Imaginez-moi

Inscription sur LeBisou

Imaginez-moi

#epub

Vos yeux sont clos.
Vos sens en éveil, vous devinez ma peau contre la vôtre, la chaleur vous irradiant.

Imaginez-moi m’approchant encore, frôlant vos lèvres des miennes, avant de les y apposer, vous embrassant délicatement, jouant de ma langue.
Mes mains parcourent votre corps, du bout de la pulpe, douces, mais vous emprisonnant fermement.

Imaginez moi descendre alors, m'arrêter sur votre poitrine que je titille d’un coup de langue, et dont je mordille les pointes, tendues de désir...
Descendant encore, j’honore de mes baisers la douce peau de votre ventre, déclenchant quelques frissons, pour arriver entre vos cuisses.
Je m’arrête, c’est là un plaisir personnel : j’admire quelques instants la beauté de votre intimité qui m’est offerte, luisante…
Imaginez-moi.

Sans que je vous touche, je laisse glisser mon souffle sur vos lèvres, et votre point le plus sensible qui se dresse... Je vous fais attendre, jouant de votre envie, et de la mienne.
Là. Un coup de langue vous électrise.
Puis un autre, plus appuyé.

Imaginez-moi, vous dégustant.
Vous vous tendez sous ma langue qui s'empare de votre plaisir. Qui le fait monter, en le maitrisant, jouant juste ce qu'il faut.
Ma langue qui glisse sur vous, qui s’enfonce, qui roule autour de vous, qui insiste, qui repart, qui insiste encore…
Une main posée sur votre poitrine vous maintien fermement. Je vous emmène à mon rythme, là où je veux vous emmener.
Et ma langue qui se joue de vous, de votre plaisir qui monte.

Mes doigts entrent en vous. Ils glissent dans votre intimité inondée.
Voilà votre clitoris pris en étau entre ma langue et mes doigts.
Imaginez-moi.

La vague, chaude et puissante, monte, monte.
Votre corps ondule, vous le voulez ce plaisir que vous sentez venir.
Mes doigts n’ont jamais appuyé aussi fort, et ma langue n’a jamais été aussi intense.
Là. Je vous achève d’une dernière secousse qui fait déferler cette vague que je retenais.
Et vous vous renversez soudain, fauchée par un orgasme libérateur, puissant et dévastateur.
Imaginez-vous.

Ma langue ne s’arrête pas. Elle continue son œuvre, poussant ce tsunami au plus profond de vous, balayant votre décence, hurlant votre plaisir, vous tordant sous mon emprise, jouissant, jouissant…
Imaginez-vous.

La tempête passée, ma bouche quitte votre sexe devenu trop sensible.
Je vous regarde, alanguie.
Je remonte alors, le long de votre corps, refaisant le chemin inverse. Je l’enserre. Vous tremblez.
Ma bouche frôle votre peau frémissante de sensibilité, et lorsqu’elle se pose sur la votre, vous faisant gouter votre jouissance, ma virilité, dure, tendue, pointe à l'entrée de votre sexe inondé, qui s'entrouvre.

Mon regard se plante dans le votre, et vous y lisez toute mon envie de vous.
Je glisse alors, d'une poussée lente mais continue, et votre ventre se distend, rempli par toute la longueur de mon désir.
Nos souffles sont coupés, et nous profitons un instant de mon corps battant dans le votre.
Imaginez-nous.

J’entame alors de lents va et viens, intenses, mes yeux ne vous quittant pas.
Nos bouches se soudent à nouveau, étouffant nos gémissements.
Le rythme s'accélère, nos souffles et nos soupirs aussi.
Mes mouvements deviennent intenses, puissants, profonds. Ma virilité, tendue, s’enfonce en vous, butant au creux de votre ventre avant d’en ressortir, pour mieux s’y renfoncer.
Imaginez-nous.
Vous perdez le contrôle de votre corps alors que mes reins s'activent. Mon pieu de chair pistonne votre ventre, et à nouveau les vagues montent...

Mes mains enserrent vos hanches, et dans un dernier mouvement, je me plante en vous.
Là. Alors que votre tête explose sous l'orgasme, je crie le mien à votre oreille, en me déversant en saccades au creux de vous.
Imaginez…

Nos corps sont anéantis. Las. La vague recule lentement, nous laissant alanguis.

Mais le souffle retrouvé, je ne vous laisserai pas tranquille.
Mes mains et ma bouche caresseront encore de longs moments votre corps à fleur de peau.
Jusqu'à ce que vous me suppliez, en un soupir, d'un "encore..."
Imaginez…

Auteur : Messidor


Les commentaires

nymoos28 à 18:29, le 21 janvier 2019


Un poèmes qui donne des envies de partages et de plaisir

July.f à 21:58, le 21 janvier 2019


Sacrée plume Messidor. Tu sais décidément trouver les mots pour susciter l'envie... L'envie de ces plaisirs, de ces 2 corps qui se mêlent, mais aussi l'envie de te lire encore.

Lorette à 14:26, le 22 janvier 2019


On s'imagine très bien chaque moment... Et on en redemande encore et encore. Cette chaleur qui s'installe en nous, ce désir qui monte et cette envie que tu viens de susciter en quelques minutes... Quel délice ! Merci beaucoup ;)


Découvrez notre défi photo : Photo risquée

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo