Indécente surprise

Inscription sur LeBisou

Découvrez le témoignage érotique de KS49, membre de la communauté Lebisou.

Une surprise l'attends...

calvin klein sexe en groupe


Il est 18h45, j'envoie un message à ma douce:

"Coucou mon ange, ce soir deux amis viennent dîner à la maison, ne tarde pas trop. Bisous"

Elle ne le sait pas encore mais une surprise l'attend. En effet, après plusieurs semaines de discussions, j'ai décidé de faire venir deux inconnus à la maison. Elle en rêvait...

Ici commence cette histoire.

20h00:

Mes deux nouveaux amis, Manu et Laurent, sont arrivés il y 30 minutes environ. Nous sommes dans le salon et nous dégustons une bonne bouteille de vin rouge achetée pour l'occasion. Chacun, un peu intimidé par la situation, nous tentons tant bien que mal de détendre l'atmosphère. Le vin aidant, les langues se délient, et l'ambiance se fait de plus en plus détendue.

20h45:

Ca sonne à la porte. Certainement Elo... Je laisse mes deux compères seuls un instant pour aller lui ouvrir.

Je l'embrasse, elle sent terriblement bon. Aujourd'hui elle a laissé ses longs cheveux bruns détachés. Je ne l'ai pas vu partir ce matin, et j'ai l'agréable plaisir de la découvrir vêtue d'une petite robe noire très courte au dessus des genoux qui met ses formes terriblement en valeur. Par dessus, le trench de couleur beige que je lui ai offert le dernier weekend. Elle a chaussé de jolis escarpins en accord avec son pardessus et porte un sublime sac à main. La parfaite working girl...

En montant les escaliers, jusqu'au salon situé à l'étage, ses talons claquent sur chacune des marches.

J'imagine les pensées qui peuvent traversées la tête de nos amis restés seuls, là haut, au son de cette délicate mélodie.

En arrivant dans le salon, pas gênée, elle va embrasser nos amis pour les saluer.

L'espace d'un dixième de seconde, nos regards se croisent, "mais je ne les connaît pas", semble se dire son regard interrogateur. Je ne peux m'empêcher de voir comme une petite étincelle malicieuse au fond de ses yeux. Nous le savons tous les deux, nous aimons jouer les séducteurs autant que nous aimons être séduits. Elle semble ne pas être insensible aux charmes de ses deux mâles. Intéressant...

Mes nouveaux amis, il faut le dire, on fait un effort  vestimentaire pour l'occasion. Rasé de près pour Laurent et barbe de trois jours pour Manu. La virilité est au rdv avec ses deux hommes bien bâtis aux épaules larges et au look soigné. L'odeur d'après rasage envahie la pièce, ce qui n'est pas déplaisant. Elo aime les hommes soignés, moi aussi...

Mon adorable compagne accepte un verre de vin que lui tend Laurent. La soirée commence plutôt bien. Tout en décontraction la discussion se poursuit.

A un moment, mon regard croise celui d'Elo, elle me sourit, aguicheuse. Aurait-elle compris?

Elle décide de s'absenter sous prétexte d'aller se rafraichir et de se mettre un peu plus à son aise.

Elle nous quitte un instant...

21h30:

(Elo) Je suis seule dans notre chambre. La journée a été éprouvante mais il me semble que la soirée va bien m'aider à me détendre. Je vois clair dans le jeu de mon homme. Et je crois qu'il sait que "je" sais.

Son regard et ses gestes le trahissent. Il ne tient plus en place... Coquin.

Je pose mon sac sur le lit et retire ma robe. Je quitte mon soutien gorge en dentelle dorée et libère ma poitrine gonflée par une légère excitation. Je fais glissé mon string le long de mes jambes jusqu'à me retrouvée entièrement nue. Je finis en ôtant mes escarpins, me voilà plus à l'aise...

J'ouvre la commode la chambre pour trouver une tenue qui sera faire plaisir. J'ai trouvé !!!

J'en sort une culotte composée de différentes lanières de cuir qui se positionnent à différents endroits sur mes hanches, le tout décoré d'une délicate chaînette dorée. Je l'enfile et l'ajuste. Très échancrée, ce bas met mes jolies fesses en valeur. Le haut est accordé au bas. Faute de goût interdite ce soir. Je l'attache dans mon dos et le fais glisser jusqu'à ma poitrine. Ce haut se glisse sous ma poitrine mais ne la couvre pas entièrement. Pour parfaire ma tenue j'enfile des bas et  je glisse mes pieds dans de délicieux escarpins vernis rouge. Un dernier coup d'œil dans le miroir posé sur la commode... So sexy. Il est temps de rejoindre nos invités.

Mes invités m'attendent

21h45:

J'entends Elo revenir vers nous. Quelle stupeur quand sa silhouette passe l'angle du salon... Je crois que nous sommes restés tous les trois bouche bée à la vue de ce corps somptueusement habillé.

Elle s'avance vers nous déterminée, sans aucune retenue. Elle s'approche de la table et reprend sa coupe de champagne comme si de rien n'était, ce qui la rend encore plus désirable.

Son verre de vin dans les mains, elle m'embrasse à pleine bouche en laissant remonter sa main libre le long de ma chemise, comme pour me remercier une première fois. Et, de façon toute à fait soudaine, s'écrie " A table !!!"

Elle se sert contre moi et commence à caresser mon sexe formant une bosse à travers mon pantalon. Mes mains en profites pour aller caresser ses jolies fesses. Sans attendre Manu et Laurent eux aussi veulent toucher cette chair ferme et ne se laissent pas prier. Elo, dans cette élan de plaisir, décide de s'agenouiller, et se retrouve très rapidement à hauteur de nos sexes. Elle déboutonne un à un nos pantalons respectifs pour laisser apparaitre nos trois bites gonflées d'un désir naissant. Nos trois verges ainsi à sa merci, elle décide, sans attendre plus longtemps, de saisir la mienne pour la porter à sa bouche. Ses mains, libres, saisissent les membres tendus de nos amis masculins. Elle semble apprécier l'anatomie généreuse de ces deux beaux mâles, qu'elle fait pénétrer de plus loin au fond de sa bouche. L'intensité est montée d'un cran. Comme si cela ne suffisait pas, elle décide à présent de cracher sur nos verges. Elle le sait, je trouve cela terriblement excitant. La bave s'écoule désormais jusque sur nos testicules et tombe de temps sur sa poitrine et ses tétons durcis par le désir ardent de la situation. La gourmande poursuit sa tâche et Manu et Laurent semblent apprécier. Leur deux sexes sont maintenant, tous les deux, au plus profonde de la bouche de ma femme. De temps en temps un râle vient accompagner cette délicate mise en bouche, et Elo, comme pour reprendre son souffle, décide de jouer de sa langue avec nos couilles toutes rougies. Quel délicieux moment !!!

Enfin, elle reprend une à une nos verges dans sa bouche comme pour finir cet acte si important à ses yeux.

Elle se redresse enfin. Encore quelques minutes de plus et je ne sais pas si la soirée aurait pu continuer.

22h00:

(Elo) Je pense avoir donné à ses messieurs ce dont ils avaient envie. Je me redresse, fière, de ce travail accomplit.

Continuons la partie

Je baisse ma culotte et la fait tomber en un geste sur mes chevilles, offrant ainsi mon anatomie complète à mes gentlemen's d'un soir. Je m'approche de la table du salon, lève une jambe et la pose pliée sur ce meuble, qui solide comme il l'est, résisterai à n'importe quelle folie. Laurent se place derrière moi, humidifie ses doigts et commence à caresser mon sexe. Quel bonheur de sentir les mains d'un autre homme que le vient sur mes grandes lèvres. Il titille mon clitoris, ce qui a pour effet, de me faire courber l'échine. Il décide d'aller explorer plus en profondeur mon sexe et ses doigts finissent par rentrer au plus profond de moi. C'est tellement bon. Je sens mon intérieur s'humidifier, se liquéfier. Il fait de longs mouvements de va et vient, prenant le soin, à chaque fois de voir comment je réagis à cette délicate caresse. Il s'agenouille derrière moi, et dans un moment ou je m'y attend le moins, crache sur mon petit trou. Je sens ce liquide chaud dégouliner sur mon sexe.

Pendant ce temps, Manu décide de se placer à genou sur la table en face de moi. Il semble que son sexe redemande ma bouche, et c'est avec grand plaisir que je l'accueille à nouveau au fond de ma gorge.

A présent, Laurent me pénètre de son énorme sexe qui, par moment, ressort complètement de ma chatte, pour aller glisser sur mon anus. C'est vraiment top, et les petits cris que je poussent en témoignent. Mon homme observe cette scène, sexe dans une main et ma poitrine, du moins le bout de mes tétons, dans l'autre. Ils les caressent, les malaxent, les pinces... ça me rend dingue. Trois hommes rien que pour moi. Pour moi toute seule !!!

Mon chéri profite du fait que je soit coincé au milieu des ses deux hommes pour glisser un doigt dans mon anus. J'aime me sentir prisonnière et en redemande encore. Un deuxième doigt vient rejoindre le premier pour encore plus de plaisir...

Je crois que Manu à envie de fourrer sa bite, à son tour, au plus profond de mes entrailles. Les hommes changent alors de place. Manu se retrouve assis dans le canapé, alors que Laurent et mon chéri vont continuer à s'offrir à ma douce, chaude et humide langue. Manu, sa bite énorme en main, présente son gland gonflé à l'entrée de mon anus au moment où je me baisse pour m'assoir sur lui. Mon homme m'a tellement bien dilaté que celle ci s'enfonce sans le moindre effort au fond de moi. Manu soulève mes fesses et les descends avec une facilité déconcertante. Il me pilonne le cul comme rarement j'ai pu me le faire pilonner. Une de mes mains s’affaire à s'occuper de ma petite chatte dégoulinante de plaisir et s'attarde sur mon clitoris qui ne demande que ça. Mon chéri sur le côté, m'attrape par les cheveux et enfonce ma bouche sur la verge de Laurent jusqu'à ce que son gland vienne en contact avec le fond de ma gorge. Il prend un malin plaisir à me faire subir. Pendant ce temps il continue à se procurer du plaisir en se masturbant... C'est fou, je ne me suis jamais senti dans un tel état. Mes jambes commencent à trembler, je perds mes forces. Mon anus et ma bouche remplis, je vis un moment très intense. Pour ne pas crier, je me mord les lèvres. Dur de ne pas crier, surtout que mon chéri et Laurent, pour me faire subir encore plus, on décidé, à tour de rôle, de me doigter la chatte pendant que Manu continue à démonter mon petit cul. Je les pries d'arrêter, mais je vois bien dans leurs regards qu'il n'en est pas question.

Cela fait maintenant près de 30 minutes que ces beaux diables s'occupent de moi. Quelle intensité !!!

Tous se retirent, et me laisse, là, allongée sur le canapé... 30 secondes de répit où je ne peux quand même m'empêcher de jouer avec ma poitrine et mon clitoris... Le plaisir ne doit pas retomber.

Mon homme a décidé de me donner le coup de grâce, laissant nos convives admirer cette dernière scène. Il me rassoit sur le canapé, amène mes fesses au bord, me bascule les jambes en arrière et demande à Manu et Laurent de les maintenir dans cette position. Mon anus et ma chatte complètement à sa merci, j'attends ma dernière sentence. Il s'approche de moi, glisse d'abord deux doigt dans mon anus et joue avec lui pendant quelques secondes. Son énorme bite remplace ses doigts mais ces derniers se glissent dans ma chatte. Mon amour commence ses va et vient dans mon petit cul pendant que ses doigts s'activent en moi un peu plus haut. Les mouvement se font de plus en plus intenses, à tel point, que mes cuisses et tout mon corps se met à trembler. Ca vient, je crois que ça vient... Le moment tant attendu. La jouissance. Mon corps tout entier, dans un dernier cri, se raidit, et pour la première fois, une quantité astronomique de liquide sort de mon anatomie et vient tapisser entièrement le bas ventre de mon homme. Je suis épuisé.

22h45:

Enfin,  Elo se redresse et se présente à genou devant nous. Les cheveux ébouriffés, transpirante de plaisir, marquée par les stigmates de ces deux dernières heures. Elle semble attendre quelque chose... Et elle va l'avoir. Nous nous alignons devant elle, sexes en main. Elle entrouvre sa bouche et sort sa langue. Indécente proposition... Comment résister à cette jolie zone offerte à l'éjaculat. Nous nous masturbons ardemment. A tour de rôle, le sperme jailli et couvre un peu plus le visage angélique d'Elo. Elle joue avec nos sexes une dernière fois et se délecte de notre nectar n'en laissant aucunes gouttes au contact de sa peau pour tout mettre en bouche. La bouche ainsi pleine, elle se penche en arrière dans un ultime effort et recrache tout sur sa volumineuse poitrine pour ainsi s'offrir un dernier massage pour le plaisir de tous. Un frisson lui parcours le corps...

Nous la laissons là... J'ai soif et le vin va finir par être chaud....


Les commentaires

MrAndromaque à 15:57, le 12 novembre 2019


Et bien KS49 j'ai lu ton récit, je t'encourage à réitérer, récit fictif !? Enfin toujours est il que j'ai imagé chacunes des scènes, Elo m'a donné chaud, tu as réussi ton coup si c'était pour nous exciter...

Mac Gyver à 21:01, le 12 novembre 2019


J'ai adoré aussi, ca donne vraiment chaud de s'immaginer passer une soirée chez vous... Je peux me faire inviter ? Mais quel intensité de plaisir... après récit réel, fictif ou fanstasme à réaliser, tel est la question...

Mac Gyver à 21:56, le 12 novembre 2019


J'ai adoré aussi, ca donne vraiment chaud de s'immaginer passer une soirée chez vous... Je peux me faire inviter ? Mais quel intensité de plaisir... après récit réel, fictif ou fanstasme à réaliser, tel est la question...

Laurr à 08:34, le 13 novembre 2019


Heuu j'amène le vin ?

bou à 08:24, le 26 novembre 2019


Très beau récit

Sim camille à 16:53, le 27 novembre 2019


Tout simplement excellent. On s'y croirait !

Libel à 04:30, le 25 avril 2020


Réalité ou fiction en tout cas, on ne lâche pas d’un mot ce récit avant d’arriver à la fin !!


Découvrez notre défi photo : Photo risquée

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo