Langue gourmande

Inscription sur LeBisou

Poème érotique écrit par Binou, femme coquine membre de la communauté Lebisou.

 

Assis, tranquille et ferme dans le grand canapé,
Ta main vient se poser sur mon sexe bandé.
La fermeture glisse, tes doigts serrent ma tige
Et l'extirpent enfin, l'exposant au vertige,
La dégageant.

Tes mouvements sont de lents va-et-vient
Tout au long de ma hampe que tu branles à deux mains.
Comme une naufragée s'accrochant à l'épave,
Tu la serres plus fort dans des gestes plus suaves,
En l'agrippant.

Puis ta langue gourmande montre soudain sa pointe
Entre deux lèvres ourlées pareilles à deux mains jointes.
Ta bouche entraînée par un désir plus fort
Forme un coeur de baiser et s'approche encore,
L'embrassant.

Tu le lèches, l'agaces, le couvres de baisers,
Ta langue monte, descend, pour tout me titiller
Et ta bouche vorace gobe en un geste sûr
Tout le haut de mon sexe, rouge comme un fruit mûr,
L'avalant.

Ni tes mains, ni ta bouche, n'accordent de répit
A mon sexe tendu, cette bite, ce vit.
Tu le dégages enfin de tes lèvres brûlantes
Pour contempler, gourmande, cette pine bouillante,
Turgescente.

Tu renifles et flaires mes arômes secrets,
Le doux parfum d'un corps par ton corps excité.
Tout en cambrant le coup, tu humes chaque pli
D'un membre déployé en ce début de nuit,
Odorant.

Inlassable pourtant tu reprends ton ouvrage.
Montant et descendant et à chaque passage,
Ta langue m'excite fort lorsqu'enfin tu l'enroules,
Avant de regober et ma queue et mes boules,
Me suçant.

T'accordant par instant un répit mérité,
De ta bouche de feu ta main prend le relais,
Pressante et agitée, en danseuse hystérique,
Elle effectue sur moi une danse érotique,
Me branlant.

Agitées par tes mains qui bien plus haut s'activent
En soubresauts coquins, mes bourses t'invectivent,
T'interpellent parfois dans leur rondeurs ovales.
Alors, tu tends tes doigts vers les fruits de ton mâle,
Les flattant.

Puis tu reprends ta course, buccale cavalière,
Me pompant crescendo, moi, te regardant faire.
Je me laisse sombrer dans la mer de plaisirs
Où tu m'as entraîné, manquant de défaillir,
En giclant.

Impassible pompeuse, tu accueilles mon sperme.
Ton regard de triomphe défie mes yeux qui se ferment.
Mes saccades agitent mon membre tuméfié.
Toi, tu gardes mon jus comme un trésor confié,
M'absorbant.

Appliquée et sensuelle tu continues ton oeuvre,
Ne laissant rien se perdre en futiles manoeuvres.
Tu désembouches enfin mon sexe ramolli,
T'allonges près de moi et mets ta main sur lui,
Le flattant.

Lire d'autres poèmes

#apero


Les commentaires

Terremer à 00:15, le 3 juillet 2019


Une aventure que tout homme aimerait subir avec délice. Un rythme bien mené, tout en douceur et crescendo jusqu'au bouquet final. Merci beaucoup pour ce poème.

secretje à 18:01, le 24 juillet 2019


superbe écriture


Découvrez notre défi photo : Photo risquée

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo