Entretien d'embauche coquin

Inscription sur LeBisou

Entretien d'embauche avec un candidat entreprenant. Sa future responsable va se laisser faire. Après s'être branlé dans la bouche, il enfonce sa queue.

Le candidat idéal

"Le candidat, toujours droit comme un I, assis devant le bureau de la directrice, pensait avoir terminé son entretien. Au moment de se lever, la chef d'entreprise lui demanda : "jusqu'où seriez-vous prêt à aller pour avoir cet emploi ? " En même temps, elle repoussa son siège, laissant alors apparaitre une jupe fendue à l'extrême qui laissait deviner un frou frou de soie et de dentelle en guise de cache sexe et une paire de bas fort attirants.

 

Le candidat ne réfléchit même pas et lui répondit : "j'imagine que je devrais dénoter des autres candidats en vous prouvant ma capacité d'implication ?" Et joignant le geste à la parole, il se pencha et se glissa sous le bureau pour réapparaitre debout, derrière le siège de sa future patronne.

 

Faire l'amour au bureau - Homme déshabille une secrétaire sexy

Il lui enleva tout d'abord sa chemise blanche, pour laisser voir apparaitre un soutien-gorge noir. Sa poitrine, ferme, semblait délicieuse. Il dégrafa ensuite le bouton de la jupe, laissant tomber les pan du tissu pour ainsi découvrir l'intimité des hanches et de l'entrecuisse délicate de la dame. Il commença à faire glisser son doigt sur le tissu soyeux de la petite culotte pour deviner l'anatomie de sa chère chef. Il sentit une petite chatte bien serrée et très accueillante. Il glissa un doigt entre le tissu et la peau de la femme, dessinant sa pulpe, les grandes lèvres, puis les petites et enfin le petit bouton tout rose et déjà dressé de désir. Poussant un peu plus le tissu, il approcha sa langue, expliquant à sa patronne qu'il fallait ne pas hésiter à découvrir les désirs cachés de ses clients pour mieux cerner leurs besoins...

Inscription sur LeBisou

Après les préliminaires

Il enfonça alors sa langue d'un coup dans le sexe bien serré de cette femme aux cuisses offertes, cette étrangère qui serait bientôt sa supérieure, et qu'il ne pourrait posséder et dominer qu'avec sa queue. "Il faut pénétrer le marché", dit-il en bougeant sa langue d'avant en arrière, humidifiant, attendrissant, ouvrant cette petite chatte aux allures farouches..."et ne pas oublier toutes les opportunités"....lui souffla-t'il en faisant glisser un doigt vers son petit cul serré et apeuré. Et là, comme pour prouver ses dires, il enfonça son doigt dans le trou bien serré. Il commença a le triturer, le fouiller, l'agrandir..."Oh oui., je vois combien vous maitrisez les techniques de vente et combien vous pouvez être persuasif" souffla t'elle d'une voix rauque, entre deux gémissements de plaisir.

 

A ce moment-là, le candidat attrapa ses hanches, et d'un geste ferme et assuré, la fit glisser brusquement sur son siège, dégageant ainsi ses entrées intimes. Il se releva et planta sa queue dressée et fière dans la bouche de sa patronne, attrapant de la main gauche sa tête et de la main droite sa queue. Il lui rétorqua "il ne faut pas hésiter à leur apprendre comment se servir de notre matériel"... et il se branla la verge, remuant son gland turgescent dans la bouche de la patronne, d'avant en arrière, forçant sa langue, heurtant ses dents, s'enfonçant plus loin dans sa gorge. "Il faut planter le fer tant qu'il est chaud...avant de rater l'affaire, très chère"...et là, il se poussa et releva les hanches et les fesses de la chef d'entreprise, qui glissa sur son siège, son dos et sa tête coincées entre l'assise et le dossier, et il lui fourra sa queue dans le con !

 

La réponse de la DRH

Il la tringla avec fermeté, la retourna, la jeta sur son bureau, lui écartela les jambes, la posséda, encore et encore...jusqu'à l'explosion finale. Puis il la laissa, pantelante, les cheveux en bataille, la culotte relevée, sur son bureau tout retourné. Il se rhabilla et se dirigea vers la porte."J'attends les instructions de la DRH pour mon 1er jour. Nous verrons aussi ensemble lors d'un prochain entretien mes conditions de salaire". Il sortit, sans même se retourner.

Il fut embaucher 2 semaines après. Il était dans un bureau, seul, juste à côté de sa responsable, toujours aussi sexy.

Nouvelle érotique écrite par Scamp, membre LeBisou.

Vous aussi, vous avez adoré ce témoignage érotique ? D'autres récits pourraient aussi vous plaire sur LeBisou : 


Les commentaires


Découvrez notre défi photo : Roman photo

Rejoignez la communauté Lebisou et découvrez les photos coquines publiées pour le défi photo