Avoir les yeux bandés pendant l'amour

Inscription sur LeBisou

Nouvelle érotique écrite par Chooups, TOP1 des femmes membres LeBisou pendant de nombreux mois, en 2017.

La tension monte

"La journée n'a pas super bien commencé. Un réveil au pas de course, un verre de jus d’orange qui finit par terre… J’en oublie mon défi du soir et mon homme part au travail sans une caresse qui pourrait présager de la suite de la journée. Je dois me rattraper, j’abuse du tchat LeBisou


10h, 1er message : "ce soir..." Les autres suivent à intervalle + ou - régulier "On ouvrira une bouteille de vin blanc…" "C'est moi qui choisit le jeu",.... Je lui signale qu'il recevra des indices au fur et à mesure de la journée et lui envoie une photo soft en attendant.

Tout en cherchant des manières de le faire languir pour la soirée, je décide de sélectionner ma lingerie pour le soir. L’essayage me donne une idée. Pourquoi ne pas l'inclure à l'essayage ? S'en suit une série de photos coquines en sous-vêtement sexy (shorty, string, caraco…). « Dark Necessities » à fond, je me trémousse sur la musique entre chaque photo. Une fois décidée, je lui envoie un "TROUVE !" avec une photo plutôt suggestive à laquelle je joins une photo de bandeau et menotte. Le décor est dressé!

Je lui conseille de réfléchir à ce qu’il voudra me faire, "Ce soir tout est permis" "Laisse libre court à ton imagination". Je lui envoie quelques suggestions pour qu’il comprenne que ce soir, c'est lui qui choisit "Utilise les jouets que tu veux", "Prends des photos si ça te plait", "Demande des idées à tes copines sur le tchat si tu veux".

L'excitation monte pour moi et j'ai hâte d'être au soir. Pour finir de l'exciter je commence à me caresser et prend des photos. D'abord juste mes doigts puis le rabbit... Je ne me serai jamais cru capable de tout ça. En réponse à mes avances, je reçois 2 photos, son sexe avant et après avoir vu les photos ! La soirée va être torride.

 

Les yeux bandés

Une couple dans un lit - femme avec les yeux bandés


Il me demande si j'ai des envies. Je transgresse un peu les règles et lui demande de mettre de la musique. Tout le reste doit représenter ses envies! A peine rentré du bureau, il ne peut s'empêcher de me caresser, de m'embrasser dans le cou. La soirée va être longue. Les enfants sont couchés, enfin seul ! On partage en amoureux un verre de vin. Il me dit d'aller dans la chambre, de préparer le lit, les jouets et de m'allonger sur le ventre avec bandeau sur les yeux. Il dit cela d'un ton décidé et doux. Je sens qu'il a tout prévu.

 


Je prends plaisir à organiser une belle scène pour quand il va rentrer dans la chambre, jouets alignés sur le côté du lit, moi allongée au milieu, Imany en musique douce, et j'attends... Je ne sais pas quand il va venir, dans quelle tenue... je ne vois rien. Je tends l'oreille pour essayer d'entendre ce qu'il fait, s’il arrive.



J’entends ses pas, il rentre dans la chambre, sans rien dire, monte sur le lit à côté de moi, sans me toucher. J'attends, aux aguets. Il commence par m'effleurer avec ses doigts, de la cheville droite jusqu'à la fesse puis redescend de l'autre côté. Une caresse douce, sensuelle. Les jambes, les fesses, puis les bras, les épaules, le dos... ses caresses se font plus fortes pour se transformer plus en massage.

Inscription sur LeBisou

Chaque partie de mon corps est en éveil. Il s'arrête, prend quelque chose sur le lit. J'attends de savoir ce qui m'attend. Je sens quelque chose de doux dans le cou. C'est la plume qu'il a choisie. Il reprend le même trajet qu'avec ses doigts mais avec la plume. Il insiste sur le cou, droite gauche, gauche droite. C'est d'une douceur sans nom! Puis il descend le long de mon dos et me caresse l'entrejambe, toujours avec la plume. C'est une nouvelle sensation cette douceur sur cette partie de mon corps. Je savoure la délicatesse du moment. Je découvre en lui une douceur et une patience insoupçonnée. Je l’entends prendre quelque chose sur le lit, puis sent quelque chose de froid qu'il essaye de mettre en moi. Je cherche ce que cela peut être mais ne comprend pas sur le moment.

 

De multiples caresses

Sans me laisser de répit, il reprend les caresses, mais avec sa langue. Il sait que sa langue déclenche en moi des frissons. Alors qu'il continue les caresses avec sa langue et que l'excitation monte, je comprends que ce sont les boules de geisha qu'il m'avait mise au préalable. C'est une sensation assez étrange mais qui amplifie le désir lié aux caresses.

Boules de geisha
Il s'arrête, me dit de me mettre à genou. Je m'exécute et attend. Il descend du lit. Qu'a t'il prévu maintenant ? Encore des caresses. Il me découvre les seins pour les caresser. Il est derrière moi et je sens son érection dans mon dos. C'est le 1er indice que j'ai. Il est nu, et, à ce que je sens, plutôt excité.



Il remonte sur le lit et passe devant moi. Me caresse le visage, joue avec mes lèvres, introduit un doigt dans ma bouche, continue à jouer en retirant son doigt dès que j'essaye de l'attraper avec ma bouche ou de le lécher. Il me lèche le cou, les oreilles, les lèvres. M'interdit d'ouvrir la bouche et continue d'exciter mon plaisir. Tout du long je sens les boules de geishas. A genou je ne dois pas les perdre. Je me demande s'il a prévu un châtiment si elles tombent.



Il me dit de m'allonger sur le dos et sort de la chambre. J'attends. Je me plais à imaginer que ce n'est pas lui qui revient mais une autre personne rencontrée sur le tchat. Je réfléchis aussi aux lignes que je vais devoir écrire pour le coach et le fait de partager cette expérience m'excite. J'essaye de retenir chaque mouvement, chaque sensation et surtout de profiter à fond de chacune d'elles.


Il revient, qu'est-il allé chercher ? brrr sur le pied, c'est froid, des glaçons ! Il remonte le long de ma jambe, le long de l'autre puis les fesses, le dos, les bras, la nuque. Il redescend, écarte mon string et me caresse avec les glaçons. Chaque endroit où il est passé avec le glaçon m'envoi des messages de bien-être. Le glaçon a un peu fondu et je sens l'eau glaciale qui coule sur ma peau. Il me caresse le clitoris avec le glaçon. Jamais je n'aurai imaginé que cela pouvait me procurer un tel désir. Le froid du glaçon devrait être désagréable mais c'est un moment de pure bonheur et j'en suis à le regretter quand je sens qu'il a entièrement fondu au contact de mon sexe bouillant de désir. Il vient à hauteur de ma tête et me demande de le sucer.

 

Au bord de l'orgasme

La suite ne se fait pas attendre mais je vais avoir du mal à raconter. Il me demande de lever le bassin sous lequel il glisse un oreiller puis m'enduit le petit trou de lubrifiant. Il me caresse le minou, rentre un doigt, le fais glisser jusque la raie des fesses et retour. Me frictionne le clito, le titille en faisant des petits ronds. Devant, derrière, puis avec le gode. Je suis complétement perdue et au bord de l'extase. Je pense au coach LeBisou et à ce que je pourrais lui dire mais n'ai même pas le temps de finir d'y penser.  Une superbe pénétration anale. Un débordement de sensations qui s'étend du bas ventre dans tout mon corps. J'ai l'impression de ne plus pouvoir en supporter d'avantage. Il me semble qu'il s'arrête, mais c'est juste le temps de changer de jouet puis le supplice reprend ! Délicieux supplice...



Ayant déjà fait tout ça pour mon plaisir, il pense encore à moi en me disant "Vient sur moi et fait toi jouir". Il connait ma position préférée et tout ce qui semble lui importer est que je jouisse. Une bouffée d'amour pour lui se répand en moi en plus de tout le reste. Je me mets sur lui et commence des mouvements de va et vient...

Je suis au bord de l'orgasme et alors que je commence à me dire que je n'y arriverai jamais avec toutes les sensations que j'ai déjà eues, il explose en moi. Je suis vidée, je n'ai plus de force, je ne pense plus à rien, mais là, il me dit "encore". Je n'ai qu'une idée en tête : lui obéir


L'envie de faire ce qu'il désire, mais où puiser la force de recommencer. Avec son aide, le désir revient et un 2ème orgasme m'envahi rapidement.

Il me laisse quelques minutes puis me demande de me mettre à 4 pattes, sa position sexuelle préférée. Mon corps obéit mais mon esprit est complètement vide. Il me prend en levrette, je le sens jouir en moi. Je m'effondre sur le côté ensuite, incapable de penser, de bouger avec la seule envie de me rouler en boule sous la couette et d'hiberner tout l'hiver en gardant cette sensation dans le ventre !"

 

Ce témoignage très... coquin vous a plu ?

D'autres récits pourraient vous intéresser : 


Les commentaires

Cunégonde à 15:45, le 3 décembre 2017


J'adore!

Eddy à 17:30, le 3 novembre 2018


Ça fait plaisir de redécouvrir ce super récit de choops


Découvrez notre défi photo : Photo risquée

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo