Gott nytt år

Inscription sur LeBisou

Soir du réveillon. Un ami présente sa nouvelle femme, une mannequin russe. Elle me rejoint dans ma chambre. Plaisirs sexuels au RDV.

Le réveillon

Nous avons pour habitude de fêter le réveillon du jour de l’an entre amis à la campagne. Nous louons 3 jours durant un gîte, le même ces dernières années, superbement équipé, bien chauffé évidemment, et en amont, nous nous répartissons équitablement les tâches (vin, champagne musique, repas…) pour réussir ce moment de fête.

 Un chalet au ski, à la campagne

Chaque année ce rituel nous permet de reformer la bande de copains, un noyau dur d’une dizaine de personnes, garçons et filles, que nous formions à la sortie de l’université, tout en constatant une certaine forme de pluralité dans nos parcours. Il y a ceux qui ont parfaitement réussi, il y a en a même un qui fait fortune dans l’immobilier, ceux qui ont suivi un parcours traditionnel, ne sacrifiant pas leur vie de famille à leur ambition professionnel et enfin, ceux qui se sont écartés du système. Ou plutôt celui qui a choisi un mode de vie alternatif en s’installant dans un village de pécheurs des Philippines pour y confectionner des petits oiseaux en bois qu’il revend plus ou moins bien, aux touristes de passage.

Inscription sur LeBisou

Chaque fois, c’est la même chose. Ce rendez-vous est pour moi l’occasion de vivre une nuit extraordinaire, car depuis 4 ans déjà, en ce soir de réveillon, j’ai la chance de vivre une expérience exclusivement sexuelle avec la femme de celui qui a justement fait fortune dans l’immobilier. Chaque année, sa fortune augmente un peu plus et il y a 4 ans, il nous a présenté sa petite amie, devenue sa femme depuis, un mannequin suédois.

Autant dire que la jeune femme est d’une beauté sidérante. Lors de sa 1ère participation à ce réveillon d’anciens combattants, elle avait séduit tout le monde, garçons comme filles. Et au cours de la courte nuit, j’avais eu l’heureuse surprise de la voir rejoindre ma chambre pour quelques minutes de plaisirs sexuels démentiels. Comme je ne parle aucun mot d’anglais, et encore moins de russe, je n’étais pas parvenu à comprendre ni à mesurer ses motivations. Mais, si je fais preuve d’une normalité à toute épreuve, j’ai la grande qualité, parfois, de ne pas trop chercher à comprendre. Soit dit en passant, cette propension à ne pas se prendre la tête lorsque parfois certains détails vous échappent, se révélera être une grande qualité… Donc, je pris ce cadeau du ciel comme une sorte de bénédiction ou de revanche divine. Et, bien sûr, je suis resté muet comme une carpe. Personne n’en a jamais rien su. Ce qui explique peut-être que l’année suivante, j’eus droit à cette même visite nocturne, mais plus longue que la première année, encore plus explosive. Cette femme, qui était un peu plus jeune que nous, elle ne devait pas avoir 30 ans, était d’une beauté incroyable.

Inscription sur LeBisou

Match retour

La 3ème fois fût encore plus savoureuse puisqu’elle se déroula en 2 parties, la 1ère au moment de l’ouverture des huîtres, qui était «ma fonction traditionnelle », j’étais le seul à maîtriser l’art complexe de l’ouverture de ce mollusque aussi peu ragoûtant que délicieux à avaler… Je me souviens l’avoir prise assis sur cette fameuse bourriche d’huîtres d’Oléron… Inconfortable mais si improbable. J’eus droit au match retour durant la nuit… Si bien qu’au début de ce réveillon fêtant la fin de cette année, j’étais dans un état d’excitation disons, « particulier ».

Quel ne fût pas mon désarroi lorsque j’appris que notre ami fortuné avait laissé de grosses plûmes dans la crise immobilière, que son immense richesse s’était largement affaiblie à l’inverse de son endettement. Même la presse nationale s’en était fait l’écho, si bien qu’on ignorait encore s’il allait venir… Personne n’avait eu de nouvelle… J’étais dépité car ce rendez-vous annuel était devenu le centre même de mon existence. Ces échanges sexuels complètement dénués de suivi et de relation me suffisaient à supporter ma putain d’existence morne et triste. J’avais été béni des dieux ces 3 dernières années.

Inscription sur LeBisou

Et maintenant ? Plus rien ? J’avais beau faire le tour de mes amis, aucune femme et aucun homme ne pourraient m’offrir autant d’excitation et de plaisir que cette troublante créature du froid (et chaud). J’ouvris cependant mes huîtres avec professionnalisme et, au bout de quelques verres de champagne, je m’étais résigné aux plaisirs solitaires si plaisirs il devait y avoir ce soir-là.

assiette huitres et champagne

Je pris congé dans la nuit et retrouvai ma chambre lorsqu’à 3h45 précis, je reçus un sms. Heureusement, j’avais laissé mon portable branché. « Jag väntar på parkeringen, kommer snart ... ». Je ne parlais toujours pas suédois… j’eus alors la fulgurante idée d’utiliser google traduction sur mon portable et le message disait « je suis sur le parking, viens vite »… Ce que je fis immédiatement. Et les 2 heures que nous avons passées en ce 1er janvier 2015 furent à nouveau magiques. Elle partit vers les 6 h du matin… Vivement l’année prochaine !

Très jolie nouvelle érotique trouvée dans l'Agenda Stéphanois n°470. Vous avez aimé cette nouvelle érotique ?

D'autres témoignages coquins peuvent vous intéresser :


Les commentaires


Découvrez notre défi photo : Photo risquée

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo