St Valentin surprise

Découvrez le témoignage coquin de Mr Andromaque concernant sa soirée de St Valentin passée avec... un autre couple membre du site Lebisou !

 

Saint Valentin surprise...

Il y a presque un mois, j'ai eu l'agréable plaisir de discuter avec un couple du site que beaucoup ici connaissent, respectueux et coquins. Au fil de nos échanges en tchat, j’apprends par la dame que celle-ci comme elle se décrit est une « montreuse d'étoiles », sur le coup j'ai esquissé un sourire mais plus la conversation avançait plus j'étais intrigué, elle m'annonça par la même occasion qu'ils faisaient chambres d'hôte à leur domicile.

Alors curieux que je suis je me suis permis de demander où et sur quel site les trouver, chose faite je pris contact avec monsieur, qui me confirma que pour le jeudi 14 février l'une de leur chambre double était disponible, ni une ni deux je fis ma réservation.

En même temps, celui-ci m'aiguilla sur des choix de restaurant dans les alentours. Me voilà de nouveau dans un de mes jeux préféré, surprendre Moncoeur20. Pendant trois semaines, dissimulant mon stratagème à ma douce avec la complicité de mes nouveaux amis, l'échéance approcha très vite, alors je m'octroya un congé de deux jours auprès de mon employeur pour pouvoir réussir cette surprise.

Le bisounaute me relançait pour m'inviter à choisir un restaurant pour faire la réservation pour le soir de la Saint Valentin, mon choix se porta sur une auberge, menu gastronomique et très abordable pour un soir de fête, il m'apporta aussi l'idée pour le lendemain de la Saint Valentin de l'aller dans un centre de balnéothérapie, avec eux. Sur le plan familial, je fis le nécessaire pour faire garder nos ados que j'avais mis dans la confidence de faire la surprise d'inviter ma chérie et future femme.

Le matin du 14 février

Le matin du 14 février, je me leva tout excité à l'approche de la surprise, une petite douche pour me rafraîchir et je rejoins ma moitié au lit pour lui souhaiter une bonne Saint Valentin, laissant mes mains parcourir son corps emmitouflé sous la couette et son pyjama, très vite elle comprit mes intentions pensant que j'allais travailler elle me fit gagner en préliminaire, ôtant tous vêtements pouvant m'empêcher d'aller chercher mon cadeau. Je me mis en quête de la chaleur de son entrejambe m’apercevant que celle-ci était suffisamment excité à l'idée de me recevoir en elle, je m'offrit tout de même ce doux plaisir de caresser sa poitrine généreuse aux tétons fièrement dressés, la palpant, la léchant du bout de ma langue ce qui eut l'effet recherché, mon sexe se dressa à son tour sous mon caleçon enfilé à la hâte, d'un geste je le libéra pour aller frotter délicatement d'une main ferme mon gland dégoulinant sur son petit bouton, écartant ses lèvres rendu humide par mon liquide pré-séminal. L'instant suivant mon sexe s’immisça dans ce vagin chaud et serré, tel une épée dans son fourreau...

Au bout de dix minutes de va et vient tantôt lent tantôt rapide je senti son sexe se tendre autour de ma verge et un soupire léger sortit de sa bouche. Je me retire pour gicler mon jus sur son ventre encore tendu par les spasmes que son antre rassasié par ces plaisirs d'une bonne baise matinale lui avaient procuré.

Je finis par repasser sous la douche, laissant planer encore quelques temps ma surprise, un petit café et je monte en voiture amener mon plus jeune chez sa mère dans la commune voisine, mon jeu pouvait commencer, je m'étais pris la liberté de soins chez mon barbier d'où je lui envoya par SMS les premières consignes sur ce qu'allait être sa journée. Le message lui disait

«  Bonjour mon cœur, il est l'heure pour toi de te lever et de te faire belle et féminine comme j'aime à te voir, de préparer une valise pour deux avec des changes pour les deux jours à venir, ainsi que des maillots de bain, ne te pose pas de questions, n’ais aucunes craintes et laisses toi porter fais moi confiance. »

Elle me répondit me disant combien elle aimait mes jeux et qu'elle pensait que je n'avais rien programmé pour cette journée. Erreur. J'aime créer l'intrigue et faire monter l'excitation. Elle avait jusqu'à midi pour se préparer heure à laquelle je rentrerais la rejoindre, encore quelques détails à peaufiner pour un petit cadeau à lui offrir en plus de cette surprise, de son côté elle s'empressa d'aller aussi me faire mon cadeau, l'heure approcha très vite donc je rentrais.

Lorsque je la découvris elle était en robe elle qui n'en met qu'une fois l'année, mais c'était sans compter sur la participation de notre ami commun qui lui avait donner un gage à cause de photos qu'elle n'avait pas publié sur le fil d'actualité du bisou. J'étais le premier bénéficiaire de ce gage entre eux deux, (je n'étais pas dans la confidence) alors quel plaisir de pouvoir la désirer en pareil tenue, mais ce n'était pas tout celui-ci lui avait expressément demander de ne pas mettre de culotte avec des bas que je découvris lorsqu'elle monta en voiture quand sa robe remonta juste au dessus de cette dentelle, nous voilà en route après avoir chargé l'auto, pour plus de 550 kms.

Sur la route

Sur la route, mes yeux s'abandonnent de temps à autres sur ses jambes rendu sexy par sa tenue. Bientôt ma main quitta le levier de vitesse pour aller caresser la soie de ses bas et lentement remonta pour aller chercher son entrejambe, ma main se fixa et mon visage rayonna par ce que je venais de découvrir, pas de tissu qui pouvait la protéger de mes doigts curieux, mais elle me dit qu'elle n'allait pas faire tout le trajet ainsi vêtu enfin si on peut dire vêtu... je compris ce qu'elle voulait dire connaissant son côté pudique à la crainte d'être surprise par un camionneur indiscret LOL.

Je venais un peu de me faire prendre à mon propre piège, l'arroseur arrosé merci à notre complice. Nous nous arrêtions donc pour une petite pause café sur une aire d'autoroute lorsqu'elle s'éclipsa pour revêtir son anatomie d'une jolie culotte acheté quelques jours plus tôt, qui lui faisait un cul d'enfer dans ce sous vêtement blanc dentelé, elle en profita pour m’offrir mon cadeau, la bague de fiançailles qu'elle n'avait pas eu le loisir de me prendre depuis ma demande en mariage (surprise) en Irlande le mois d'avant et me faire à son tour sa demande qui me fit scintiller les yeux.

La route fût longue mais nous avons tant de sujet de conversation que nous voilà arrivé chez nos hôtes que jusque là j'avais tu qu'ils étaient également membres du bisou, les présentations faites avec monsieur pour passer du virtuel au réel, on sentait un léger malaise qui très vite s'effaça lorsqu'on évoqua le sujet petit culotte de ma douce, le temps de nous inviter à franchir le pas de la porte, sa dame arriva les présentations reprirent nous montrant notre lieu de séjour et notre chambre ainsi que les commodités, là encore notre ami me pressa me disant que la réservation était pour 20h pour l'auberge, soit dans une heure, mais il avait eu le temps d'installer à l'arrière de la maison le télescope qui pointait le ciel dégagé en direction de la lune, quelle belle initiative pour nous amateurs en astronomie.

La soirée de la St Valentin

Quelques jeux de mots autour du fait que madame nous montrait sa lune et l'on prit la route pour le restaurant en tête à tête. Eux avaient choisi une soirée dans un cabaret chez une amie de notre passionnée d'astronomie. Le repas était copieux, les échanges durant le repas tournés vers nos bisoun-hôtes. Un whisky coca en apéro et un pichet de 50cl de Mâcon rouge me rendirent guilleret, avec la fatigue après plus de 6h de route, j’avalai un café et ma douce me demanda de rentrer en me remerciant de la soirée que je lui avais concocté, sur le parking je lui offris son cadeau enfin une carte cadeau chez une  enseigne de parfumerie où j'ai organisé pour elle un coaching en maquillage, elle en rêvait mais n'avait jamais encore franchit le seuil de la boutique.

Toujours aussi joyeux de ma soirée et enivré je lui glissais à l'oreille quelques mots doux et mon désir qui montait à l'idée de nous retrouver dans notre chambre, ma main dérapa le long de la cambrure de ses reins relevant au passage sa robe et glissa dans sa culotte retrouvé, en un rien de temps elle se retrouva devant notre voiture fesses à l'air et sa lingerie aux genoux, j’immortalisai l'instant, elle était divine dans cette posture qui faisait d'elle une proie pour des regards indiscrets, mon sexe gonflait au fur et à mesure (qui a dit que l'alcool n'aidait pas à avoir une érection suffisante!!!!?).

Après 10 minutes de route, nous voilà devant la maison, nos hôtes n'étaient pas rentrés, je laissa la salle de bain à Moncoeur20 pour qu'elle puisse se rafraîchir suite à notre périple, pendant ce temps je m'installa sur le lit pour consulter les photos sur le site du lebisou, là je tombe sur une photo de nos convives devant le poêle à bois dans les bras l'un de l'autre vêtu pour sortir, d'un coup je bondi du lit et alla montrer la photo à ma chérie, elle venait de finir de se laver et d'enfiler une petite nuisette pour la suite de notre soirée, alors je lui dis que ce serait sympa de refaire la même photo moins vêtu devant le même poêle à bois dans la même posture.

Une fois nettoyé, je mis un caleçon et nous mettions dans la pose pour faire un clin d’œil à nos amis sur le site. Après quelques clichés nous montions dans la chambre abandonnant nos téléphones, elle se glissa sous les draps je ne mis pas longtemps à la rejoindre. De nouveaux, mes mains se mirent en quête de ses atouts qu'encore aujourd'hui elle n'assume pas car elle dit ne pas se sentir féminine, chose que moi j'ai du mal à admettre lorsque je vois son corps.

L'instant d'après ma bouche embrassait chaque centimètres carré de sa peau, pendant que mes mains s'étaient glissées sous la soie de sa nuisette pour prendre à pleine mains ses seins, je remonta et plongea mon visage dans son sillon inter mammaire, l'embrassant goulûment, de son côté elle me caressait le dos ce qui me tendait de nouveau et me serrait dans ce caleçon encore rendu inutile, je descendis et lui ôta sa culotte, elle aussi inutile et commença à embrasser son entrejambe tout autour de la région pelvienne, elle voulait se donner du plaisir mais moi je voulais faire durer le plaisir malgré la fatigue en espérant entendre rentrer les propriétaires pour qu'ils puissent profiter de nos respirations agonisantes de plaisir et quelques râles lâchés, je pris en bouche ses grandes lèvres les aspirant puis les abandonna pour aller chatouiller de ma langue son petit bouton d'amour, je senti son goût âpre et doucereux de sa mouille qui pointait à l'entrée de son vagin. Quel délice.

Alors j’écartai un peu plus ses jambes pour avoir plus belle vue sur son pubis rasé et appétissant, ma main fouillait mon caleçon masturbant mon pénis dur et humide, quelque chose était différent elle était excité mais pas comme à l'accoutumée, peu importe elle l'était et j'en serais le débitant. J’abandonnai son sexe pour me redresser devant elle et continuer à me branler devant elle car moi aussi mon état n'était pas moindre, elle me regardait tout en écartant ses lèvres de ses doigts les humectant dans sa bouche et frottant sauvagement son clitoris, alors je l'attrapa la mis en levrette, le sexe dans la main droite et mon autre écartant ses fesses pour découvrir sa croupe offerte écarté par une de ses mains et l'autre m'aidant sur son postérieur, je ne sais pas ce que ça lui procure en terme de plaisir mais je sais qu'elle aime être ouverte, alors je me glisse en elle de toute la longueur de mon bâton raidi, elle gémit mais pas de douleur elle éructe son plaisir alors je me penche en arrière pour être bien au fond de son être, elle me demande encore de bien la défoncer, vraiment quelque chose l'excite !!!?

Tant pis on éclaircira ce point plus tard, alors je m'empresse de la pilonner comme elle me le demande, elle aime me sentir buter et que mes boules claquent sur sa vulve, on est bruyant mais la maison reste silencieuse toujours pas d'autres occupants, alors je prends différentes positions pour essayer de m'engouffrer toujours plus loin et pouvoir mieux admirer la scène, ses seins se balancent au rythme de mes coups de reins, sa tête s'enfonce sous le coussin et alors je la prend par les hanches m'active de plus belle et me déverse en elle, elle n'est pas encore venue j'en suis bien conscient alors je continu à astiquer son con pour la délivrer de toute cette tension, dans un petit sursaut et soupire je la sens elle jouit sur mon sexe et sa vulve dégouline de mon sperme, je me retire satisfait de cette baise tant attendu de l'avoir trouvé dans l'après midi sans sous vêtement dans la voiture.

Je m'allonge près d'elle et lui rappele combien je l'aime, très vite les endorphines sécrétées par cette béatitude nous bercèrent dans les bras de Morphée... Le lendemain matin, lève tôt que je suis, je part à la découverte du petit bourg. En rentrant, je tombe sur notre compagnon et lui demande s'ils étaient rentrés tard de leur soirée cabaret. Effectivement, ils n'avaient pas pu nous entendre à l'heure ou ils avaient regagnés leur foyer. Dommage car si nos ébats avaient pu leur donner le même entrain...

Il nous préparât le petit déjeuner et les femmes nous rejoignirent, la dame arriva dans son petit kimono noir (que là encore nous connaissons tous m'a t-elle répondu plus tard !!!) ma tendre déjà douchée et habillée. Très vite on parla de nos sorties qui nous avaient ravis, Moncoeur20 lança qu'étant en bourgogne elle aimerait manger de la charolaise, donc j'entrepris de chercher un restaurant dans les parages, le petit déjeuné est compris dans la prestation mais pas les repas, mais notre amie demanda à son mari d'aller faire quelques courses pour pouvoir se restaurer le midi et que l'on était leurs invités, nous nous sentions embêtés car on ne venait pas là pour profiter de leur gentillesse, quand celui-ci rentra de ses achats il était passé par la boucherie pour dégotter la viande tant convoitée LOL,

Il prépara le repas tout en parlant de tout, de rien et du site bien entendu, nous sommes des adultes consentants et on sait plus ou moins pourquoi nous sommes ici. De nouveau il nous pressa à manger car nous devions aller à la balnéo, une heure plus tard et quelques bribes sur le libertinage abordées durant le repas, nous voilà sur la route des thermes.

Moncoeur20 me dit à l'oreille "mais ils vont nous voir en maillot de bain" et moi de lui répondre "ils t'ont déjà vu moins vêtu sur Lebisou..."

 

On se retrouve dans le bassin à profiter des bienfaits des eaux chaudes et des différents jets et jacuzzi. Une après midi détente que nos hôtes n'avaient pas l'habitude de s'accorder alors que c'est un plaisir simple que nous de notre côté que nous nous offrons une fois par an. On alla se détendre dans le hammam puis dans le sauna, en tout bien tout honneur bien que je pense que dans certaines têtes des scénarios avaient dû courir, mais les fantasmes n'ont pas débordés, nous nous étions mis d'accord dès le début que nous nous rencontrions sans avoir dans l'idée de faire quoi que ce soit.

Une des hôtesses du centre nous a ramené à la réalité quand il fût l'heure de fermer les portes. De retour à la maison, nos amis nous proposèrent une soirée qui encore aujourd'hui résonne dans ma tête, ils sont montreurs d'étoiles alors ce soir, ils nous montreront... après un petit apéro autour du sujet libertinage, nous nous rendîmes dans un lieu où ils ont l'habitude d'aller pour observer la voûte stellaire.

En rentrant se restaurer à la bonne franquette, nous voici à parler de choses qui nous émoustilleraient et que l'on aurait envie de connaître dans le coquinage, pour moi ancien libertin je leur conte quelques déboires que j'ai rencontré durant mon exploration et qui au sens de ma chérie a été peut être la raison de mon divorce, moi de répondre que le couple doit être fort et que quand juste un des deux dans le couple aime, forcément l'autre se perd dans ce milieu. Je parlais de mon ex-femme qui a pu faire n'importe quoi et qui a pu me blesser, mais comme je l'aimai à l'époque je cédai à tout ses désirs même si moi je n'en retirai rien, un amour à sens unique et je me promet que si je devais un jour le revivre avec ma douce d'aujourd'hui je ne referais certainement pas la même erreur deux fois, ça reste là encore de l'ordre du fantasme que de la voir s'ouvrir aux plaisirs de la chaire en dehors du couple, mais la pierre est jetée et j’attends de voir ce que les remous vont nous amener sur notre périple du désir.

Nos amis nous ont confié leurs envies et pour la dame quelques expériences qu'elle a connu plus jeune et dont son mari en a pris connaissance que quelques mois auparavant. Déjà de parler de ses désirs c'est quelque chose de très excitant et de le partager ouvertement avec d'autres c'est libérateur et au moins le tableau est en place. Une fois l'apéro finit on se couvrat chaudement car la nuit est fraîche à l'observatoire, après quelques minutes nous voilà sur le site, nos passionnés installent le matériel, un télescope avec différentes lentilles, nous les laissons œuvrer car nous sommes de réels amateurs avec ma chérie.

On découvre différentes constellations : Cassiopée, Andromède, la grande ours et la petite en forme de louche avec l'étoile du nord,...

Notre belle amie nous conte les récits de la mythologie, son approche est ludique et j'ai vraiment adhéré.

Il y a eu aussi cette histoire un peu farfelue où elle nous demande si l'on veut voir un extraterrestre avec ma moitié on se regarde un peu abasourdi, on nous aurait donc caché l'existence d'un E.T., aujourd'hui j'avouerai que j'ai oublié le nom exacte de cette Hamas d'étoiles qui ressemble à un dessin d'enfant de notre E.T. de Spielberg... deux grands yeux brillants et les bras grands ouverts, on a bien rigolé, au loin je vois une étoile qui brille et là, notre montreuse nous dit que c'est une boite de nuit elle a vraiment une manière de nous amener dans son monde, alors la voilà à demander à son homme de pointer le télescope pour que l'on puisse admirer les couleurs chatoyantes de cette étoile, quel spectacle malgré le froid, depuis peu avec nos amis nous avons décidé de la nommée l'étoile K en rapport au prénom de ma douce.

Le clou du spectacle c'est la lune, on comprend pourquoi car lorsqu'on l'observe on reste captivé. Pour terminer, elle nous demande si l'on veut marcher sur la lune, de nouveau nous voilà éberlués par son approche alors très vite elle nous explique comment fonctionne les manettes de la lunette, aujourd'hui je peux dire qu'elle m'a fait voyager et revenir en enfance, car j'ai rêvé en observant de plus près ses cratères et ses mers.

Elle n'en finit pas de nous étonner et nous montre des cratères fantômes sur ce sujet je n'en dirais pas plus, si un jour vous allez chez eux je vous laisse découvrir et mieux comprendre...

Nous sommes rentrés chez nous certes un peu fatigué mais avec le souvenir d'une belle rencontre avec des personnes qui ont fait d'une fête ordinaire et commerciale comme la Saint Valentin un moment extraordinaire. je garde en mémoire tous ces instants milles merci à eux deux d'avoir bien voulu partager avec nous leurs passions, car il n'y a pas que l'astronomie vous le comprendrez en les découvrant si ils veulent bien se faire connaître...

Et puis pour en revenir à notre ébat du soir de la Saint Valentin et bien, ma tendre m'a avoué que les discussions abordées avec nos amis, l'avait beaucoup excité et de les avoir côtoyé en réalité l'avait émoustillé, je ne vous cacherais pas qu'il en fut de même pour votre humble serviteur. Encore merci à eux et aussi et surtout à vous nos administrateurs de nous faire découvrir des personnes fabuleuses et gentilles c'est ce que j'appelle « l'effet BISOU » parce qu'une fois le côté sexe abordé et bien derrière il se cache des gens fort sympathique...


Les commentaires

Cunilover91 à 16:18, le 18 février 2019


Merci pour ce beau récit

Cunilover91 à 16:27, le 18 février 2019


Merci pour ce beau récit

L@ur à 17:33, le 18 février 2019


très beau récit une belle rencontre pour nous aussi ! On adore ça la convivilaité en toute simplicité !

L@ur à 17:37, le 18 février 2019


On adore ça la convivialité en toute simplicité !

Aaron74 à 20:30, le 18 février 2019


Quelle belle rencontre vous avez fait là et quelle belle saint-valentin! Merci de nous avoir fait partager votre témoignage :)

MrAndromaque à 20:31, le 18 février 2019


Merci Cunilover, L@urj'avais bien saisi comme ça

MrAndromaque à 20:32, le 18 février 2019


Merci Aaron

Gaet. à 21:06, le 18 février 2019


Très agreable a lire et surtout, on a envie de connaitre la fin ! Merci a vous

MrAndromaque à 22:25, le 18 février 2019


La fin vous la connaissez maintenant laissez courir vos imaginations, merci Gaet c'est très agréable à lire aussi ton com.

Moncoeur20 à 08:35, le 19 février 2019


Merci a vous 3 pour cette merveilleuse surprise. plus particulièrement, a toi monsieur Andromaque qui sait prendre les choses en main dans le plus grand respect de chacun, je t'aime fort.

MrAndromaque à 11:02, le 19 février 2019


T'ais un amour tu le mérites bien

bougli25 à 20:00, le 19 février 2019


Il faut avouer que l'histoire ou les histoires furent bien menées dans le plus grand secret de Montcoeur et moi et d'Adromaque et moi, cela était même excitant lol

MrAndromaque à 02:07, le 20 février 2019


Rondement mené Bougli lol merci que ce soit l'accueil, le partage ou encore et surtout vos gentillesses...

MrAndromaque à 16:24, le 20 février 2019


Merci belle amie, maintenant nos hôtes nous ont fait passer un agréable moment et je me répète même si l'on sait pourquoi on est là, aucunes contraintes à ne rencontrer les gens que pour partager d'autres choses que du sexe...

Ptitcokin à 10:46, le 22 février 2019


Magnifique rencontre. Que c'est agréable de pouvoir discuter de tout avec un couple (notamment de notre vie virtuelle secrète). Et le récit est très bien écrit

MrAndromaque à 15:52, le 22 février 2019


Merci Ptitcokin même si secrètement j'aurais aimé un partage plus poussé avec quelques caresses et goûter d'autres saveurs que les plats du terroir...

Djibi à 14:34, le 27 février 2019


Magnifique histoire d'une Saint Valentin pleine de surprise et d'amour.

MrAndromaque à 03:46, le 1 mars 2019


Merci Djibi effectivement plein d'amour....

aleph à 08:51, le 3 mars 2019


C'est en effet un chouette témoignage.... Témoignage d'amour, témoignage de complicité, témoignage de partages... Que ce soit avec ta dulcinée ou tes complices... Un beau moment d'amour que tu relates avec brio !

MrAndromaque à 05:17, le 7 mars 2019


Merci Aleph je ne sais pas si un jour nous arriverons ensemble avec Moncoeur20 à franchir le pas du libertinage... Maintenant je vais te dire une chose j'ai ouvert une porte


Découvrez notre défi photo : Concours photo - 1 livre à gagner

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo