coulées de sève dues à l’excitation, tu me branles tout doucement. Je soupire, je gémis.
J’apprécie le moment. Sans plus attendre, tu portes ta bouche à mon sexe, enroules ta douce langue tout autour de mon gland. Je lâche de petits sursauts de satisfaction. Je ne me contrôle plus. Mon sexe bien dur se perd dans ta chaude bouche.
Je pose mes mains sur ta tête afin de suivre le mouvement sans ne rien dicter. Tu sais ce que j’aime ! Tu as le contrôle total de mon plaisir !

L’écho transporte dans ce corridor les bruits de succion qui se frappent contre les murs. t=Tu prends plaisir à intensifier ces sons qui me rende fou d’excitation. tu me suces goulûment avec grande passion.

— Ouiii-oui ! Comme çahaaa ! .... c’est troooop bon .. Continue.... ne t’arrête surtout paahahhh!

Je perds la raison. J’adore quand tu me suces avec avidité. Je savoure pleinement chacune des caresses que tu me procure. Je ne tiendrai pas longtemps !

— Ça y est ! Donne moi tout ce que tu peux ! Libère-moi ce plaisir !

J'hurle ! Tu sens alors au creux de ta main les pulsions de mon sexe qui laisse échapper de long jet de plaisir que tu saisis au vol !

Fin du spectacle


Les commentaires

Terremer à 21:47, le 11 juin 2020


Bon... que dire... sinon une nette amélioration de ton style d'écriture. Bravo. On suit le récit d'un bout à l'autre et on se laisse captiver, les scènes se succèdent et l'on y croit. Et une très belle fin... à moins que.... une suite ? Merci !


Découvrez notre défi photo : Halloween

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo