Au plus profond de mes fesses

Inscription sur LeBisou

J'ai ouvert mon manteau, fait sauté sa braguette pour lui offrir une branlette espagnole. Un couple raconte ses souvenirs coquins.

Ma plus grande prouesse sexuelle

Joachim a avancé son buste vers moi avec nonchalance, son 5ème verre de vin blanc à la main. J’ai cru que dans le mouvement il allait entacher les beaux draps blancs de soie propres que j’avais sortis ce matin même pour le lit, mais non ! Il s’est rattrapé in extremis à ma cuisse et m’a regardé dans le blanc des yeux : « Dis-moi Mélanie, il s’est passé quoi cette année ? Sexuellement, je veux dire… a-t-on été assez bons ? T’ai-je caressée, palpée, doigtée et fait jouir suffisamment ? Je sais, je sais, tout n’est pas parfait, mais je voulais juste savoir si 2016 avait été un bon millésime pour toi... » 

Je le regardais, amusée. Quand Joachim avait bu, c’était le 1er à se lancer dans ce genre de discussion, à bousculer son petit monde et à tout remettre en question. A vrai dire, j'aimais ça.

« Qu’est-ce que tu veux savoir au juste ? » Il a bombé son torse, a fait glisser son vin dans son verre à pied et m’a demandé : « Je ne sais pas moi… par exemple, quelle a été ma plus grande prouesse sexuelle ? »

J’ai réfléchi quelques secondes et je lui ai raconté le meilleur souvenir que j’avais de lui cette année. 

Inscription sur LeBisou

C’était un soir où nous étions chez des amis, dans la chambre d'invités. Nos amis avaient installés 2 lits 1 place côté à côté pour nous recevoir et Joachim avait tout de suite remarqué le miroir un peu en hauteur. Il avait alors défait les lits et les draps pour empiler les 2 matelas l’un sur l’autre afin que l’on voit de façon très explicite nos reflets dans le miroir si l’on montait dessus. Il m’a ensuite jetée sur cette tour moelleuse improvisée et m’a fait me cambrer devant lui, à quatre pattes. Il bandait déjà bien fort mais ce gentleman du sexe a quand même pris le temps de préparer mon petit trou avant de s’immiscer par l’entrée des artistes. Il a d’abord enfoncé un doigt, puis a tranquillement rajouté le 2ème, en prenant bien soin de les lécher au préalable. 

Enfin, son bon gros chibre s’est engouffré au plus profond de mes fesses, m’arrachant un cri de jouissance au passage. Bien qu’il ait commencé ses mouvements par des va-et-vient très chastes, il me pilonnait littéralement quelques minutes à peine après. Ses appuis étaient très précaires et nous manquions de tomber à tout moment mais Joachim maintenait le cap, imperturbable, se mouvant dans mon cul comme un poisson dans l’eau et m’offrant au passage, à travers le miroir, la vision de ma posture digne d’une actrice porno.

Médaille du meilleur baiseur

 médaille d'or du meilleur baiseur

Je crois que cette nuit là je lui ai psychologiquement décerné la médaille du meilleur baiseur toutes catégories confondues ! J'ai vraiment adoré cette superbe pénétration anale.

« Et moi alors, lui ai-je demandé, quelle a été la gâterie que tu as préférée ? »

Inscription sur LeBisou

Sans grande surprise, il m’a raconté la scène de la plage de Deauville. Nous étions alors partis pour une escapade en février loin de Paris. Il faisait particulièrement froid et venteux. Nous marchions le long du bord de mer et il me serrait par la taille tout contre son corps. Un peu excités par cette proximité, nous nous sommes éloignés vers les rochers pour disparaître du champ de vision des passants. Là, j’ai ouvert mon grand manteau, j’ai déboutonné mon chemiser, mon soutif et ai fait sauté sa braguette. Il avait la queue au vent, j’avais les seins à l’air. Je suis venue réchauffer son membre en pressant mes 2 nibards contre sa tige en les faisant monter de haut en bas ! Son gland apparaissait et disparaissait comprimé par mes 2 mamelles. 

gros seins / branlette espagnole

Je me rappelle que cette branlette espagnole lui avait bien plu et qu’il avait une envie pressante d’éjaculer. Je le lui ai interdit, je n’avais pas envie qu’il en mette sur mon beau manteau. Au bout de quelques minutes, j’ai arrêté ma torture et j’ai rangé sa bite encore turgescente dans son pantalon.

Lorsque nous sommes arrivés à l'hôtel, après notre balade au bord de la mer, Joachim m'a littéralement sauté dessus !

Inscription sur LeBisou

Il a clôturé son anecdote sur cette frustration qui l’avait marquée mais en même temps bien excitée !

« Alors, Joachim, tu penses qu’on devrait prendre de bonnes résolutions sexuelles pour 2017 ? » lui ai-je soufflé à l’oreille, tremblante de désir suite aux souvenirs lubriques que nous venions d’évoquer.

« Tu sais quoi Mélanie ? La bonne résolution, c’est de faire tout pareil pour cette nouvelle année. Tout, tout, tout, pareil. »

Nouvelle érotique écrite par Flore Cherry, journaliste & sex'reporter bien connue sur LeBisou !

Cette histoire vous a plu ? LeBisou vous conseille 2 autres nouvelles érotiques


Les commentaires


Découvrez notre défi photo : Nature et Soleil

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo